Social Media — 08 janvier 2015 — 7 commentaires
L’Exemple #JeSuisCharlie : Oui, le #web est #formidable

Allez 2015 est arrivé rangez le pessimisme, le French Bashing et toutes ces habitudes démodées au placard, place à un discours positif, un discours optimiste, un discours efficace ! Et je me suis dis, cette belle résolution, elle s’exprime déjà depuis plusieurs années via Internet…

Oui oui Internet vous avez bien lu, ce média que la génération X définirait comme « potentiellement dangereux », source de l’abolissement de la frontière vie privée/vie publique, ou de la montée de pratiques dangereuses notamment pour nos enfants. Bon autant vous le dire tout de suite, je suis contre toutes ces opinions qui voient la technologie comme une menace …

N’y voyez pas là une vieille imitation du Maestro « Formidable » mais oui, je trouve que le web est formidable ! Alors voici un article, ou plutôt une tribune pour commencer 2015 sur de bonnes ondes, et tordre le cou à toutes les mauvaises interprétations de la technologie.

Le web connecte le monde et l’informe

Vous allez me dire, « une lettre d’amour de l’Internet sur un site de Webmarketing, tu ne prends pas grand risque Nicolas ! » … Oui mais voilà, le web est formidable, le web viralise, et il ne m’étonnerait pas que cet article tombe entre les mains d’un de vos parents, vous lecteurs du site, pour leur expliquer pourquoi Internet est formidable. Et c’est là que je débuterai mon argumentaire, le web est ouvert à tous et pour tous …

L’universalité, c’était un mot, une valeur qui faisait rêver nos ancêtres, le web l’a fait ! Internet est mondial, lie les citoyens du monde entre eux, quels que soient leurs religions, leurs nationalités, leurs couleurs de peaux chacun peut avoir son quart d’heure de gloire à la Warhol sur Internet. Je vous défie de me dire qu’il n’est pas formidable, pour un chercheur, d’avoir accès aux textes, ou aux recherches de tous les autres pays du monde. N’est-il pas formidable pour un Japonais par exemple d’accéder à toute la culture occidentale depuis son pays, et inversement pour un Européen d’apprendre le Japonais grâce à Internet ? Bref, le web c’est le monde, le web c’est la grandeur du monde, on y trouve tout, pour tout le monde, tout le temps ! (formidable je vous disais)

L’exemple #JeSuisCharlie: Un rassemblement né sur Twitter

Et ces dernières années, dans le genre phénomènes universels, on en a connu quelques uns ! Et malheureusement, le premier phénomène dont je souhaite vous parler est tout chaud, puisqu’il s’agit du #JeSuisCharlie suite à l’attentat au siège de Charlie Hebdo. Commis en fin de matinée, l’attentat a largement investi les réseaux sociaux dés le début de l’après-midi. Une vague incroyable de solidarité et d’hommages, notamment relayés via une image qui est devenue fortement impactante, et surtout à portée internationale. Cette image, elle vient d’un utilisateur Twitter qui n’est autre que Joachim RONCIN, directeur artistique au magazine Stylist, qui a posté cette image sur son compte Twitter @joachimroncin moins d’une demie-heure après l’attentat !

4551025_3_3b78_le-mot-cle-jesuischarlie-a-ete-repris-plus_fcd81c69fb156c7b10837d21e0b1e999

Cette image a investit les photos des couverture, et les photos de profil de beaucoup d’utilisateurs. Par ailleurs, le #JeSuisCharlie décliné de cette image se propage de manière impressionnante dans le monde entier, comme le montre la vidéo présente dans le lien de ce tweet qui est juste impressionnante:

Cela peut paraître étonnant, mais dans cette profonde tristesse collective, la mobilisation sur les réseaux sociaux est émouvante et donne de l’espoir ! Pourquoi ? Car en seulement une après-midi, plus de 250 000 posts de soutien ont été postés sur Twitter via le hashtag #jesuischarlie. Et ce qui est formidable, c’est le lien entre la vie virtuelle et la vie réelle. Car ce phénomène, ce rassemblement malheureux a généré d’énormes rassemblements dans les villes Françaises (environ 100 000 personnes se sont rassemblées). Mais également à l’étranger ! N’est-il pas formidable, grâce aux réseaux sociaux, de voir des Colombiens, des Brésiliens, des Kosovars, des Marocains, bref, le monde entier, brandir un panneau « Je Suis Charlie » ? C’est ça la force du web, nous lier les uns les autres, même dans la douleur !

Pour vous montrer une fois de plus l’universalité du web, le hashtag #JeSuisCharlie a été traduit à l’étranger en #IAmCharlie et #YoSoyCharlie. Au final, grâce aux réseaux sociaux, grâce à Internet, grâce à la liberté d’expression, grâce à la démocratie permise par Internet, Charlie Hebdo, et la philosophie qu’il porte, vit désormais dans le monde entier, qu’on le veuille ou non !

Le web est la voiture dont l’humain est le conducteur

Amoureux des réseaux sociaux, je le suis ! Car Si le web et les réseaux sociaux sont les voitures qui véhiculent les informations, nous, citoyens, sommes les conducteurs de ces véhicules.

internet-revolution-001

Tant décriés pour leur capacité à propager des contenus jugés « débilisants », pour dissuader les relations entre humains dans la vie réelle, oublions-nous que les réseaux sociaux sont les berceaux de révolutions (voir le graphique ci-dessus) ? Oublions-nous que la police Américaine a utilisé les réseaux sociaux et les participations des citoyens pour retrouver les suspects lors de l’Attentat de Boston ?  En tous les cas, sans le web je n’aurai pu voire éclater les affaires révélées par Médiapart, je n’aurai pu assister aux affaires WikiLeaks ou Snowden. Le web a cette puissance d’un moteur V12, qui offre à tous les messages une portée internationale et surtout démocratique.

Sans le web, aurions-nous pu voir des milliers de messages de musulmans s’insurgeant devant les actes de l’Etat Islamique, démontrant que la vérité sur leur religion n’est pas ce qu’il se dit à la TV ? Ah, j’oubliais, c’est un autre phénomène international de 2014, #NotInMyName lancé en Grande-Bretagne par une ONG et qui a traversé la terre entière … Grâce à Internet …

Le web, c’est nous qui le fabriquons au quotidien ! Regardez, grâce au web nous sommes en train de nous croiser par écran interposé: Moi écrivant ces lignes, et vous les lisant. Sans le web, Alex de Target n’existerait pas, Norman fait des vidéos non plus, le film The Interview n’aurait pas été diffusé à toute la population Mondiale, nous n’aurions pas vu les images censurées par la FIFA durant la Coupe du Monde, les citoyens Chinois n’auraient réellement aucun moyen de se faire entendre de leur gouvernement. Ceux qui sont à l’étranger me comprendront probablement, mais sans Internet nous ne pourrions pas nous tenir informé de ce qu’il se passe dans notre pays (une dédicace à l’application Le Monde).

Au final, le web c’est le berceau de l’universalisme et de la démocratie. Il est une tribune ouverte sur le monde entier, et accessible à tous.

Mais le web, comme pour la voiture, demande une formation …

Je vous vois venir, vous allez me dire « Oui internet permet d’informer, mais parfois on y trouve vraiment n’importe quoi », et je suis d’accord ! Oui Internet permet à des gens comme les militants extrémistes, les recruteurs terroristes, et autres de faire leur « business » sur de mauvaises valeurs. Les mots écris plus haut, vous les penserez utopistes, trop optimistes, n’y voyant que le positif, et vous aurez peut-être raison.

Mais je vais vous dire ce que j’en pense au fond: Je pense que l’innovation, le progrès technique, est toujours en avance sur les infrastructures et les comportements, et c’est là le décalage !

Accident_automobile

Vous ne me croyez pas ? (attendez de voir la suite) Récemment, j’ai appris qu’à la fin du 19eme siècle, la voiture à vapeur faisait vive polémique en France: Le parc automobile se développait, mais il n’y avait aucune infrastructure pour accueillir les automobiles, ce sont les marchands de bicyclettes qui réparaient les voitures. L’automobile bouleversait la tranquillité des piétons au point que beaucoup ont voulu interdire l’automobile ! Les journaux de l’époque surnomment les conducteurs « L’automobiliste-écraseur ». Et pour tout vous dire, l’automobile bousculait tellement les modes de déplacement que l’opposition entre progrès technique et religion était brutal, les religieux expliquant notamment que l’automobile « ressemble plus à un diable qu’à un humain ».

Maintenant que j’ai pu étaler ma science issue tout droit de Wikipédia, je peux vous donner le fin mot de l’histoire. En 1902, l’état Français décide de mettre en place le code de la route pour régir la conduite des automobilistes. Les Etats-Unis ont attendu 1910, en voyant le nombre de morts sur les routes exploser, pour mettre en place un permis de conduire. Désormais, pour profiter du progrès et conduire une voiture, aussi incroyable soit-il, il faut un permis de conduire !

Et c’est bien parce que le web est formidable, qu’il mérite que l’on passe 20h auprès de formateurs pour apprendre à l’utiliser correctement ! Je n’ai pas la prétention de croire que le gouvernement lit mes proses, mais voilà ce que je dirai à mon ami François H.:

– François, avant de penser cours de codage à l’école, apprentissage sur tablettes numériques, ne serait-il pas clairement temps de tout simplement former les élèves (voire même leurs parents également) à l’utilisation de l’Internet ?

– Mais que veux-tu leur apprendre Nicolas ?

– Leur apprendre que les réseaux sociaux sont formidables si on fait attention à ce qu’on y poste et à qui on y parle.
Leur apprendre que sur Google on peut tout trouver, mais que toutes les informations ne sont pas bonnes à prendre.
Leur apprendre que le mail est un outil de communication exceptionnel, mais qu’il y a certains mails qu’il faut ignorer.
Leur apprendre qu’Internet est leur allié dans la mondialisation, mais qu’il y a des règles et des lois à respecter.
    Bref, leur apprendre que le web est formidable …

… Et c’est ici que mon rêve se termina, plein d’espoir et de bonne volonté. En 2015, j’ai l’espoir que les comportements évoluent et que le web ne soit plus le terrain de jeu fertile de personnes qui abusent de la naïveté d’utilisateurs qui n’ont pas été avertis des dangers de l’internet.

En 2015, je souhaite que le web soit formidable … pour tous ! Et c’est pour cela que, en 2015, j’ai décidé de créer mon Agence de Communication fortement influencée par le digital. Bonne année à tous, et surfez couvert 🙂

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Nicolas BERMOND

La marque est l'actif immatériel le plus important d'une Entreprise ! Voilà la philosophie qui m'anime au quotidien dans mon travail et mes projets. Ex Agence BABEL, BDDP Unlimited et McCANN France

 


7 Commentaires

  1. Merci pour ce superbe article. Sans citer Dieudonné dans la liste illustrant le « n’importe quoi », ce serait mieux.

    • Bonjour !

      Merci pour votre commentaire et le compliment. Effectivement, je peux comprendre que ça se discute ! Mais je ne juge pas ses idées, juste le fait qu’il fait du business grâce au web et ses opinions rien de plus 🙂 Après, je suis d’avis que l’on peut rire de tout !

      Bonne journée

  2. Désolé de ne rebondir que sur cette partie. Tes opinions sur Dieudo sont très mal placé ici, puisqu’en effet ton article est intéressant.

    Et puisque tu écris sur un blog de webmarketing avec beaucoup de lecteurs, sache que Quenel plus est sorti le mois dernier et qu’en un mois, Similar Web lui donne 3,5 millions de visiteurs.

    Alors si dieudo est un extrémiste, ce que nous sommes des millions en France à l’être.

    Réveillez-vous les anti-dieudo, encore une fois, des millions de personnes suivent ses propos, et il dérange les grands politiciens. Il doit sûrement y avoir une bonne raison.

    • Hello Matthieu,

      Merci pour ton commentaire même si, à priori, le sujet de l’article tourne autour de tout sauf Dieudonné tu l’auras remarqué ! 🙂 Ma seule opinion sur le sujet est qu’il utilise ses idées pour faire du business sur internet (personne ne pourra me contredire je pense). Je ne juge ni ses idées, ni ses « fans », ni quoi que ce soit, et il n’est d’ailleurs pas du tout comparé à un extremiste dans cet article, loin de là !

      Par ailleurs, j’ai demandé à retirer l mot « Dieudonné » de l’article de façon à ce que tout le monde puisse se recentrer uniquement sur le sujet principal: Comment faire que l’on utilise correctement Internet ? Et non pas sur un mot isolé de l’article 🙂 Je pense que ce sujet intéresse beaucoup de webmarketeurs et toi y compris !

      Excellente journée à toi

  3. Personne ne te dira le contraire, justement Dieudo est un bon exemple puisque aujourd’hui il est à la pointe de webmarketing et il ne t’écrit pas des choses que tout le monde sait.

    Désolé, mais cela a été mon premier avis lorsque j’ai lu ton article. Ne le prend pas mal mais savoir que internet est un outil formidable, une opportunité à saisir et qu’il faut se former, ce n’est plus un secret pour personne. (Je sais que ton article est plus profond que ça mais je te donne mon avis).

    Dieudo ne s’est jamais proclamé autre qu’un business man jusque là, ok maintenant il rentre dans la politique mais là c’est autre chose.

    Tu veux mon avis ?

    Ils nous couchent tous ! Il est à la pointe de l’image sur le net, du caractère, du « je sors complètement du lot », il a su se nicher, il a des idées hallucinantes pour faire évoluer son « Business ». Et il ne jure que par internet. Voilà le genre de personnage que je vais analyser pour faire évoluer mes business sur internet. Mieux que quiconque en 2015.

    Et toi n’utilises-tu pas tes propos pour te vendre sur internet ? pour vendre de futur produits ? Ou pour te vendre tout simplement ?

    Le site webmarketing&com n’écrit-il pas des tonnes d’articles gratuit à des fins pécuniaires ?

    Si tu avais un tel public sur internet, chercherais-tu à en profiter pour vendre des produits à tes lecteurs ?

    Lui et sa compagne Noémie, la gérante des diverses entreprises de Dieudo sont des as du marketing et de la vente. Le site sur lequel je commente actuellement a mon avis ne dépasse pas les 200 000 vues par mois vu les divers statistiques quand un Dieudo t’en fait 10 à 15 fois plus.

  4. On tombe du coup encore dans le cliché bien français qui proclame que les entrepreneurs qui réussissent sont des salauds. Surtout ceux qui vendent super bien tel un Dieudo.

    Il ne profite pas de la situation, sa stratégie est tout simplement plus intelligente que toutes celles qu’on voit sur le net.

    Je suis sûr que comme tous tu connais l’Ananassurance par exemple, c’est fou non ? Et bien, moi aussi !! Incroyable non. Oui c’est le roi de la com’. Il est fort ce Dieudo.

    Et que tu aimes ou non ces propos (très drôle et dénonciateur de ce monde de manipulation), toi qui est dans le domaine de la marque, prends-en de la graine :).

    • Bonjour Matthieu,

      Je respecte ton avis, je sais qu’il y a des fans et des anti, je suis d’accord avec toi pour dire que c’est à l’image de la société malheureusement.
      Pour ma part, sur Dieudonné j’ai du mal à me positionner (et je ne l’exprimerai pas ici tu le comprendras).

      Désolé que tu ais trouvé l’article trop simpliste, je note ta remarque.

      Merci,

      Excellente journée à toi (restons unis !!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *