Best Of Community management Instagram Social Media — 23 septembre 2015 — 3 commentaires
Instagram : y être ou pas ?

Loin d’être un inconnu dans le petit monde des réseaux sociaux, Instagram est pourtant un réseau sur lequel les entreprises n’ont pas encore totalement investi. Facebook et Twitter gardent toujours une bonne longueur d’avance et la lente déliquescence de Google+ a refroidi les ardeurs de celles et ceux qui s’y sont précipités un peu trop vite. Pourtant, Instagram n’a aujourd’hui plus grand-chose à prouver…

Réseau social de partage de photographies célèbres pour leur format carré – même si une récente mise à jour a fait voler en éclat cette spécificité, la marque a été rachetée par Facebook en 2012 pour un milliard de dollars. Parmi les plus grands utilisateurs, on trouve notamment les stars de la pop culture qui s’en servent pour partager leur quotidien avec leurs fans. Une manière de créer du lien et de multiplier l’affichage de selfies. Mais au-delà d’un usage personnel, quelle place peut prendre Instagram dans une stratégie de réseaux sociaux et de webmarketing ?

Un nouvel espace d’expression

La célèbre expression “une image vaut mille mots” symbolise assez bien ce qui se passe sur Instagram. Pas de texte, que des images. Et c’est justement tout l’intérêt de ce réseau : exploiter au maximum le visuel pour créer et fédérer votre communauté. Les messages que l’on y fait passer sont différents de ce qu’on peut trouver sur Twitter et Facebook, et c’est l’occasion d’inventer un nouvel espace d’expression pour valoriser votre marque et vos produits.

Conçu au départ pour être exclusivement utilisé à partir d’un smartphone, Instagram possède tout de même une interface web accessible depuis votre navigateur, mais avec des fonctionnalités limitées. Le réseau a avant tout été conçu pour le visuel et pour le mobile. Ce sont des choses à parfaitement intégrer avant de se lancer. Comment allez-vous prendre des photos ? Quels types de photos prendre ? Qui va parler ? Pour dire quoi et pourquoi ?

Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques idées, conseils et suggestions.

Des photos, pour dire quoi ?

Toute stratégie de communication sur les réseaux sociaux doit répondre à des objectifs préalablement déterminés en phase avec la stratégie choisie. Chaque photo déposée sur Instagram doit avoir été pensée en amont. S’agit-il de promouvoir la marque ? De valoriser sa culture d’entreprise ? De montrer les coulisses de son activité ? De remercier ses clients ? De fidéliser de nouveaux clients ? Il y a autant de possibilités que de types de photos.

D’autre part, une des raisons qui freine certaines marques pour être sur Instagram concerne le type de produit ou de service quand on n’a pas grand-chose à montrer. Présenter un produit, une gamme de vêtements, une voiture ou une recette de cuisine semble assez évident. Mais lorsqu’on propose des services difficilement illustrables ou des produits en apparence peu photogéniques, la question peut légitimement se poser. Pourtant, il existe quelques bonnes pratiques facilement applicables :

  • La culture d’entreprise : remise d’un trophée, événement corporate, soirée de Noël, tournoi sportif… Les occasions de faire transparaître la culture d’entreprise en photo sont nombreuses. C’est l’occasion de montrer ce qui vous caractérise, ce qui vous donne un visage humain et qui pourrait attirer les talents de demain à rejoindre vos rangs ;
  • Les coulisses : comprendre un processus de fabrication ou un processus de réflexion peut être tout aussi valorisant pour les parties prenantes de l’entreprise. Une réunion, un brainstorming, un prototype, un brouillon, la réception de nouveaux outils ou de brochures, ou la mise en place d’un événement sont autant de bonnes occasions d’emmener votre communauté là où elle n’a pas l’habitude d’être ;
  • Vos clients : c’est le moment de valoriser ceux qui sont normalement le plus important de tout à travers différentes actions. Concours photo, témoignages, sponsoring ou événement… les possibilités sont infinies. Reste à vous organiser autour d’un hashtag évident ou bien défini à l’avance et de ne pas hésiter à commenter et partager ;
  • Une ambiance : on photographie ici ce qui représente et symbolise les valeurs ainsi que l’état d’esprit de votre marque, comme dans l’exemple de Pepsi ci-dessous :

Headline your own summer concert series.

A photo posted by pepsi (@pepsi) on

Quels types de photos ?

Même si Instagram est effectivement, en théorie, un réseau social 100 % mobile où les utilisateurs utilisent leur smartphone et appliquent des filtres avant de les partager à leur communauté, il y a souvent de bonnes raisons de vouloir y intégrer d’autres types de photos qui sont stockés sur votre ordinateur. Des photos peuvent avoir besoin d’être retouchées dans Lightroom ou Photoshop pour ajouter des effets visuels ou corriger certains aspects. On peut avoir besoin de les enrichir avec du texte ou des icônes, ou de faire un montage en fusionnant plusieurs photos. Si la beauté d’Instagram reste l’instantanéité de l’effet “polaroid du 21e siècle” (je prends en photo et je poste), dans certains cas, il vaut mieux travailler un visuel en amont sur ordinateur avant de le transférer sur votre compte Instagram.

Pour cela, il existe des logiciels tiers qui permettent de poster des photos pour vous directement à partir de votre PC ou de votre Mac. Citons par exemple Gramblr, qui est d’une facilité déconcertante, BlueStacks, qui sert d’émulateur ou encore tout simplement Dropbox qui synchronisera les photos de votre ordinateur sur votre téléphone et à partir duquel vous pourrez les poster simplement sur Instagram.

Il vous faudra ensuite trouver un bon équilibre entre des photos maîtrisées, validées, représentant parfaitement la marque et des photos plus vivantes, où l’instantanéité, le fun et la bonne humeur doivent primer. Là aussi, il faut trouver un équilibre pour ne pas paraître trop froid et éloigner des internautes sans pour autant décrédibiliser votre communication.

Photos… et vidéos

Si Instagram est surtout connu pour ses photos, il ne faut surtout pas négliger la vidéo. En effet, il est extrêmement simple de prendre une vidéo avec son smartphone pour la poster ensuite sur votre compte. Là aussi, on peut mesurer les deux approches : la vidéo maitrisée, bien montée, rythmée et professionnelle d’un côté, et celle prise sur le vif, en direct, avec un son et un style moins abouti. En clair, soit vous faites le montage sur votre ordinateur avant de l’importer sur Instagram, soit vous prenez la vidéo, directement à partir de votre smartphone.

Dans tous les cas, la contrainte de temps est identique : 15 secondes par vidéo. Soyez bref et allez à l’essentiel. Les vidéos d’Instagram n’ont pas (encore) vocation à remplacer YouTube, mais à apporter un nouveau mode de communication qui viendra enrichir votre page. En revanche, ce format de vidéo courte s’oppose frontalement à un autre réseau, propriétaire celui-ci de Twitter : Vine et ses vidéos de 6 secondes. Si vous êtes déjà sur Vine, les vidéos sur Instagram ne devraient pas vous poser de souci et devraient même libérer, un peu plus, votre créativité.

L’exemple de l’annonce du nouveau logo de Google sur Instagram est, à cet égard, une belle manière de communiquer :

Un réseau et une communauté à intégrer

Plus on est présent sur les réseaux, plus on a tendance à s’éparpiller. Instagram ne va pas remplacer Twitter ou YouTube, ni aucun autre réseau. Il doit trouver sa place dans la galaxie des réseaux sociaux et être totalement intégré dans votre stratégie. Pour ce faire, une technique simple consiste à intégrer certains de vos posts Instagram sur votre site ou votre blog. C’est l’occasion d’illustrer un billet qui poussera peut-être de nouveaux “instagramer” à vous suivre.

D’autre part, pour que votre communauté soit présente et active, n’oubliez jamais de poster du contenu de qualité et de manière régulière. Pas la peine de spammer ceux qui vous suivent avec 15 photos en deux heures, puis plus rien pendant un mois. Il existe des outils qui permettent de bien maîtriser Instagram pour les community managers ou les utilisateurs avancés, et je renvoie au très bon article “Outils Instagram : les 6 fantastiques”.

Instagram c’est aussi une manière de repenser les réseaux par le visuel. C’est une manière de se concentrer plus sur les valeurs qui entourent votre marque que de communiquer à outrance et de façon grossière avec le style publicitaire “achetez-moi”.

L’exemple de Starbucks est, à cet égard, relativement réussi avec une mise en valeur des produits, mais toujours dans un cadre très “lifestyle” qui montre comment la marque véhicule ses valeurs et son positionnement à travers des images qui vont générer un imaginaire positif auprès de sa communauté.

2 Starbucks Hearty Vegetable salads + serving bowl & spoons. #PartySalad

A photo posted by Starbucks Coffee ☕ (@starbucks) on

Enfin, comme pour tout réseau, soyez présent pour commenter, répondre ou modérer lorsqu’il y a besoin. Votre page Instagram sera finalement celle qui vous représentera le mieux. Et une belle page Instagram pourra avoir plus d’impact en termes d’imagerie mentale et d’opinion favorable que votre site internet ou votre brochure papier.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Julien Redelsperger

Après avoir dirigé un service communication en France pendant dix ans, je me suis envolé pour le Canada où je travaille en tant que stratège numérique. Spécialiste créatif et innovant en marketing de contenu et stratégie de communication numérique. Expert dans l’utilisation des réseaux sociaux, formateur, chef de projet et gestionnaire rigoureux, je peux vous accompagner sur tous vos projets.

 


3 Commentaires

  1. Certes, certes, mais vous-mêmes, vous n’y êtes pas 😉

    • On y est en tant que personne mais pas de marque 🙂

  2. En dehors des marques ayant une assez forte exposition, il est difficile d’intégrer ce réseau dans leurs budgets de communication web. De plus la création de contenu spécifique de visuels est assez décalée avec l’usage même du réseau social. Pour notre part on teste, mais on attend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *