Best Of Community management Social Media — 15 septembre 2015 — 5 commentaires
PME : 5 erreurs  à ne pas commettre sur les médias sociaux

Nombreuses sont les PME qui ont saisi l’importance de la communication sur les réseaux sociaux et qui passent aujourd’hui de plus en plus de temps sur ce sujet. Malheureusement, plus de la moitié d’entre elles disent ne pas mesurer concrètement le ROI de leurs actions, d’où une certaine frustration. Alors, voici 5 erreurs à ne pas commettre sur les médias sociaux pour optimiser ses actions et enfin ressentir les effets bénéfiques d’un plan Social Media…

  1. Vouloir être partout

Certes les clients de votre PME peuvent se trouver sur de nombreux médias sociaux, mais ce serait une erreur que de vouloir aller communiquer avec eux sur une multiplicité de supports si vos ressources en interne ne vous le permettent pas. Choisissez 1 à 3 réseaux sociaux en vous focalisant sur :

  • Votre cible : où sont principalement les personnes que vous voulez toucher ?
  • Vos compétences en interne : qui peut s’occuper de l’animation, combien de temps y sera consacré et quels sont les réseaux que cette personne maîtrise ?
  • Vos contenus existants : vous n’avez pas de photos de qualité disponibles ? Évitez Pinterest !
  1. Perdre le rythme

La communication sur les médias sociaux ne se gère pas comme une campagne publicitaire ponctuelle. Au contraire, c’est une course de fond dans laquelle il va falloir prévoir une communication pérenne de façon à se donner le temps de construire des relations et d’alimenter sa communauté.

Il serait donc improductif et très consommateur en temps de prévoir une communication soutenue pendant quelques semaines, puis de ne plus publier par la suite faute de temps et de contenus.

  1. Ne pas expérimenter

Les médias sociaux sont un terrain d’expérimentation où les formats des messages qui marchent évoluent constamment. Cela crée des interactions pendant quelques semaines, mais qui peuvent ne plus fonctionner le mois suivant. Ne restez donc pas figé sur vos acquis, tentez régulièrement de nouvelles formes de communication pour avoir des retours sur ce qui intéresse ou non vos abonnés… et ne pas les lasser !

  1. Oublier de définir des objectifs

Communiquer pour communiquer sans se fixer d’objectifs risque de s’avérer décevant. Pour rester dans la course et ne pas relâcher vos efforts faute de motivation, fixez-vous des objectifs à atteindre et concentrez vos efforts sur ces objectifs. Jalonnez votre parcours de défis journaliers, comme obtenir 10 nouveaux followers par jour sur Twitter par exemple.

Pensez aussi à définir des indicateurs de performance clé et à les suivre via un tableau de bord mensuel. Ainsi, vous saurez exactement où vous allez et si la tendance est positive ou non.

  1. Passer outre l’aspect social

Il ne vous viendrait jamais à l’idée d’arriver à un rendez-vous de coworking et de crier partout les résultats formidables de votre PME. Eh bien en ligne, c’est pareil ! Commencez par écouter, échanger puis vous présenter sans fanfaronner. Essayez d’identifier les influenceurs de votre secteur et de rentrer en contact avec eux.

Voilà : vous créez un réseau « social » pour votre PME !

Source : www.socialmediatoday.com/

Source image : Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Perrine Carpentier

Après plusieurs années de direction de clientèle en agence web et en agence webmarketing j'ai créé l'agence Online With You, spécialisée dans la communication sur les médias sociaux. J’aide particulièrement les entrepreneurs et les dirigeants d’entreprise à développer leur notoriété et leur business sur Twitter, en leur nom propre ou au nom de leur marque. J’accompagne mes clients dans la prise en main de cet outil et je les aide à profiter des formidables opportunités qu’il offre.

 


5 Commentaires

  1. Merci pour cet article qui s’intéresse à la relation PME / réseaux sociaux. Si les grands groupes ont depuis longtemps compris l’importance d’élaborer une stratégie com&mktg sur les réseaux sociaux, bon nombres de PME et TPE sont encore à la traîne sur ce domaine, souvent par défiance ou méconnaissance des supports. J’entends même dans mon métier des entrepreneurs me dirent : j’ai pas besoin de site Internet car j’ai Facebook ou vice-versa. Votre article souligne bien à juste titre ces erreurs de jugement entretenues envers les réseaux sociaux.

  2. Ce billet est très bien car il liste les erreurs à ne pas commettre sur les réseaux sociaux. Bien que ces derniers représentent un nouvel outil de travail et de communication, les entreprises doivent les appréhender avec sérieux et professionnalisme.

  3. Merci pour cet article concis ; il est clair que les réseaux sociaux marquent un véritable tournant pour la communication en ligne et qu’il est, pour les entreprises, tentant de « s’emballer » (à fortiori dans une ère où l’information transite à une vitesse impressionnante) au risque de mal gérer et ne pas profiter des différentes opportunités offertes par ces médias…comme l’a bien dit Simon, le challenge réside dans l’appréhension professionnelle de ces nouveaux canaux

  4. Bonjour.
    J’ajouterais à la partie sur les objectifs que pour s’économiser et rationaliser sa prise de parole, il peut être utile de se donner en tout cas au départ une ligne éditoriale précise associée à une fonction bien définie pour chacun des médias sociaux que l’on investit.
    En tout cas merci pour cet article efficace.

  5. Depuis 2000 sur le Net, vos conseils renforcent l’idée que suis proche a vos directives en quant a l’engagement a avoir et au respet avec nos lecteurs!
    En tout cas un gran merci
    Cordialement
    AC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *