Email Marketing — 21 octobre 2014 — 3 commentaires
Objet emailing : prédictif et bonnes pratiques

L’objet en emailing conditionne 62% des ouvertures de vos emails en B to C* et 59 % en B to B… Des chiffres qui  parlent d’eux-mêmes. Il est donc  grand temps travailler cet élément capital pour des campagnes emailing ROIstes !

 

 

 

Utilisez le prédictif !

Le prédictif objet pour prédire vos taux d’ouverture ? Non… vous ne rêvez pas ! C’est bien réel !

C’est un outil très simple vous permettant de voir quel taux d’ouvertures vous pouvez obtenir en fonction de l’objet que vous avez choisi.

Comment ça marche ? Un jeu d’enfant !

  1. Vous tapez votre objet ;
  2. Vous lancez l’analyse ;
  3. Vous observez les résultats d’ouvertures obtenus pour des objets similaires au vôtre.

Devenez proactif !

objet prédictif emailstratagie

Outil d’analyse prédictif objet wewmanager

Choisissez un objet incitatif !

Rédiger un email, c’est du gâteau ? Euh… Minute papillon…

  1. On évite les mots trop techniques… votre destinataire aime les choses simples et ne prendra que quelques secondes à lire votre email ! ;
  2. On joue sur l’urgence: « Plus que 24h pour en profiter ! » ;
  3. On créé un effet teasing : « Plus que 2 jours avant la nouvelle collection automne/hiver » ;
  4. On utilise des verbes d’actions : « Découvrez », « Venez », « Profitez » ;
  5. On interpelle en jouant sur la forme interrogative: « Etes-vous prête Madame Dupont ? ».

Personnalisez !

« Vos frais de livraison sont offerts ! »

VS

« Claire, profitez-en, vos frais de livraison sont offerts ! »

Tout est dit…

Evitez les pièges !

Et si je faisais ci… ou ça…

Non, non et non ! Comme quand vous étiez enfant, des règles s’imposent ! On suit certaines règles (et oui… on aime pas ça… et pourtant…) :

  • Pas d’ objets trop longs: ils sont moins lus et l’usage des smartphones limite la visibilité de l’objet qui est restreinte aux quelques premiers caractères… ;
  • Pas de chiffres en début d’objet: « 50% de remise ». Trop commercial et trop agressif ;
  • Pas de MAJUSCULES! ;
  • On oublie l’abus de caractères spéciaux !!!!!!, ?????, %%%, etc ;
  • Les répétitions, les espaces plus qu’il n’en faut ou les points entre les mots.

Et surtout… On évite absolument l’usage des SPAM words de type « gratuit », « promo » etc ! Un cauchemar pour votre délivrabilité  … Et votre campagne tombe à l’eau !

Testez, testez, testez !

Vous aimez les échantillons pour tester vos parfums et voir le rendu après une journée à le porter.

Pourquoi pas faire pareil avec vos emails ?

  • Vous préparez vos différents objets ;
  • Vous choisissez le nombre de contacts sur lesquels vous testez ;
  • Vous sélectionnez l’objet le plus efficace pour le reste des envois.

Plutôt cool hein ?

split testing objet wewmanager

Split Test wewmanager par EmailStrategie

*Source : Email Marketing Attitude 2013, SNCD.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire également l’article « L’objet prédictif, boostez (vraiment) vos ouvertures« 

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Alix DROUET

Assistante Marketing Digital chez EmailStrategie, je suis passionnée par le web, les réseaux sociaux et les TIC. Ces outils sont, selon moi, indispensables aux entreprises qui doivent aujourd'hui s'adapter aux nouveaux modes de vie digitalisés de leurs clients/prospects. Ils représentent aussi un excellent moyen de booster leur CRM et de bénéficier de relations marketing "one to one" grâce à une connaissance client accrue.

 


3 Commentaires

  1. Bonjour Alix,

    très bien votre article.
    Je me demandais si vous aviez de bonnes astuces aussi pour les objets de messages plus éditoriaux, type newsletter ?

    Merci

    • Bonjour Louise,

      Merci beaucoup ! Ravie qu’il vous ait plu.

      Pour les messages plus éditoriaux, type newsletter, évitez surtout les objets vus et revus comme « Newsletter Avril + le nom de l’entreprise » ou « Lettre d’information n°XXX ».

      Après, vous pouvez utiliser toutes les idées contenues dans l’article.

      Le but étant de faire ouvrir, on suscite la curiosité en jouant sur l’effet teasing :
      « En avant les bons plans cet automne… » / « Marie, découvrez ce que le mois d’Avril vous réserve… » .

      Si votre newsletter contient des actualités, il s’agira de mettre en avant une nouvelle percutante :  » Immobilier : vite, les taux sont en baisse ! « .

      Enfin, on personnalise au nom de l’entreprise ou du destinataire !

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

  2. Bonjour Alix,

    Très complet votre article. Il y a un aspect qu’à mes yeux est fondamental à l’heure de rédiger de titre d’un e-mail: la personnalisation.

    L’exemple utilisé dans l’article est assez parlant car l’utilisation du prénom (la personnalisation la plus utilisée) dans l’objet du mailing fait augmenter le taux d’ouverture à 12.9% (contre 9.9% en cas d’absence du prénom). Mais il y a également 3 autres éléments moins utilisés et qui permettent d’augmenter d’avantage l’ouverture de mails :(1) l’utilisation de la ville du prospect (Ex : Claire, profitez-en, vos frais de livraison sont offerts à Paris !), (2)l’intérêt du prospect pour un produit (ex : « Claire, profitez-en, les frais de livraison de votre Iphone sont offerts à Paris ! »,(3) l’adresse mail du prospect(Claire, profitez-en, vos frais de livraison sont offerts si vous commandez avec l’adresse claire.dupont@monemail.com » ! ).

    Ces éléments sont à manier bien évidement avec précaution mais leur utilisation dans des campagnes e-mailing efficaces a été plus que prouvée. Merci encore pour votre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *