Actualité du mobile Best Of Mobile Marketing — 27 avril 2015 — 1 commentaire
Google se lance dans les télécommunications !

Dans le tourbillon de changements que connaissent le secteur des télécommunications, les opérateurs luttent constamment pour offrir de meilleurs services à moindre prix. Cependant, le risque apparaît lorsque des concurrents décident de faire irruption sur le marché et qui jusqu’à présent n’y avait pas encore participé activement. Google a lancé le 11 mars 2009 un service de télécommunication Google Voice après son rachat par Google de Gizmo, qui était le seul concurrent de Skype…

Google Voice ? Mais encore…

Le nouveau service de Google attribue un numéro de téléphone gratuitement à l’utilisateur.  Le fonctionnement est simple : les appels reçus sont déviés vers un ou plusieurs numéros américains déjà activé, tout ça gratuitement. C’est-à-dire que les appels seront reçus sur d’autres numéros de téléphones associés à des lignes fixes ou bien à travers de l’application Google Hangouts afin de les recevoir sur un ordinateur.

Encore loin d’offrir exclusivement un service de « numéro virtuel », Google Voice intègre beaucoup d’autres fonctionnalités qui sont relativement semblables aux offres de « standard téléphonique virtuel », parmi lesquelles nous pouvons citer :

  • Boîte vocale avec transcription audio et par écrit des messages reçus
  • Enregistrement des appels
  • Blocage des appels non désirés
  • Lecture et signatures personnalisés
  • Multiconférences
  • Envoi de SMS

Les limites du service

Au-delà des limitations mineures, comme la quantité de SMS qui peut s’envoyer ou l’impossibilité d’appeler des numéros d’urgence, Google Voice présente deux restrictions réellement importantes : l’utilisation du service est limitée aux EU et au Canada et ne peut s’intégrer avec d’autres services de voix sur IP (VOIP).

La première limite peut interloquer l’utilisateur dans la mesure où elle contraste avec l’éventail de services que propose Google partout dans le monde. Il est important de signaler que Google est en train de réaliser une stratégie d’immersion sur le marché américain afin de calibrer les possibilités du service, dans le but de pouvoir peut-être se lancer dans le futur dans d’autres pays, avec un modèle déjà parfaitement testé. A ceci, nous devons ajouter le protectionnisme qu’impose les secteurs des télécommunications déjà existants dans les pays, où la régulation abonde et où il existe des obstacles importants pour l’entrée de nouvelles entreprises ; sans doute, Google a identifié cette barrière importante qui empêcherait la pénétration de Google Voice.

Dans tous les cas et dû au pouvoir croissant de Google, il est envisageable qu’à moyen termes Google Voice sera une réalité dans de nombreux pays.

Néanmoins, la possibilité qu’à moyen termes Google Voice propulse son intégration avec d’autres fournisseurs et commence à livrer des appels sous forme de voix sur IP paraît douteux. La voix comme service de télécommunication est en train de perdre de sa valeur. Les tendances actuelles s’orientent vers un modèle dans lequel la voix a de moins en moins de valeur en tant que produit. Les prix diminuent considérablement et le service VoIP doit faire face à d’autres services de télécommunications. Ne soyez pas étonné si je vous dis  que la voix sur IP finira par devenir totalement gratuite. Et Google Voice semble être le premier volet. Concrètement, celui qui aura un compte Google –service gratuit- pourra associer un numéro virtuel à d’autres téléphones que vous aurez déjà et il pourra bénéficier d’une énorme quantité de fonctionnalités.

Google comme OMV ?

Depuis quelques années circulent des rumeurs sur l’éventuelle possibilité de voir Google converti en opérateur mobile virtuel (OMV). Bien que l’entreprise ne l’ait jamais confirmé, on peut affirmer que Google a déjà eu un contact avec des opérateurs nord-américains avec son propre réseau pour commencer son immersion en tant

Dans tous les cas, Google s’ajusterait à la stratégie déjà commencé avec son service Google Voice et il s’agirait d’un passage naturel en vue d’amplifier sa ligne d’actions.

Qu’impliquerait son irruption en France ?

Nous pouvons alors nous demander, qu’arrivera t-il aux fournisseurs qui actuellement offrent uniquement des services de voix à valeur ajoutée ? Le schéma pour certains fournisseurs offrant des services d’appels VoIP semble compliqué si Google décide de s’implanter complètement sur le marché, dans la mesure où Google inclut déjà plusieurs fonctionnalités dans son service.

Face à l’incertitude de la VoIP, la stratégie de Google semble reconnaître que la figure de la téléphonie mobile est indispensable. La proposition de Google Voice semble annoncer que la clé à court terme des services de voix avec valeur ajoutée et l’intégration entre différentes extensions, réside dans le fait de pouvoir diffuser les appels sur des téléphones portables. Il paraît logique que sa stratégie soit celle-ci jusqu’à que les offres de services de données téléphoniques soient suffisamment fiables et compétitives en prix pour l’utilisateur.

Source Image : Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Catherine Duprez

Directrice Marketing et de Communication de l'entreprise Fonvirtual (www.fr.fonvirtual.com), entreprise spécialisée dans la commercialisation de standards virtuels, de numéros virtuels, de fax par internet et dans d'autres services de valeur ajoutée de télécommunications d'entreprise. Passionée et spécialisée dans digital et le web marketing, j'interviens régulièrement sur des blogs et réalise des activités de consulting pour de grands groupes.

 


1 Commentaire

  1. Google continu son expansion et ses essais, pour le moment c’est juste au Etats-Uni.
    Je crois qu’on a encore quelques années avant que Google puisse se lancer dans la télécommunication en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *