Best Of Inbound Marketing — 08 octobre 2015 — 1 commentaire
7 conseils pour choisir l’image de blog parfaite

Vous vous évertuez à écrire des articles de qualité sur votre blog ? C’est bien, mais pas suffisant ! Vous devez aussi penser à soigner la qualité des images que vous mettez en ligne. Vos visuels sont en effet le premier élément qui accroche l’œil de l’internaute et qui lui permet de découvrir votre contenu. Ils seront repris sur votre blog, mais aussi sur les réseaux sociaux à travers les aperçus automatiques générés lors du partage de vos articles. Du coup, voici 7 consignes à suivre pour choisir l’image de blog parfaite, celle qui donne envie de cliquer sur vos contenus !

1. L’image parfaite est de bonne qualité

C’est la base : votre image de blog doit être de bonne qualité, c’est-à-dire sans pixel et de bonne résolution. Si ce n’est pas le cas, passez votre chemin ! Par contre, si votre image est mal cadrée ou comporte un problème d’éclairage, vous pouvez essayer de la retoucher avec des logiciels (Gimp, Photoshop…). L’idée est d’offrir à l’internaute un visuel qui ne fasse pas cheap. Ça porterait atteinte à votre image de marque et à votre crédibilité.

2. L’image parfaite est pertinente

Votre image accompagnant un article de blog, il faut qu’elle soit pertinente par rapport au sujet qui est traité dans l’article. Les internautes ne comprendront pas sinon le lien entre votre visuel et votre article et risquent de trouver votre démarche incohérente. Certaines industries auront plus de mal que d’autres à trouver des visuels pertinents. Par exemple, un acteur dans le secteur du tourisme pourra facilement illustrer ses contenus avec de beaux paysages. Mais pour un cabinet d’audit ou une agence webmarketing, ce sera plus compliqué, car ce sont surtout des concepts qui devront être illustrés. Il faut dans ce cas essayer de raisonner par association d’idées. Par exemple, un contenu sur les A/B testing pourra être illustré par… des fruits ! N’hésitez pas à laisser parler votre créativité.

AB testing visuel

3. L’image parfaite est libre de droit

Sur le web, vous pouvez trouver une multitude d’images. Ça ne veut pas dire que vous pouvez toutes les utiliser comme vous le souhaitez. Il faut en effet respecter les droits d’auteurs des images, sauf s’ils décident de vous laisser utiliser leur travail librement. Du coup, vérifiez bien les licences des visuels. Celles sous Creative Commons peuvent normalement être utilisées telles quelles, mais certains auteurs peuvent ajouter des conditions particulières ou demander qu’on les cite lorsqu’on utilise leur travail. En cas de doute, contactez l’auteur du visuel ou le webmaster sur lequel il est hébergé. Ça vous évitera de prendre des risques, sachant que les auteurs des images que vous utilisez sans leur permission peuvent vous faire un procès…

4. L’image parfaite est gratuite (tant qu’à faire !)

Acheter des images sur Fotolia, Getty Images et compagnie peut vite vous coûter assez cher, surtout si vous publiez très régulièrement sur votre blog ! La solution pour éviter de cramer votre budget en quelques semaines ? C’est d’opter pour des banques d’images gratuites. Allez, je suis sympa, je vous donne quelques noms : Pixabay, Death to Stock Photo, Picjumbo, Photopin… Rien qu’avec ces quatre-là, vous aurez déjà beaucoup de choix. Cerise sur le gâteau : ce n’est pas parce que ces images sont gratuites qu’elles ne sont pas de bonne qualité. Dans certains cas (Death to Stock Photo, par exemple), ce sont même des photographes professionnels qui mettent leur travail à votre disposition.

5. L’image parfaite est originale

On retrouve souvent les mêmes visuels sur des sites différents. Avouons-le, ça ne fait pas très bonne impression. Déjà, on se dit que la marque ne s’est pas beaucoup cassé la tête pour trouver son visuel. Ensuite, elle paraît fade à nos yeux parce que rien ne la distingue des autres. A contrario, une image originale peut faire gagner beaucoup de points aux entreprises, car ça leur permet de se différencier.

En plus, les internautes cliqueront plus sur des visuels qui sortent un peu de l’ordinaire que sur ceux hyper stéréotypés que nous proposent les banques d’images payantes. Au lieu d’utiliser les mêmes images que tout le monde, pourquoi ne pas essayer de vous créer un univers de marque unique à travers vos visuels ? Vous pouvez par exemple faire des choix tranchés, comme le fait de n’utiliser que des images de type cartoon, ou du noir et blanc, ou encore uniquement de « vraies photos », qui convertissent mieux… Ça contribuera à vous rendre mémorable aux yeux de vos prospects !

6. L’image parfaite est multi-devices

Vous n’êtes pas sans savoir que les internautes se connectent depuis une multitude de supports : leur PC du boulot, leur smartphone, leur tablette… Vos visuels doivent donc pouvoir s’adapter à chacun de ces formats et être consultables sur chacun d’eux, sans impact négatif au niveau de l’expérience utilisateur. Concrètement, ça veut dire que vous devez :

  • Faire le choix du responsive design pour votre site ;
  • Éviter d’écrire du texte sur vos images à moins de vérifier qu’il reste lisible sur tous les supports, sans que les internautes aient besoin de zoomer dessus.

7. L’image parfaite n’est pas trop lourde à charger

Dernier point : votre visuel ne doit pas être trop lourd, car sinon il risque de ralentir le temps de chargement de votre page web. Ce qui serait dommage, car la plupart des internautes sont très impatients et quittent un site au bout de quelques secondes seulement si son contenu n’apparaît pas. Il vaut donc mieux utiliser des visuels qui ne font pas 500 Ko ! Pour savoir quelle est la taille de votre image, faites un clic droit et regardez dans ses propriétés. Si votre image est très lourde, vous avez toujours la possibilité de la resizer grâce à des logiciels comme Gimp. Cela permettra d’alléger le poids de votre fichier et donc d’avoir un site qui se charge correctement.

Pour finir

En suivant ces conseils, vous devriez maintenant parvenir à trouver des visuels parfaitement adaptés pour mettre en valeur vos articles de blog. N’oubliez pas au passage de les optimiser pour le SEO lorsque vous les mettez en ligne en renseignant la balise Alt et en y faisant figurer vos mots-clés. Maintenant, à vous de jouer !

Source image : Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Pauline Drouin

"Experte en marketing digital, Pauline a cofondé l'agence web Alesiacom. Dans ce cadre, elle accompagne PME et grands comptes à mettre en place des stratégies webmarketing à fort ROI"

 


1 Commentaire

  1. L’image parfaite est gratuite parce-que photographe ce n’est pas un métier ni un savoir-faire, parce-que l’image est venue toute seule par génération spontanée et que personne n’a bossé et créé
    Et conseil en stratégie web c’est payé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *