Entreprendre — 29 mai 2015 — 4 commentaires
La peur de créer son entreprise

Chaque semaine, retrouvez le « Monter son business show », présenté par Rémy Bigot, une émission web en partenariat avec Webmarketing & co’m. Aujourd’hui, Rémy vous aide à combattre la peur de lancer votre entreprise: un sentiment normal mais qui ne doit pas vous bloquer.  Une émission hebdomadaire qui parle de marketing, d’entrepreneuriat et du web ! Découvrez l’épisode 14 maintenant…

Episode 14 : La peur d’entreprendre

Je réponds à toutes vos questions !

Pour poser vos questions et avoir accès aux notes/infos complémentaires de l’émission, rendez-vous ici.

Pour déposer votre annonce légale en quelques clics au coup le plus bas, cliquez ici. 

 

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Remy Bigot

Depuis 2003, je perfectionne mes connaissances en webmarketing. Que ce soit en agence, chez l'annonceur ou en tant qu'indépendant, j'ai participé à de nombreuses campagnes de visibilité et travaillé sur la transformation des visiteurs de site web en clients. Un seul but : utiliser le web pour vendre. Découvrez mon livre "A vos marques, prêts, entreprenez" !

 


4 Commentaires

  1. Un petit retour d’expérience qui servira peut-être à quelques uns.

    Concernant la phase de test et pour éviter de perdre son activité et ce salaire auquel tu fais référence, je déconseillerai fortement le statut d’auto-entrepreneur qui est la plus grosse arnaque à laquelle on est tenté d’adhérer.

    Perso, j’ai opté pour le portage salarial. J’ai demandé à rencontrer le PDG d’une boîte de portage pour voir à qui j’allais donner 8% de mon CA. C’était la condition : je voulais savoir qui j’allais engraisser. J’ai pu en rencontrer un qui a été, en plus, très humain. Et quand on monte sa boîte, on a besoin d’humanité.

    Ce système évite les emmerdes URSSAF/RSI et moi, c’est justement ça qui m’a retenu pendant très très très longtemps (car j’avais déjà testé et j’avais été très emmerdé).

    Alors ok, y’a pas de solution miracle mais, pour une phase de test (et même plus loin) et pour se rassurer, le portage me semble vraiment une solution cool et rassurante.

  2. La reprise d’un e-business existant est une alternative qui permet de minimiser les risques de la création d’entreprise. Certes, le challenge du repreneur est de taille – trouver la bonne cible dont le potentiel est inexploité, ne pas acheter trop cher, être en mesure d’apporter une réelle valeur ajoutée par rapport au cédant, financer sa reprise – mais le jeu en vaut parfois la chandelle. Les chiffres sont unanimes : le taux d’échec sur la reprise est très inférieur à la création ex nihilo.

  3. Excellent post ! Cela m’a permis de voir sous un autre angle la création d’entreprise. En tout cas, grâce à ce post, on sait ce qui nous attend dans un tel projet. Merci à l’auteur !

  4. Aujourd’hui le statut d’auto-entrepreneur n’est pas assez aidé par le gouvernement. C’est pourquoi il faut absolument faire une étude de marché très détaillée pour essayer de prévoir tous les risques possibles. C’est une trés bonne vidéo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *