Best Of Social Media Twitter — 24 juin 2015 — 3 commentaires
9 conseils pour bien utiliser Periscope

Suite à l’article intitulé “Periscope : ce réseau dont tout le monde parle” qui dressait un état des lieux global de ce nouvel entrant, il est à présent temps de rentrer un peu plus dans l’opérationnel. Ces bonnes pratiques sont importantes à comprendre pour maîtriser cette nouvelle application qui commence à se développer de plus en plus. Voici 9 conseils essentiels pour bien utiliser Periscope dans votre activité au quotidien…

Question de timing

Comme nous l’avons vu, Periscope est intimement lié à Twitter. Par conséquent, il est important de rester cohérent avec les habitudes d’utilisation de votre communauté sur Twitter. Sont-ils plutôt actifs le matin ? Le soir ? En fin de semaine ? Le week-end ? A vous de déterminer le meilleur moment pour vos retransmissions vidéo.

Faire simple et court

Dire que l’attention des internautes est fluctuante est sans aucun doute un euphémisme. Si votre live est trop long, trop monotone ou trop vague, vous allez perdre des gens en cours de route. Il faut entrer immédiatement dans le vif du sujet. Essayez d’avoir quelque chose de rythmé, de dynamique et de court. Faites plusieurs essais et déterminez le meilleur format pour capter l’attention de votre communauté.

Travailler son titre

Prenez du temps à réfléchir à un titre accrocheur, clair et didactique. C’est le seul moyen de faire une bonne première impression sur Periscope. C’est aussi le meilleur moyen d’attirer des internautes sur votre retransmission vidéo en direct et en replay. Pas besoin d’être énigmatique. Soyez concis et utilisez des mots-clés essentiels relatifs à votre activité.

Organiser sa diffusion

Periscope vous offre plusieurs options avant de lancer votre retransmission en direct. Souhaitez-vous faire un live en public ? En privé avec un nombre restreint de personnes ? Voulez-vous partager votre localisation géographique ? Partagez l’information sur Twitter ? C’est en jonglant avec ces différents paramètres que vous parviendrez à maximiser votre expérience.

En activant le partage par Twitter, un message sera automatiquement posté en votre nom sur votre compte avec le contenu suivant : LIVE on #Periscope: [titre de la vidéo] [lien vers la vidéo]. C’est déjà bien, mais il n’est pas encore possible de le personnaliser. Ce sera donc à vous de jouer !

Cadrer correctement

L’interface de Periscope est assez dense dans la partie basse de l’écran. On y retrouve les commentaires et les coeurs et il n’est pas facile de bien voir ce qui est affiché. Pensez donc à bien cadrer vos vidéos pour avoir le sujet principal dans la partie haute de l’écran. C’est une petite astuce toute bête, mais qui vous évitera bien des déconvenues. De la même manière, pensez à filmer à la verticale. On s’éloigne ici des standards imposés par Youtube pour filmer avec son téléphone (je vous conseille la lecture de Periscope : ce réseau dont tout le monde parle de l’Obs à ce sujet), mais il semblerait qu’il soit de plus en plus à la mode de filmer à la verticale, mode sans doute imposée par ces applications natives sur téléphone, comme Snapchat et Periscope.

Gérer les commentaires

Une fois votre vidéo en cours de diffusion, votre communauté peut commenter en direct et “liker” ce qu’elle voit en tapotant en bas à droite, provoquant ainsi des coeurs qui s’animent et qui remontent à l’écran. Tout le monde peut voir qui est connecté, combien de coeurs ont été envoyés et par qui. Plus votre vidéo sera aimée par un public large, plus elle aura de chances de remonter parmi les vidéos préférées dans la rubrique “most loved”. Inutile donc de passer votre temps à envoyer des coeurs en continu, il vaut mieux une large audience avec des “like” réguliers qu’une seule personne qui envoie des coeurs en continu en mode “spammeur”.

Pour la gestion des commentaires, c’est à vous d’adapter votre stratégie. Vous pouvez laisser les internautes s’exprimer, et ainsi récupérer des informations précieuses sur ce qu’ils pensent (bien, pas bien, pourquoi, comment…), voire les contacter à posteriori pour en savoir plus sur ce qu’ils ont aimé ou non dans le cadre d’un “sondage” qualitatif. Sinon, libre à vous d’avoir votre community manager connecté sur votre live pour répondre aux commentaires et animer le flux d’informations.

Intégrer vos spectateurs à distance

Periscope n’est pas qu’un simple outil qui vient renforcer votre présence sur les réseaux sociaux. C’est un moyen de communiquer avec des personnes qui font l’effort de vous suivre et de vous regarder. Aussi, il est important de les considérer. Concrètement, cela passe par des engagements à la communication, des remerciements, des relances, des citations. N’oubliez jamais à qui vous vous adressez et pensez à bien intégrer votre auditoire à distance dans votre intervention.

Comprendre les statistiques

Periscope est encore assez nouveau et son usage n’a pas de règles absolues, notamment en termes de retour sur investissement, de taux d’engagement ou de satisfaction. L’application vous offre toutefois quelques outils statistiques intéressants une fois que votre retransmission est terminée : le nombre de personnes ayant regardé le direct, celles qui ont visionné le replay et le nombre de coeurs reçus. A vous de garder une trace de ces statistiques et de faire vos tableaux, diffusion après diffusion pour voir l’évolution en fonction du temps, du sujet, du titre…

Debriefer votre live et le faire revivre

Parmi les options de Periscope, l’une d’entre elles vous permet d’enregistrer votre live stream directement sur votre téléphone ou tablette. C’est une bonne manière de le revisionner quelques jours plus tard pour en faire votre auto-critique. Qu’est-ce qui a été ? Pas été ? Le cadre était-il correct ? Le son était-il audible ? Quelles sont les marges d’amélioration ? Comment faire mieux la prochaine fois ? Cet exercice vous sera utile pour les prochaines fois, afin de gagner en confiance et d’automatiser certaines bonnes pratiques.

Et si votre live vous convient, rien de vous empêche de le mettre en ligne sur votre site, votre page Facebook ou votre chaîne Youtube.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Julien Redelsperger

Après avoir dirigé un service communication en France pendant dix ans, je me suis envolé pour le Canada où je travaille en tant que stratège numérique. Spécialiste créatif et innovant en marketing de contenu et stratégie de communication numérique. Expert dans l’utilisation des réseaux sociaux, formateur, chef de projet et gestionnaire rigoureux, je peux vous accompagner sur tous vos projets.

 


3 Commentaires

  1. Merci pour tous ces conseils !!

  2. Conseils stimulants. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *