Inbound Marketing Interviews Social Media — 25 juin 2015 — Aucun commentaire
[Étude de cas] Stratégie digitale de TOP250.fr

Comme il est parfois bon de lier l’utile à l’agréable, cette étude de cas s’intéressera à la stratégie digitale du site top250.fr, un moteur de recommandation de films et séries basé sur les affinités de sa communauté. Nous verrons que ce qui fait la force de ce moteur n’est pas seulement la qualité du service proposé mais aussi sa capacité à rester humain et très proche de ses utilisateurs.
Les différents points analysés sont présentés de manière aléatoire et non pas par ordre d’importance. Nous nous sommes rapprochés de son créateur (ndlr : Julien Lefebvre) afin d’obtenir un maximum d’informations concrètes sur sa stratégie et ses priorités, qui font le succès croissant de son moteur…

Tenir un calendrier éditorial

Nous choisissons volontairement ce point pour démarrer notre analyse car il s’agit de « l’outil » peut-être le plus important de la stratégie et pourtant négligé par grand nombre de business dans leur développement en ligne.

Dans ce cas, chaque publication sur les réseaux sociaux est planifiée à un moment précis de la semaine et de la journée, afin d’en optimiser l’impact et la portée. Les jeux / concours sont ainsi lancés sur Facebook en fin de semaine, le dimanche aux alentours de 20h, moment qui a été défini comme le plus propice pour la communauté.

Les articles du blog ou les nouvelles fonctionnalités du site sont annoncés les mardis soirs, veille de sortie des nouveautés cinéma. D’autres créneaux sont utilisés pour relayer plus simplement des news et actus du monde cinéphile, tirées de sites tiers. L’intérêt d’un tel calendrier, réfléchi, borné et suivi, est d’offrir une souplesse d’organisation à son responsable, et de fidéliser les utilisateurs en leur proposant un rythme et des habitudes hebdomadaires.

Rappelons qu’un élément clé dans la réussite de votre calendrier éditorial est le soin et l’attention que vous porterez à vos analytics et retours d’expériences, respectez ce processus de contenu :

1_processus_de_contenu_wediam

Réseaux sociaux, contenus et jeux/concours

Les réseaux sociaux sont bien sûr au cœur de la stratégie de TOP250 : c’est par ce biais que sont diffusées les news et actus, annonces, nouvelles fonctionnalité, veille cinéphile et jeux/concours.
Julien propose ainsi chaque semaine un jeu simple mais très fédérateur pour sa communauté, qui consiste à identifier les trois films ou séries présentés en image :

2_jeu_facebook_top250fr

Sujet maintes fois évoqué, il est important de proposer des visuels soignés et adaptés aux dimensions de chaque réseau social, que cela concerne les images de publication ou de couverture. Au cours de l’interview, Julien reviens plusieurs fois sur le soin qu’il porte à ses visuels et l’esthétique des pages (web ou social media).

L’accroche des titres et textes est tout aussi importante, il faut attirer simplement et rapidement les visiteurs à s’intéresser aux contenus publiés, tout en restant dans une démarche SEO. Ainsi, chaque article du blog est présenté avec un titre adapté au réseau social utilisé.

Pour finir, pensez à profiter des groupes et communautés annexes qui se sont déjà créés sur les réseaux sociaux, tenter de greffer intelligemment vos contenus aux discussions, investissez-vous dans les échanges, participez sans attendre en retour.

Tenir un blog

Difficile de se passer du blog de nos jours, outil indispensable pour fédérer une communauté ou assoir son expertise dans un domaine. Top250 ne déroge pas à la règle, et le fait relativement bien en suivant les codes du marketing Inbound : toujours proposer un contenu à forte valeur ajoutée et orienté pour ses cibles :

3_blog_top250fr

Chaque article utilise un ton personnel, engagé et informatif, faits très importants car les lecteurs de blog sont sensibles à l’humain qu’il y a derrière les lignes, aux émotions et avis. Toujours dans une démarche inbound, le blog se fait relais vers les services du site, proposant par exemple d’aider le visiteur dans le choix de ses DVD pour noël.

Certes nous ne sommes pas dans un contexte BtoB, mais l’Inbound Marketing dans une certaine mesure reste une bonne méthode pour capter les visiteurs et les pousser naturellement vers les services proposés.

Conception et ergonomie WEB

Nous parlions d’Inbound Marketing, un des éléments clés de cette méthode est le soin apporté à la conception des pages web, qu’il s’agisse de site, blog ou profile sur les réseaux sociaux.
Nous sommes dans un cas typique où chaque plateforme a été étudiée et développée sur mesure afin de présenter efficacement aux visiteurs l’information qu’ils recherchent.

Julien nous avoue que la conception et le développement de son écosystème ont fait l’objet d’un travail méticuleux, pensé pour le visiteur. Le cahier des charges initial évoquait « une plateforme simple, intuitive et visuellement attrayante ».

Le site est pensé pour les mobiles (responsive design) afin d’offrir une expérience utilisateur optimale et d’optimiser le référencement du site sur smartphones et tablettes (suite au lancement du label Google « Mobile Friendly« ).

Relation aux utilisateurs

Nous voulions finir cette étude de cas sur ce point. En fin d’interview, nous avons demandé à Julien quel était l’aspect dont il était le plus fier dans son développement, sa réponse fut « le lien étroit que j’ai su tisser avec les utilisateurs de top250 ».

Nous pouvons faire un parallèle entre sa réponse et notre expérience terrain, il n’y a probablement rien de plus fort dans le développement d’une activité quelle qu’elle soit que la culture d’une satisfaction et confiance clients fortes. Les méthodes Inbound prônent d’ailleurs cet enjeu, mettant en avant que des clients satisfaits d’un service peuvent rapidement en devenir les ambassadeurs.
Julien a ainsi dédié un site aux feedback utilisateurs, reposant sur la plateforme « uservoice », laissant à chacun la possibilité de proposer des idées d’amélioration ou de remonter des problèmes techniques.

Beaucoup de feedback se font également par Facebook, via la page officiel top250. Nous avons recommandé au cours de l’entretien la création d’un compte dédié au support, sur Twitter par exemple, afin d’alléger la gestion du profile principal (Julien supprime manuellement chaque publication concernant le support après prise en compte). De nombreuses sociétés utilisent désormais Twitter comme canal de support utilisateur (Orange pour ne citer qu’eux).

Conclusion

Nous avons pris beaucoup de plaisir à réaliser cette étude de cas, d’une part car nous apprécions ce service et d’autre part parce qu’il représente sur bien des points un modèle intéressant de développement en ligne, classique mais efficace.

Ce fut également l’occasion de remonter certains axes d’amélioration tels que l’ajout de la plateforme Google+ sur le site (utilisé mais non mis en avant), le développement d’une newsletter (élément important en communication pour peu que le temps et la charge de travail que cela implique soit absorbable), et finalement un compte Twitter dédié au support.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Damien Grillat

Consultant spécialisé en marketing et communications digitales depuis bientôt dix ans et certifié Inbound Marketing, il fonde Wediam.fr poussé par ses convictions et son goût pour le service. Son objectif: proposer à ses clients une stratégie personnalisée dont la performance s'inscrit dans le temps.

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *