Best Of Blogosphère — 25 mars 2015 — 16 commentaires
Comment arrêter de s’arracher les cheveux en recherchant un thème WordPress

Vous êtes-vous déjà trompé en achetant un thème WordPress ? Si oui, souvenez-vous de ce que vous avez ressenti. Vous vous êtes probablement dit quelque chose du genre : « Allez, encore de l’argent de jeté par la fenêtre… ». À mon sens, la raison principale qui mène à un mauvais achat de thème (sur Themeforest ou une autre boutique) est une mauvaise définition des besoins du projet…

Vous ne devez pas choisir un thème uniquement parce que vous le trouvez beau. C’est un peu plus compliqué que ça.

De même, par pitié, n’achetez jamais un thème sur un coup de tête.

En procédant ainsi vous êtes quasi assuré d’aller droit dans le mur.

Comme pour toute décision importante, vous devez garder la tête froide.

Rappelez-vous que le thème que vous allez choisir va vous représenter (ou votre client) sur internet pendant quelques années.

Note : Cet article est une adaptation d’un chapitre du guide gratuit « Themeforest : Le guide ultime pour dénicher votre thème WordPress« . Merci à Sylvain de me permettre de partager ces conseils avec vous 🙂

Reprenons. Le site que vous êtes en train de construire est le salon dans lequel vous allez inviter des centaines de personnes.

Cela ferait mauvais genre de recevoir ces personnes dans de mauvaises conditions, n’est-ce pas ?

Votre objectif est que vos visiteurs passent un agréable moment sur votre site et surtout qu’ils trouvent ce qu’ils sont venus chercher.

Pour cela, fermez tout sur votre ordinateur à l’exception de cet article.

Oui vraiment. Nous n’avons besoin de rien d’autre pour le moment.

Prenez simplement une feuille de papier, un crayon et répondez aux questions suivantes :

Quel est le but de votre site ? Que va-t’il proposer ?

Recopiez et complétez la phrase suivante :

MONSITE est un site dont l’objectif est de VERBE + BUT.

Voici quelques exemples pour vous aider :

  • WP Marmite est un site dont l’objectif est d’accompagner ses lecteurs à créer leur propre site avec WordPress ;
  • Meetic est un site dont l’objectif est d’aider les célibataires à trouver l’amour ;
  • CapitaineTrain est un site dont l’objectif est de simplifier l’achat de billets de train sur internet.

Quel est votre public cible ? À qui vous adressez-vous ?

public-cible

Une erreur classique est de croire que vous vous adressez à tout le monde. Votre site s’adresse forcément à une catégorie de personnes particulière.

Recopiez et complétez la phrase suivante :

MONSITE s’adresse aux personnes DESCRIPTION.

La description de votre public cible peut inclure et combiner des informations sur :

  • La tranche d’âge ;
  • Le sexe ;
  • La localisation ;
  • Le métier ;
  • Les valeurs ;
  • Les goûts.

Reprenons nos exemples :

  • WP Marmite s’adresse aux personnes qui veulent créer des sites avec WordPress ;
  • Meetic s’adresse aux personnes célibataires désirant trouver quelqu’un ;
  • CapitaineTrain s’adresse aux personnes qui s’arrachent les cheveux sur le site de la SNCF.

Quelles sont les valeurs que vous désirez transmettre ?

Concrètement un site internet n’est qu’un ensemble de pixels sur un écran. Rien de plus. C’est plutôt froid et l’humain n’est pas présent.

Pour vous démarquer des sites avec qui vous serez en concurrence, il faut faire la différence sur autre chose.

Imaginons que vous soyez artiste peintre. Votre site devrait arriver à transmettre votre passion pour la peinture.

Il faut qu’en face de leur écran, vos visiteurs comprennent que vous vous donnez à fond dans ce que vous faites.

Si vous fréquentez régulièrement WP Marmite ou Webmarketing & Co’m, j’espère que vous ressentez cela.

Quel que soit votre secteur d’activité, votre site doit mettre en avant ce en quoi vous croyez.

Recopiez et complétez la phrase suivante :

Les valeurs de MONSITE sont VALEUR1, VALEUR2 et VALEUR3.

Exemples :

  • Les valeurs de WP Marmite sont le partage, la bonne humeur et la transparence ;
  • Les valeurs de Meetic sont la confiance, la sécurité et la convivialité ;
  • Les valeurs de CapitaineTrain sont la simplicité, la réactivité et le bon design.

Quelle est l’action unique que vos visiteurs doivent accomplir sur votre site ?

Avec cet article, je veux que vous preniez des notes

Si vous créez un site, c’est dans un but bien précis. Nous avons défini cela lors de la première question.

Maintenant, qu’allez-vous mettre en oeuvre pour atteindre cet objectif.

À mon sens, un site doit être élaboré de manière à faire passer ses visiteurs à l’action.

Recopiez et complétez la phrase suivante :

Sur MONSITE, les visiteurs doivent ACTION.

Avec nos exemples cela donne :

  • Sur WP Marmite, les visiteurs doivent s’inscrire à la newsletter ;
  • Sur Meetic, les visiteurs doivent s’inscrire ;
  • Sur CapitaineTrain, les visiteurs doivent acheter un billet de train.

Par quels adjectifs les visiteurs décriront votre site ?

Cette étape est très importante car elle va vous forcer à vous mettre à la place de vos visiteurs.

Si vous désirez que votre site reflète la simplicité, le thème que vous allez choisir ne doit pas avoir des animations qui fusent de partout.

Cet exercice est similaire à la définition de vos valeurs sauf qu’il faut associer des adjectifs plutôt de que des noms à votre site.

Recopiez et complétez la phrase suivante :

Les visiteurs de MONSITE doivent le trouver ADJECTIF1, ADJECTIF2 et ADJECTIF3.

Exemples :

  • Les visiteurs de WP Marmite doivent le trouver clair, instructif et utile ;
  • Les visiteurs de Meetic doivent le trouver ergonomique, efficace et engageant ;
  • Les visiteurs de CapitaineTrain doivent le trouver rapide, simple et clair.

Qui sont vos concurrents ? Et en quoi votre site sera différent ?

Internet est si vaste qu’il y a vraiment très peu de chance pour que votre site soit le seul dans son domaine.

Il y a forcément des autres sites qui proposent plus ou moins la même chose que vous.

Et même dans le cas où vous seriez seul, il faudra vous faire remarquer, montrer pourquoi les gens devraient visiter et passer à l’action sur votre site.

Trouvez 3 sites qui ciblent le même public que vous.

  • SITE 1 :
  • SITE 2 :
  • SITE 3 :

Ensuite, recopiez et complétez la phrase suivante :

MONSITE se différencie de SITE1 car RAISON.

Faites de même pour SITE2 et SITE3.

Exemples :

  • WP Marmite se différencie de GeekPress.fr car il publie des articles régulièrement ;
  • Meetic se différencie de Zoosk car il organise des évènements ;
  • CapitaineTrain se différencie de Voyages SNCF car il est simple d’utilisation.

Quel style de thème recherchez-vous ?

style-theme

Passons maintenant à l’aspect graphique de votre thème (et donc de votre site).

Si vous possédez un logo, il faudra que votre site s’accorde avec lui pour conserver de la cohérence.

Posons-nous quelques questions sur ce qui concerne l’apparence :

  • Dans quelle gamme de couleur votre site devra-t’il se situer ?
  • Quelles polices d’écriture devront être employées ?
  • Est-ce qu’un arrière-plan est nécessaire ?

Ces questions peuvent paraître un peu floues mais elles ont leur importance.

Si vous désirez lancer un blog sur le jardinage, il va de soi que ses couleurs tendront plus vers le vert que vers le rouge.

L’idée étant de faire régner une atmosphère paisible, champêtre et naturelle. Ce que la couleur rouge ne transmet pas du tout.

Attention donc aux couleurs que vous sélectionnerez. Préférez utiliser une seule couleur pour éviter les mauvaises combinaisons.

Quelles fonctionnalités votre site devra-t’il comporter ?

Que vous désiriez créer un blog, un site vitrine ou un site e-commerce, votre site devra posséder un certain nombre de fonctionnalités (newsletter, boutons de partage sur les réseaux sociaux, etc).

Vous devez savoir que tout ce dont vous avez besoin ne figure pas uniquement dans le thème. Vous devrez utiliser des plugins pour enrichir les fonctionnalités de votre site.

En fait, le rôle d’un thème est d’apporter l’aspect visuel. Les plugins quant à eux apportent les fonctionnalités.

Il est important que vous ayez bien ce point en tête lorsque vous lancerez vos recherches.

Réfléchissez et listez les fonctionnalités que vous estimez nécessaires à votre site.

  • FONCTION 1 :
  • FONCTION 2 :
  • FONCTION 3 :
  • ETC.

Avec toutes ces questions, j’imagine que vous devez avoir une meilleure vision de votre projet de création de site avec WordPress.

Passons à la dernière étape.

Créer des maquettes pour modéliser les pages de votre site

maquette-theme

Rassurez-vous, il n’y a pas besoin d’être un artiste pour créer des maquettes de pages. L’idée est de déterminer un agencement qui va vous servir de guide lorsque vous lancerez vos recherches.

Prenez plusieurs feuilles A4 et associez-les avec chacun des types de page dont vous avez besoin.

Selon votre projet, vous pourrez avoir besoin d’une page blog, d’une page pour un article seul, d’une page boutique, d’une page portfolio, etc.

En tout cas, vous aurez besoin d’un modèle de page d’accueil et d’un modèle de page classique (pour la page contact et à propos).

Déterminez ensuite comment chaque modèle de page devra s’agencer.

Si vous estimez que votre page d’accueil doit se composer de sections horizontales, dessinez-lez. Si les pages qui listent les articles doivent comporter 2 colonnes, dessinez-les également.

Le but n’est pas d’aller très loin dans les détails mais de vous donner une trame.

Cette trame va vous permettre de trier efficacement les thèmes que vous rencontrerez lors de la phase de recherche.

Lancez enfin vos recherches

Après avoir conçu votre cahier des charges grâce à cet article, vous devriez avoir une meilleure vision de votre projet.

Cela vous permettra de ne plus parcourir les boutiques de thèmes WordPress à l’aveuglette.

Ce cahier des charges vous aura permis de créer une sorte de tamis à travers lequel vous ferez passer les thèmes que vous trouverez. En somme, vous pourrez faire le tri entre le bon grain et l’ivraie.

Encore une fois, ne vous laissez pas embarquer par vos émotions et n’oubliez pas le travail que vous venez d’accomplir parce que vous avez découvert une pépite.

Avez-vous déjà fait un mauvais achat ? Pourquoi vous êtes-vous trompé ? Partagez votre expérience en commentaire.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Alex Bortolotti

Créateur du blog WP Marmite, Alex aide les utilisateurs de WordPress débutants en partageant des "recettes", c'est à dire des tutoriels, des sélections de thèmes et de plugins ainsi qu'un podcast présentant les membres de la communauté WordPress.Alex est également l'auteur de Relooker son Thème, un guide enseignant les bases du code pour personnaliser n'importe quel thème WordPress.

 


16 Commentaires

  1. Salut

    merci pour cet article. Personnellement, j’utilise le thème Dante.

    Il permet une personnalisation hallucinante et donne vraiment un aspect professionnel au site.

    Le résultat est bien au-dessus des thèmes gratuits WP.
    Andre.

    • Bonjour André,

      Merci pour ton retour 🙂
      Les thèmes ultra personnalisables sont à prendre avec des pincettes.

      Si l’utilisateur est averti, cela ne pose pas de problème mais s’il est débutant, les ennuis peuvent arriver très vite. Parfois les options sont tellement nombreuses qu’on s’y perd…

      Ravi que ton thème te plaise en tout cas 🙂
      Bonne continuation
      Alex

  2. Super article ! Choix hyper difficile !!! Il va bien m’aider merci à toi

    • C’est vrai qu’il y a l’embarras du choix. Il faut bien établir son cahier des charges avant d’avant d’ouvrir son portefeuille 😉

  3. Merci pour ces bons conseils … il me reste toujours un soucis après avoir imaginé le thème idéal, le trouver !
    Les moteurs de recherche des thèmes manquent de précision je trouve, pas vous ?

    • Je partage ton avis : les stores de templates jouent sur la carte tape à l’oeil, c’est certain.

      La recherche d’un thème reste un travail à temps plein parfois 🙂

    • Je ne recommande pas vraiment les moteurs de recherche de thèmes. Ils ne sont pas vraiment pertinents.

      Même si la classification par niche est intéressante, on peut souvent détourner l’usage premier d’un thème et en faire autre chose assez facilement.

      On doit plus se concentrer sur le design à mon sens.

      Bonne continuation
      Alex

  4. Super en effet cette invitation à poser les objectifs du site dans un cahier des charges simple et concis.

    Ce conseil vaut d’ailleurs quelle que soit la démarche : site « from scratch » ou basé sur un thème.

    Mais malheureusement, le CDC seul ne sera pas le garant du bon choix d’un thème à mon avis : la présentation des thèmes n’est que visuelle sur les stores, pas de visualisation sur les possibilités du backoffice et les personnalisations possibles ne sont que décrites.
    Ce que je souhaiterais sincèrement, pour pouvoir réellement tester les thèmes, ce sont des versions d’évaluation.

    J’ai passé du temps à savoir ce que je voulais, en ai déduit ce dont j’avais besoin et ai du comparer aux description en ligne. J’ai eu des bonnes surprises (par exemple avec le thème Enfold et son plug in intégré Avia qui permet la construction des pages de manière très visuelle, quelques bugs toutefois) et des mauvaises.
    Les thèmes ne sont pas exempts de bugs, bug que les supports proposent souvent de résoudre via de la surcharge CSS par exemple, ce qui à force n’est pas du tout la bonne solution.
    Donc une utopie surement, mais je trouve qu’il n’y aurait rien de mieux que de pouvoir éprouver un thème après avoir réfléchi à ses besoins.

    • Merci pour ton retour précis Yan !

      Effectivement sur Themeforest on peut uniquement visualiser des captures d’écran de l’administration (quand elles sont fournies). Pour les autres boutiques, c’est variable.

      Pour ce qui est du CDC, étant donné que l’on est dans une démarche de recherche d’une charte graphique, il est important de faire comme si on est dans une démarche de création de charte graphique, d’où toutes ces questions à se poser.

      Il ne faut pas partir tête baissée avec le premier thème venu.

      Après, pour les versions d’évaluation ce n’est pas si simple. Il existe tout de même des services comme ThemeCloud qui permettent cela.

  5. Une personne dont ce n’est pas la profession n’a pas toujours l’œil pour percevoir ce qui est pertinent ou non et il ne lui sera pas toujours facile d’obtenir un rendu professionnel.

    Du coup, une fois toutes ces questions répondues on peut aussi aller voir un professionnel dont c’est le métier et qui saura faire quelque chose d’adapté 😉

    • Tout à fait Sébastien, une fois que l’on a répondu à toutes ces questions, on a un bon début de cahier des charges 🙂

  6. En effet toutes ces questions sont à ce poser, j’ai déjà eu ce problème d’un thème sélectionné sur lequel il faut retravailler parce qu’il nous manque un « scroll to the top » ou un slide…

    Merci pour l’article très intéressant 🙂

    • Merci pour votre commentaire 🙂
      En effet, il faut bien faire attention avant d’acheter.

      Bonne continuation
      Alex

  7. Félicitation pour ce superbe article, c’est très rare de voir un article avec autant d’informations pertinentes. J’ajoute votre site à mes favoris (cela m’arrive qu’une dizaine de fois par an d’ajouter un site à mes favoris) 🙂

    • Bonjour Gabriel,

      Merci à vous, je suis honoré 🙂

      Alex

  8. Donc en fait, c’est un peu « comment faire un site web pour les nuls »… ? Les questions que vous abordez sont le b.a.-ba de tout bon designer web qui se respecte. Rien de nouveau sous le soleil. Je pensais sincèrement que l’article répondrait à plus de réelles questions qu’on se pose quand on doit chercher rapidement et efficacement un bon template, à quoi être attentif, les limites, les types de plugins, etc.
    En tant que web designer, je suis souvent désemparée quand je vois le choix et le manque de précisions apportées. C’est une vraie galère pour s’y retrouver ! Et comme les sites « à template » sont par définition des sites à petits budgets, autant ne pas perdre tout son temps et s’arracher les cheveux à faire du bidouillage pour que ça ressemble vaguement aux démos peaufinées où les mecs ont fait des styles enfants à gogo !
    Bref, je vais lire l’autre article que vous conseillez en début de celui-ci.. J’y trouverai peut-être des choses utiles..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *