Best Of Community management Facebook Google Plus Instagram Twitter — 30 octobre 2014 — 14 commentaires
Comment doubler son trafic sur les réseaux sociaux ?

Comment doubler son trafic sur les réseaux sociaux ? Ce document a pour vision d’être un mémo pour tout utilisateur de réseaux sociaux soucieux d’être pertinent. Plantons le décor…

Vue globale des réseaux sociaux dans le monde.

NomRangTaux de pénétration*Temps passé min/jour
Facebook244%24
Linkedin125%7
Windows Live710%7
QQ98%14
Twitter89%7
YouTube333%17

*Taux de pénétration : % d’internautes dans le monde qui utilisent le site

Étude mondiale, 2012, source : Alexia

Fréquentation des réseaux sociaux en France

PlateformeTaux de pénétration*
Facebook49% (+6)
Windows Live40% (-12)
Copain d’avant37% (-6)
YouTube20% (-1)
Picasa18% (-2)
Google+12%
Viadeo9% (-1)
Twitter8%(+1)
Linkedin8%(+3)

Source : Ifop 2011

Ce qui a changé : les internautes s’expriment, s’écoutent et se font confiance !

Le bouche à oreille est devenu online. Il est le premier indicateur qu’un internaute regarde dans sa quête d’informations. L’internaute consulte les avis, les notes ou les étoiles adjugées par les autres internautes. A tel point que cela en devient sa première source de référence et c’est ce qui détermine fortement son choix « achat ou confiance envers la marque/produit ».

L’internaute commente et recommande à travers :

  • Réseaux sociaux (Twitter, Facebook…) ;
  • Site de la marque qui donne la possibilité aux commentaires ;
  • Sites spécialisés comme Tripadvisor pour le secteur du voyage.

Les clients font confiance aux autres clients grâce à l’effet de source. C’est-à-dire que l’origine du message influence directement la perception que l’on en a. Attention toute particulière à avoir pour les avis de clients, les commentaires post achat qui peuvent être à double tranchant.

L’entreprise qui désire pérenniser sur un secteur d’activité a intérêt à devenir un acteur social online. Il devra surveiller ce qui se dit de sa marque online, susciter l’engouement, la confiance de l’internaute à travers le partage de contenu en ligne.

Un but fondamental des réseaux sociaux tourne autour du divertissement et du partage des événements et des nouveautés de la marque avec sa communauté.

D’après les avis d’internautes, les médias sociaux sont un outil de communication efficace et aident à la compréhension du client tout en favorisant son engagement

Tachez donc de faire coïncider ces éléments avec vos intentions. 

Pourquoi les internautes surfent-ils sur les pages d’entreprise ?

En ordre d’importance (source Nielsen 2013) :

  1. Parce qu’ils aiment la marque ;
  2. Pour être tenu au courant des offres et promotions ;
  3. Être informé des news ;
  4. Connaitre les nouveaux produits ;
  5. Parce qu’ils sont utilisateurs actuels du produit ;
  6. Prendre part à des challenges avec la marque ;
  7. Commenter l’actu de la marque ;
  8. Obtenir des cadeaux ;
  9. Avoir accès à du contenu exclusif ;
  10. Donner son avis sur la marque, sur les produits.

Pour mieux définir votre stratégie sur les réseaux sociaux, il faut en premier lieu savoir ce que les internautes recherchent sur les pages officielles de marques. Maintenant vous avez une petite idée ; dans le but d’ajuster votre offre à la demande.

Le plan d’action « réseau social »

La définition des objectifs est la base préalable à toute action. Les objectifs dédiés aux réseaux sociaux doivent découler logiquement de la politique globale de l’entreprise.

Prenez le temps de bien clarifier les axes sur lesquels vous désirez intervenir, en voici une liste non exhaustive :

  • Notoriété ;
  • Communication de la marque ou des produits ;
  • Service client ;
  • Réputation ;
  • Relationnel et fidélisation.

Ne perdez jamais de vu qu’être présent sur les réseaux sociaux n’est pas un but en soi, c’est un moyen pour atteindre un ou plusieurs objectifs adaptés à ce type de média.

Une liste de 20 actions / principes efficaces, à utiliser sans se priver

1 : Le post « presque »parfait

  • Une photo de haute qualité mettant en scène votre marque/produit/événement ;
  • Une photo qui déclenche une émotion (surprise, joie, rire …) ;
  • Une photo qui vous met vous et votre équipe en valeur ;
  • Soyez authentique et respectez le concept d’évocation de votre marque (qualité, design, décalé …) ;
  • Un titre accrocheur « quelle était la dernière fois ou vous avez-vu … » ;
  • Un lien vers votre site (ex : sous forme de #) ;
  • Une histoire courte « < 100 caractères » qui décrit la photo et fait intervenir un maximum de nos 5 sens ;
  • Une question de fin pour impliquer le lecteur « et vous, que feriez-vous à ma place … ? » ;
  • Une ouverture sur votre site « vous désirez connaître la suite ? rendez-vous sur www.monsite.com ».

Quelle taille optimale pour vos photos ?

Facebook :

800x800px pour un post

1000x375px pour une pub

Twitter :

800x200px pour optimiser les leads

590x295px pour promouvoir une photo

483x274px pour promouvoir une vidéo

Instagram :

612x612px

Un post n’est jamais un spam ! Néanmoins, une technique a démontré son efficacité en test réel; c’est le REpost. Il s’agit de republier le post 1 mois après sa première publication. L’impact de celui-ci en est exponentiellement augmenté.

2 : La fausse bonne idée

Quoiqu’il puisse arriver, vous ne mentirez jamais et vous ne tenterez jamais de manipuler vos lecteurs. Nombreuses personnes se reconnaitront malheureuse à travers ce qui va suivre. Nombreux sont ceux qui délivrent de faux avis client, de faux commentaires ou même de faux blog. Et ces mêmes personnes pensent que grâce à la magie du web, personne ne s’en apercevra. FAUX!

Exemple du cas L’Oréal, un chef de produit junior a créé un faux blog d’une utilisatrice. Les doutes qui furent soulevés par les lectrices devant le fameux faux blog étaient pléthore. Le site n’a tenu que quelques mois avant d’être percé à jour par l’imposture du salarié.

Des excuses publiques ont été communiquées à l’ensemble des clientes de L’Oréal.

La notoriété de la marque en a pâtis durant un moment. Quoi de plus difficile que de regagner la confiance perdue d’une personne … ?

3 : La transparence

Dans la continuité de l’article précédent, soyez en tout moment transparent. Rien à cacher, rien à se reprocher. Cela évite les disconvenues.

4 : Réponse en temps réel

Répondre en temps réel aux abonnés qui s’expriment en leur important un soutien de qualité et surtout non intrusif. Il s’agit de prouvé que vous êtes un agent actif de la satisfaction client ce qui augmentera simplement vos chances de conversion de vente. Un triste chiffre : les marques répondent à seulement 20% des messages qui requièrent une réponse. Selon des études, les utilisateurs de Facebook désirent une réponse en 60min et 30min pour les utilisateurs de Twitter.

5 : Des questions

Posez des questions à ses abonnés afin de collecter des réponses utiles et des avis pertinents.

6 : Effectuer une veille

Effectuez une veille sur ce qui se dit de vous en ligne via une application de tracking basée sur des mots clés. Il faut être capable de désamorcer toute crise éventuelle très rapidement avant qu’elle ne se répande comme une trainée de poudre. L’objectif majeur est d’entretenir une proximité avec vos clients en faisant partie de leur vie de consommateur.

7 : Buzz

Créez le buzz en dévoilant un contenu INÉDIT (une innovation, une provocation …)

Twitter est un outil très efficace dans une campagne buzz s’il est intégré dans un dispositif d’ensemble hors média sociaux et qui apporte quelque chose à la marque au-delà d’un BUZZ. Le buzz accélère un temps votre taux de conversation (nombres de commentaires/ nombres commentaires du secteur d’activité) et permet éventuellement une augmentation des abonnés.

8 : Vidéos

Publiez des vidéos régulièrement. Celles-ci peuvent être informatives, démonstratives, explicites, témoignages clients. Complémentez cela à des publicités à but conatif ou affectif. La vidéo a un impact supplémentaire en termes de conviction sur les personnes. Ce n’est pas pour rien que YouTube a connu un tel succès.

9 : Écosystème

Créez un écosystème sur les réseaux sociaux : que chaque média social utilisé soit relié par des liens et du contenu interactif et complémentaire les uns aux autres. Il faut avoir une vision globale des réseaux sociaux en les faisant évoluer et vivre en temps réel et au même rythme.

10 : Participatif

Sollicitez la participation des clients dans la vie de votre entreprise : « quel service souhaiteriez-vous vous voir proposer ? » « choisissez la couleur/le nom de notre prochain produit ». Vos abonnés seront alors impliquer au développement de leur marque qui se transformera en marque référente du secteur. Ce qui devient une situation extrêmement confortable.

11 : Engager les fans

Incitez les fans à mettre en ligne du contenu (photos, idées) en créant des projets collectifs ou des challenges « la photo la plus hilarante de la semaine », laquelle  sera récompensée.

12 : Remercier les clients

Pensez à remercier vos clients/lecteurs. Un MERCI ne coute absolument rien mais apporte tellement à quelqu’un.

13 : Constance

Soyez constant dans la parution de vos articles, de vos posts et de vos photos. Déterminez un planning précis au préalable.

14 : Votes et enquêtes

Créez des votes en ligne et/ou enquêtes de satisfaction pour la nouvelle campagne de votre marque par exemple. L’implication de vos clients peut se traduire en soutien plus ou moins actif de votre entreprise. Cela sert également d’outil de mesure et d’ajustement le cas échéant.

15 : Veille concurrentielle

Informez-vous régulièrement de l’activité et de la communauté de vos concurrents directs mais aussi indirects et substituts afin de rentrer en contact avec les lecteurs de vos concurrents. Le but étant de capter une partie de l’audience concurrente (à la guerre comme à la guerre).

16 : Leaders d’opinions

Créez des partenariats avec les leaders d’opinions de votre domaine d’activité. La crédibilité attribuée aux leaders d’opinion de chaque domaine est un levier formidable pour, vous l’aurez devinez, crédibiliser votre marque et vos produits.

17 : Partenariats

Créez des partenariats avec les marques complémentaires de la vôtre. Exemple : votre entreprise vend des trottinettes, alliez-vous avec des entreprises de bmx, roller, skateboard …. Afin de réaliser du partage de trafic profitable à chacun.

18 : Promotions et réseaux sociaux

Profitez des réseaux sociaux pour partager vos promotions du moment. Afin d’amplifier la viralité de votre promotion. Utilisez les réseaux sociaux pour les exclusivités, lancement de produit, liquidation de stock … Dans l’idée de traiter vos abonnés comme des privilégiés.

19 : Varier les publications

Variez vos publications pour éviter de lasser vos abonnés en étant « chiant et rébarbatif ».

20 : Rebondir sur l’actualité

Sachez rebondir sur l’actualité de votre domaine ou l’actualité générale. Cela peut être pertinent pour solliciter les réactions sur votre page et ainsi augmenter rapidement la participation de vos abonnés à court terme.

L’heure est à la publication 

 

Meilleur moment

Pire moment

Google+

9H-11H

18H-20H

Twitter

13H-15H

8H-9H

Facebook

13H-16H

20H-8H

Pinterest

14H-16H

20H-1H

17H-19H

LinkedIn

7H-9H

17H-18H

22H-6H

On analyse et on mesure

Je vous liste les principaux KPI de mesure des réseaux sociaux.

  • La satisfaction grâce à des enquêtes de satisfactions, votes ou mesures d’un échantillon cible ;
  • Le temps passé sur votre page ou le temps de captation d’un abonné/visiteur ;
  • Le taux et volume de partage de vos posts ;
  • La portée de votre message : nombre de lecteurs effectifs/nombre de lecteurs potentiels ;
  • Le taux de conversion de votre page entreprise vers : site officiel, consultation produits (leads) et ventes ;
  • Le nombre de « followers» : nombre de « j’aime », d’abonnés … ;
  • Le trafic de votre page par semaines/mois et la fluctuation après un post/événement ;
  • La mesure de l’engagement: nombre de commentaires. A mesurer avec des ratios : nb lectures/nb commentaires, nb like/nb commentaires

Et maintenant, lancez-vous dans l’immense jungle des réseaux sociaux. En espérant que cet article vous aidera à réduire vos craintes et vos interrogations envers l’efficacité du business sur les médias sociaux. 

Source Image : Bloomua / Shutterstock.com

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Julien Vanderbecq

Jeune étudiant en école de commerce spécialisation marketing, je suis passionné de marketing et marketing digital depuis de nombreuses années. J'ai pour expérience professionnelle 2ans au poste d'assistant marketing (en alternance) ce qui m'a permis de nouer les théories à la pratique. J'apprécie fortement la lecture d'ouvrages marketing tel que le mercator, marketing digital ...

 


14 Commentaires

  1. Dans le B2C je pense que les « giveaways » apportent le plus de traffic ainsi que le « support client ». Comparez deux entreprises, une qui propose le support client via les réseaux et l’autre non. Le client aime cette proximité avec la marque. Évitez les enquêtes, ce sont uniquement les mécontents qui les remplissent.

    • « Évitez les enquêtes, ce sont uniquement les mécontents qui les remplissent. »

      Comme ça, vous éviterez de comprendre ce qui ne peut ne pas fonctionner dans votre business model, vous pourrez avoir un CA en baisse et aucun profit, vous pourrez fermer votre boite en expliquant que les imbéciles, c’est les autres. C’est vrai que le marketing est tout jeune encore, et qu’on n’a pas encore démontré l’utilité d’une enquête bien faite.

  2. Article très intéressant Julien … mais bourré de fautes
    « L’internaute commentent et recommandent à travers »
    « un chef de produit junior à créer un faux blog »
    Etc.

  3. Article très intéressant surtout si on analyse tous les stats qui y figurent on peut nettement améliorer le trafic grâce aux réseaux sociaux.

  4. Est-ce qu’il existe des chiffres plus récents pour les stats en haut d’article? (Instagram est arrivé dans la course).

    • Bonjour Dorothée, on va regarder ça et si on trouve on publiera un article sur le sujet 🙂

  5. Article très complet !!
    A noter également : Les réseaux sociaux ne servent à rien si les bases de notre communication ne sont pas solides. Notre site doit rester le coeur de ce dispositif. Il est essentiel de commencer par un site efficace qui convertit, sinon notre présence sur les réseaux sociaux se traduira souvent par un flop magistral !

  6. Facebook au rang 2, qui est 1er ?
    L’info sur les heures de publication est top, merci !

  7. Très bon article encore une fois, mis à part les premières sources qui méritent un petit refresh à mon avis #2011#2012

  8. « Augmenter », ok. Toutes ces pratiques je les mets en place depuis un moment et sont efficaces. Mais employer le terme « doubler », c’est du racolage… 😉

  9. Et précisons qu’il n’y a aucune vérité concernant les horaires de publications : il faut analyser sa propre audience avec les outils adaptés. J’ai pu constater que d’un auditoire à l’autre, les résultats pouvaient être très différents !

  10. A mon avis, une nouvelle étude s’impose. Car depuis 2011 ou 2012, les tendances ont due largement changés, à plus forte raison dans ce milieu, ou tout se fait et se défait très rapidement.. Pour preuve, les études de l’époque ne faisaient pas apparaître encore instragram, alors qu’il prend une place de plus en plus importante aujourd’hui, concurrençant directement. Twitter, en France et ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *