Editorial Web Inbound Marketing Marketing viral — 11 mai 2015 — 3 commentaires
Comment créer du contenu marketing utile ?

Toute marque cherche à gagner l’attention de sa cible, à transformer son attention temporaire en client fidèle. Car, ce qui fait la force d’une marque, c’est bien la régularité de sa cible. En outre, les contenus bien construits, utiles et originaux, favorisent la viralité. Le consommateur est tout à fait enclin à partager le contenu, à diffuser votre message marketing à condition qu’il réponde à ses besoins. Selon Jay Baer, expert en marketing de contenu, « Pour créer du contenu utile, il est important de penser d’abord aux besoins des clients »…

Répondre aux besoins des clients

Le principe même du contenu est bien de répondre aux besoins de sa cible. En plaçant le consommateur au centre, l’entreprise se démarque de la concurrence et ses efforts pour « fidéliser » le client se voient récompensés. Mais, pour y arriver, il est important d’établir une stratégie solide autour de thèmes porteurs pour sa cible. Avant de vous lancer, posez-vous des questions qui pourraient vous aider à construire une stratégie éditoriale riche et pertinente. Oracle, dans son livre blanc « les essentiels du marketing moderne » vous en suggère 4 :

  • Examinez votre contenu existant, est-ce que vous parlez de vous ? de votre produit ? combien de fois le nom de votre entreprise ou produits apparaissent dans vos communiqués ?
  • Comment sont utilisés vos produits/services par vos clients existants ? Les conversations sur les réseaux sociaux sont d’excellentes sources d’inspiration de contenu, ils vous aident à mieux définir les besoins de vos clients.
  • Demandez-vous en tant qu’utilisateur de contenu, combien de fois par jour avez-vous l’impression d’être submergé d’informations qui vous sont réellement utiles ?
  • Demandez-vous aussi, qu’ont-ils besoin de savoir ? Pourquoi ont-ils besoin de savoir ? En quoi cela peut-il leur faciliter la vie ?

Le marketing de contenu doit donc répondre aux besoins de sa cible pour produire du résultat et faire gonfler le ticket de caisse. Selon le rapport annuel Content Marketing Benchmarks Report réalisé par le Content Marketing Institute et de MarketingProfs, la majorité (78%) des spécialistes du marketing B2B les plus efficaces créent plus de contenu qu’ils ne le faisaient il y a un an contre 57 % pour leurs pairs les moins efficaces. Les entreprises semblent donc avoir compris le message.

Donner un sens à ses données

Avec l’arrivée de la data, les outils de reporting occupent une place de plus en plus forte. Mais auparavant, il est primordial de se fixer des objectifs clairs car le but n’est pas tant de collecter ces informations mais de donner un sens à ces informations. L’utilisation des indicateurs pour évaluer l’efficacité du contenu doit donc mesurer les comportements des clients qui génèrent des recettes. Pour cela, il est nécessaire de centraliser toutes les informations afin de gérer les différentes étapes du cycle de vie du contenu et de se poser les questions suivantes :

  • Quelle étape du cycle d’achat vous donne le meilleur retour marketing sur investissement ?
  • Quel type de profil est le plus sensible à votre contenu ?
  • Quelle zone géographique génère les meilleures performances ?
  • Quel contenu engendre le plus de réactions ?
  • Quel type de contenu génère les meilleures performances (vidéo, texte, image, etc.) ?

Toutes ces données vont permettre de démontrer une sensibilisation accrue à la marque, une plus grande implication et bien sûr une amélioration des résultats de l’entreprise. Quoiqu’il en soit, ces données doivent venir compléter les indicateurs classiques que sont le trafic du site, le nombre de clics/visites qui permettent de savoir si votre contenu est efficace ou pas, le nombre de prospects acquis dont l’objectif est d’ajuster votre contenu pour conduire à la conversion, le volume d’achat moyen de façon à adapter votre contenu aux consommateurs les plus « rentables », etc…

Conclusion

La création de contenu marketing requiert une stratégie éditoriale précise avec des objectifs clairement identifiés qui diffèrent selon le type d’entreprise. A l’heure où 60% des consommateurs recherchent un produit après avoir lu un contenu à son sujet (selon les sites rangan.com, inboundwritter.com et toprankblog.com), le marketing de contenu est désormais primordial, il est aussi le moyen le plus direct pour transmettre votre message marketing. Face aux flux incessants d’information, il est devenu difficile pour les professionnels de sortir du lot et c’est en apportant de la valeur à votre contenu que le consommateur satisfait se rappellera de vous. En donnant, vous recevrez davantage.

Article inspiré du livre blanc « les essentiels du marketing moderne »

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvie Corlay-Knaff

Consultante en Marketing Digital, j’ai travaillé près de 15 ans au sein d’agences et de régies publicitaires. Passionnée depuis toujours par le web, j’accompagne les entreprises à développer leur image sur internet (définition d'une stratégie de communication, production & partage de contenus, conception de sites web, analyse des données, etc). Le digital étant en constante évolution, j’assiste avec beaucoup d’intérêt aux conférences données par les acteurs du marché, ex : Microsoft TechDays, Hubforum, Digital Marketing Symposium organisé par Adobe, etc

 


3 Commentaires

  1. Bonjour , très intéressant cet article ! Effectivement , même pour un développement en web , le contenu est aussi primordial ,si votre page contient des éléments trop en détails ou non cohérents , vous perdez votre référencement et donc votre moyen d’attraction !

    • Bonjour Delia,

      Merci pour votre commentaire. Oui, tout à fait, dans le développement web, le contenu est indispensable et fait parti des leviers nécessaires pour un meilleur référencement.

  2. bonjour Message inspirant et édifiant.Effectivement, le contenu doit être adapté à la cible plus précisément au profil du consommateur. Aujourd’hui nous sommes arrivés à un ère où produire et vendre n’est plus ce qui importe pour le client.Le client à besoin de vivre des sensations nouvelles.Partager des expériences où il se sent très impliqués.Pour cela, il va falloir que l’entreprise aille chercher les informations ayant trait à ce dernier(les traces que laisse le client) ces traces ou informations sont par exemple dans le cadre du webmarketing, les mots clés ou dans du b to b, des zones de fréquentation ainsi que des groupe d’appartenance. Dans du b to b il y a les enquêtes de veilles d’opinions. Une fois tous ces éléments réunis, l’entreprise doit essayer de renverser la pyramide en plaçant le client au sommet et le manager en bas et non le contraire comme on pouvait le constater .
    Une fois la pyramide inversée, l’entreprise pourra proposer des messages qui touchent à la sensibilité avec des potentiels d’achat du client.Voilà ce à quoi doit ressembler le contenu du message marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *