Best Of Search Marketing — 30 octobre 2015 — 2 commentaires
Comment Google utilise l’intelligence artificielle ? Dites bonjour à RankBrain !

Greg Corrado, éminent chercheur de Google, vient de dévoiler à l’agence Bloomberg des informations sur le projet RankBrain. Au menu : intelligence artificielle et algorithmes ultra complexes !

Qu’est-ce que Google RankBrain ?

Vous connaissez évidemment Siri, Cortana ou encore Google Now ? Ces applications sont très pratiques pour faire des recherches, et ce, simplement en parlant à son smartphone. Dans la pratique, ces assistants virtuels sont basés sur une intelligence artificielle capable d’apprendre de vos requêtes pour vous proposer des résultats de recherche toujours plus pertinents. RankBrain fonctionne selon le même principe. Il s’agit en effet d’un système composé d’algorithmes complexes permettant d’affiner les résultats de recherche des internautes.

Google, qui fait constamment évoluer ses algorithmes de classement des pages web, mise désormais sur l’intelligence artificielle. Ce domaine est pour le géant américain un élément de poids pour proposer aux internautes des résultats de recherche toujours plus pertinents.

Comment fonctionne RankBrain ?

RankBrain est un système qui traite de manière autonome les requêtes inconnues, c’est-à-dire qui n’ont jamais été recherchées auparavant, ce qui est surtout le cas pour les images et les traductions. À titre d’information, ces requêtes ne représentent pas moins de 15 % du volume de recherches total sur Google.

Le but de RankBrain est alors d’analyser les requêtes des internautes d’un point de vue sémantique. Par conséquent, face à une requête inconnue, RankBrain va pouvoir deviner son sens et ainsi trouver le ou les termes s’en rapprochant le plus.

Le temps et sa capacité d’apprentissage automatique aidant, il va sans dire que cet algorithme sera d’autant plus efficace dans la durée.

Quelle est la place accordée à RankBrain ?

RankBrain permet tout bonnement d’améliorer l’efficacité des algorithmes actuels de Google, notamment lors de requêtes nouvelles ou incluant des termes nouveaux (15 % du volume de recherches total). Le géant américain affirme même que ce système est le troisième facteur le plus important pour le moteur de Google.

Sachant que RankBrain est le fruit du travail de cinq personnes sur une durée d’un an seulement, ceci ne fait qu’ouvrir le champ des possibles…

Conclusion

L’intelligence artificielle (IA) prend le pas et devient clairement un facteur déterminant pour les géants du secteur high-tech. Google, Facebook ou encore Microsoft, ces acteurs se penchent sérieusement sur l’IA pour améliorer leur qualité de service.

Au vu de ces avancées, on ne peut que se demander jusqu’où ira le progrès. Avez-vous une petite idée de ce que sera notre avenir technologique ? La parole vous est donnée !

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Florian Magnat

Etudiant en Master 2 Marketing à l'IAE de Grenoble, je voue ma carrière au Marketing Digital (et plus précisément au E-commerce BtoC). Pourquoi cette vocation ? Tout simplement parce que ce secteur lie deux aspects chers à mes yeux : la vente et les nouvelles technologies. Combinez l'échange marchand, son aspect psychologique, la maîtrise des codes du web mais également les opportunités technologiques de ce siècle ; vous obtiendrez la direction professionnelle vers laquelle je souhaite me tourner.

 


2 Commentaires

  1. Laurent Alexandre (ex doctissimo) à récemment dit qu’il faudra « museler » l’intelligence artificielle ( à 1heure12 https://www.youtube.com/watch?v=EAeVIr2FtH8).

    Un peu flippant…

    • Merci Rafael pour ce commentaire.

      Effectivement, les évolutions de l’intelligence artificielle vont nécessiter à moment ou à un autre la création de règles éthiques pour limiter les risques. C’est en tout cas un vrai sujet de débat.

      Je vais jeter un œil à ta vidéo dès ce soir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *