E-commerce Entreprendre — 03 octobre 2014 — 16 commentaires
Start-ups : créer son site web quand on a un petit budget

Vous créez votre start-up ? Vous allez devoir mettre en place assez vite un certain nombre de choses pour vous faire connaître et être pris au sérieux sur le marché. Et notamment un site Internet.

Pourquoi un site Internet est essentiel à votre stratégie marketing

Téléphone, e-mailing, bouche-à-oreille, réseautage : la liste des outils disponibles pour toucher de nouveaux clients et prospects est longue. Un site Internet, lui, « travaille » pour vous en permanence, même lorsque vous faites autre chose. Il vient aussi soutenir tous les autres outils et peut même renforcer énormément leur efficacité.

Avant même la création officielle de votre entreprise, vous pouvez déjà mettre en ligne un site minimaliste afin de tenir informé votre réseau immédiat. Si vous arrivez en plus à générer un buzz autour du site, vous aurez déjà une bonne base d’abonnés à votre lettre d’information.

Le site Internet, indispensable à la vision à long terme de l’entreprise

À long terme, votre site Internet peut mûrir pour devenir l’outil ultime de génération de prospects. Mais seulement si le contenu est approprié. C’est pourquoi vous devriez faire particulièrement attention au contenu dans le cadre de votre projet de création de site. Les points suivants sont importants et devraient être étoffés au fil du temps :

  • communiquer clairement sur ce que votre entreprise propose sur le marché ;
  • choisir un design professionnel pour le site (logo, illustrations, etc.) ;
  • publier un contenu riche sur votre domaine de spécialité pour « alimenter » les moteurs de recherche (par exemple sous la forme d’un blog) ;
  • diffuser l’adresse du site sur les réseaux sociaux où se trouve votre groupe cible (par l’intermédiaire d’une page Facebook, par exemple) ;
  • être en relation avec d’autres sites web traitant du même thème et mettre en place des liens avec ces sites.

Un site Internet d’entreprise ne vous fera pas gagner de clients du jour au lendemain, mais il s’agit d’un bon moyen de développer votre activité sur le long terme.

Image Bouton

Créer son site quand on a un petit budget

De nombreuses start-ups présentent leur idée sur Internet. Il est absolument indispensable de disposer de bonnes connaissances techniques pour avoir un site Internet solide. Mais que peuvent faire les entrepreneurs qui n’ont pas en interne les compétences en programmation nécessaires ?

Il existe des solutions pour créer son site sans trop grever son budget : la plateforme open source WordPress.org, par exemple, est largement utilisée par les start-ups et les indépendants. Elle est relativement simple à utiliser une fois que vous l’avez installée et que vous avez choisi le modèle de design. Autre détail réjouissant : une grande communauté gravite autour du système. De nombreux designs personnalisés sont également disponibles à des prix raisonnables.

Toutefois, WordPress est davantage un blog qu’un site Internet professionnel. Pour le faire fonctionner comme un site web, vous devrez installer toute une série d’extensions (plug-ins). Et pour garantir la sécurité du site, il faudra faire régulièrement des mises à jour sur le serveur.

Avec un peu de curiosité, vous pourrez sûrement apprendre à réaliser ces opérations et vous ouvrir ainsi un large champ de possibilités. Bien entendu, vous pouvez également confier l’installation initiale du système à un professionnel. Les plateformes de sous-traitance comme Odesk pourront vous aider à trouver le prestataire qu’il vous faut.

Encore plus simple : les éditeurs de site en ligne

Les CMS (Content Management System, ou système de gestion de contenu) nouvelle génération hébergés directement chez leur éditeur libèrent complètement l’utilisateur des aspects techniques. Chez certains, le terme « éditeur de site en ligne » fait grincer des dents. Pas étonnant si l’on se souvient de ce qu’offraient les anciennes générations : des designs horribles et un code source très médiocre. C’était le prix à payer pour une grande simplicité d’utilisation…

Heureusement, ces outils ont fait un grand pas en avant avec le web 2.0. Ils offrent désormais une bibliothèque de modèles de designs que vous pouvez en grande partie personnaliser à l’aide d’outils d’édition, afin de coller à la charte graphique de votre entreprise.

Si vous craignez de ne pas trouver le modèle qu’il vous faut parmi ceux proposés, sachez que la plupart des éditeurs vous laissent l’accès au code HTML et CSS, ce qui vous permet de créer un design entièrement personnalisé – une dépense à prévoir une seule fois au budget. Autre avantage bien utile : contrairement aux systèmes open source, l’éditeur fournit une assistance individuelle pour son produit.

Quels sont les outils de création de site en ligne disponibles ?

Jimdo, par exemple, propose un outil très simple à utiliser et qui fournit de très bons résultats. Pour cinq euros par mois seulement, vous avez un site web avec nom de domaine et compte de messagerie inclus.

1&1 MyWebsite est basé dans les grandes lignes sur le système de Jimdo, mais pour un tarif d’entrée beaucoup plus élevé (9,99 euros au bout d’un an).

Ces deux éditeurs ne sont pas avares en fonctionnalités : belle quantité de designs, galeries photo, widgets vidéo, boutiques en ligne, blogs, protection par mot de passe et espace mémoire généreux.

N’oublions pas Webnode et e-monsite, qui demandent un apprentissage un peu plus long mais offrent des fonctions avancées telles que la gestion de sites multilingues et des options puissantes d’optimisation pour les moteurs de recherche. Dans tous les cas, vous avez tout intérêt à comparer ces solutions de très près.

Restrictions imposées par les éditeurs de site Internet en ligne

Lorsqu’on choisit un outil de création de site en ligne, il faut avoir conscience qu’on en est dépendant : les fonctionnalités doivent être mises à jour régulièrement et le site être toujours accessible. Imaginez les dégâts si le prestataire cesse son activité : votre site Internet disparaîtrait aussi. C’est la raison pour laquelle il est utile de bien comparer les différents éditeurs.

D’autre part, la majorité de ces solutions n’offrent pas la même flexibilité que les CMS plus complets en ce qui concerne l’optimisation pour le référencement. On peut d’ailleurs dire plus globalement que la flexibilité de ces outils est plus limitée – par exemple, il y a malheureusement beaucoup moins d’extensions que dans un système open source. Toutefois, il existe de nombreux widgets externes, tels que les outils de création de sondages et de formulaires ou les lecteurs vidéo, qui sont très faciles à intégrer dans un site Internet d’entreprise.

Conclusion : pensez tôt au site de votre entreprise

Il est recommandé aux jeunes entreprises de réfléchir très tôt à leur stratégie de communication en ligne et, dans l’idéal, de déterminer leurs objectifs clés dès l’étape du business plan. Même si la période de création d’une entreprise est très chargée, ne négligez jamais Internet : c’est un canal de communication capital. Améliorer son positionnement dans les moteurs de recherche au fil du temps est aujourd’hui devenu trop important pour être relégué au second plan.

Si vous n’avez pas le budget pour confier la création du site de votre entreprise à un prestataire externe, les éditeurs en ligne constituent une alternative intéressante. Vous pouvez tout à fait envisager d’utiliser cet éditeur dans un premier temps seulement, pour ensuite faire appel à des professionnels une fois que vous aurez la trésorerie suffisante.

Source Image : Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Blandine Proust

Traductrice et rédactrice indépendante, je suis passionnée par le web et sa dimension sociale. J’ai notamment contribué pendant plusieurs années au site pompage.net (le web design puisé à la source), et collabore actuellement au site WebsiteTooltester.com, comparatif d’outils de création de sites Internet en ligne.

 


16 Commentaires

  1. Waw … Vendre les CMS en ligne sur ce site … très surprenant !!! Loin d’être une bonne solution pour une PME ou une start-up qui souhaite se démarquer …

    N’oublions pas que le tissu économique est fait de PME, si elles sont toutes le même site, inutile d’en avoir un !

  2. Bonjour,

    Il faut parfois mettre un peu plus d’argent pour avoir quelque chose d’unique pour se différencier de ses concurrents !

    Pour revenir sur mon expérience d’entrepreneur, j’ai lancé une droguerie en ligne et au départ je voulais choisir un thème gratuit sur Prestashop et après quelques recherches, j’ai vu qu’un site concurrent avait le même design ! Du coup j’ai revu ma copie et je suis parti vers un thème payant qui propose plus de solutions pour me permettre d’animer le site.

  3. Je suis assez d’accord avec les deux avis ci-dessus… Ces plates-formes de « création de site internet » sont à éviter pour un site professionnel. A ce compte-là il vaut mieux se contenter d’un bon blog, cela constitue un bon début en attendant de pouvoir évoluer vers un site plus complet réalisé par un professionnel.

    Après, il y a surtout un mot-clé à retenir dans votre article, à mon sens : CONTENU. Qu’il s’agisse d’un simple blog ou d’un site plus complexe, il ne faut surtout pas chercher à le lancer sans un contenu de qualité, et par la suite il faut faire évoluer ce contenu. C’est le nerf de la guerre.

    Seb.

  4. Merci pour cet article. Dommage que sur les 4 solutions en ligne, une seule, e-monsite, soit made in France. Il y a aussi ipaoo.fr, solution française, qui, contrairement à ce qui est dit dans les précédents commentaires, permet de créer un site professionnel. @Nicolas Les thèmes sont totalement personnalisables, il est possible de créer des thèmes sur mesure, donc aucune raison d’avoir le même site qu’un autre, en tous cas pas plus qu’en passant par des web agency qui ont de plus en plus tendance à acheter des thèmes déjà tout fait. @Kaes, une entreprise qui se lance, n’a pas forcément la visibilité et ce genre de CMS en ligne permet donc de tater le terrain, si je peux m’exprimer ainsi. Pas d’investissement de départ, pas d’engagement ! @Seb De grandes entreprises utilisent notre solution, des agences de référencement aussi. Certes certaines solutions sont plutôt des non-solution, mais il ne fait pas mettre tout le monde dans le même panier. En revanche 100% en accord avec vous concernant le maitre mot : CONTENU. Cdt, Greg

  5. Bon résumé sur des questions très souvent posées par les entrepreneurs (surtout les nouveaux). J’en parlais aussi récemment dans un article de mon blog (lien sur mon nom ci-dessous). Je partage également les commentaires postés ci-dessus.

  6. Il convient d’être prudent avec les solutions de CMS en ligne. Évolutions ? Capacité au référencement ?
    Pour un site plaquette c’est peut être jouable mais pour un site destiné a prendre des contacts, des devis, ou débuter le commerce sur internet c’est trop juste.
    Concernant le commerce sur internet PrestaShop à fait des annonces importantes sur la mise à dispositions du l’offre PRESTASHOP CLOUD
    Vous n’avez plus de contrainte technique d’hébergement il convient juste soit de se former soit de ce faire aider par un partenaire certifié PrestaShop
    Paul

  7. Bonjour Blandine,

    Merci pour cet article qui a le mérite de proposer des solutions techniques au moindre coût pour se lancer sur le web.

    Est-ce pour autant adapté ? Ces solutions en ligne sont-elles optimisées pour le référencement naturel / SEO ? Sont-elles pérennes ? C’est un tout autre débat, comme certains commentateurs ci-dessus le font remarquer.

  8. Bonjour,

    J’aurais personnellement conseillé aux entreprises en phase de lancement, de se rapprocher d’un webmarketeur/referenceur de leur choix pour élaborer avec lui la strategie en terme de création du site. Souvent les clients débarquent avec les solutions citées ici, et c’est dur de leur expliquer qu’ils ont fait un choix qui pénalise leur strategie Webmarketing sans passer pour un vendeur de tapis…

    • Bonjour,

      Pourquoi il n’est pas conseillé d’utiliser ces services de générateur de site
      Wix, Jimdo, e-monsite, Google site….

      – Code généré souvent obsolète avec des erreurs importantes (risque d’attaques)
      – Pire, certaines plateformes utilisent encore le Flash (incompatible avec les mobiles, tablettes, smartphones… site donc inaccessible sur ces supports !)
      – Référencement difficile (lié au code du site ne répondant pas aux normes W3C)
      – La personnalisation (la charte graphique) du site limitée (problème de cohérence graphique ne donnant pas une image professionnelle au site et à l’entreprise)
      – Mises à jour (changer les textes, images) parfois compliquées et/ou limitées dans le temps ou en poids
      – Certaines de ces plateformes insèrent de la publicité, à bannir pour votre site professionnel.

      Destinés au plus grand nombre ayant aucunes connaissances techniques et graphiques, ces outils doivent être compréhensible et facile d’utilisation.
      Ils ne peuvent donc pas offrir l’ensemble des fonctions nécessaires à la qualité d’un site standard.

      En bref, pourquoi pas ne pas essayer pour un site vitrine perso (surtout pas pour les sites e-commerce, gros problèmes de sécurité).
      Mais vous verrez par vous même que le site va être très vite limité… sans parler des problèmes de référencements que vous allez trouver…

  9. Bonjour à tous et merci pour vos remarques très intéressantes.

    Comme indiqué dans l’article, je considère que ce genre de solution est une alternative envisageable quand on n’a vraiment aucun budget à consacrer à un site Internet (c’est malheureusement un cas de figure qui se présente) et qu’on n’a pas les compétences nécessaires pour mettre en place un site sur WordPress, par exemple.
    Mieux vaut un site fait avec un outil « clé en main » que pas de site du tout ! Par ailleurs, certains de ces éditeurs permettent d’obtenir de bons résultats (quelques exemples : http://www.ourtable.us/ ou http://www.pictoo.be/ ou encore http://www.blogmodelili.com/).
    Ensuite, je suis bien d’accord que dès que l’on peut s’offrir les services d’un webdesigner professionnel, il vaut mieux chercher à se démarquer avec un site original.
    Et comme vous avez été nombreux à le souligner : travailler le contenu, qui est capital pour le référencement.

  10. Perso, je pense que wordpress peut vraiment faire l’affaire. Avec un template pyant, il est déjà possible de paramétrer son site WordPress pour se différencier des autres et faire déjà de faire de belles choses.

    Après c’est sûr que c’est toujours mieux de se faire accompagner pour avoir une solution adaptée à ses ambitions, que ce soit avec wordpress ou d’autres solutions.

  11. J’ai moi au départ hésité à utiliser ce genre de solutions mais ne pas avoir la mainmise sur son projet n’était pas négociable, dépendre d’une société pour son activité et tout risquer de perdre du jour au lendemain m’ont fait choisir une autre voie, peut être plus compliquée mais plus pérenne.

  12. En tant qu’agence, nous récupérons régulièrement des clients ayants créés leur site sur ce type de plateforme en ligne.

    Ce qui est impressionnant, c’est qu’après tant d’années de mise en ligne et beaucoup de contenu de qualité pour certains, le site est vraiement médiocre en référencement naturel !

    Du coup, lorsque le nouveau site est en ligne, c’est comme partir d’une page blanche en SEO. Alors que ça aurait pût être hyperactif bénéfique pour l’entreprise d’avoir un site déjà bien référencé depuis le temps.

    C’est pourquoi aujourd’hui, après avoir moi même lancé ma petite entreprise dans un autre domaine il y a quelques années que j’ai décidé de mettre en place une offre adaptée aux petites structures afin qu’il puissent se lancer tranquillement sur internet sans le stress qui va avec.

    Un site entièrement personnalisé, qui évolue en même temps que l’entreprise tout au long de sa vie, bien référencé, et fait pour vendre ou acquérir des contacts. Le nerd de la guerre tout de même ?!

  13. Bonjour à tous,

    J’ai lu vos commentaires et avec prêt de 15 ans d’expérience dans le Web voilà ce que je pense.

    Blandine, tu as dit :  » je considère que ce genre de solution est une alternative envisageable quand on n’a vraiment aucun budget à consacrer à un site Internet (c’est malheureusement un cas de figure qui se présente) et qu’on n’a pas les compétences nécessaires pour mettre en place un site sur WordPress, par exemple.
    Mieux vaut un site fait avec un outil « clé en main » que pas de site du tout ! »

    Mon avis : Il vaut mieux ne pas faire de site du tout pour reprendre ton expression. Il vaut peut-être même mieux ne pas créer de boite et attendre d’avoir un projet solide. Tout d’abord, ce type de solution est difficilement personnalisable et les thèmes se ressemblent. iPaoo semble soutenir le contraire mais les fonctionnalités de personnalisation de ces sites sont très limitées. On peut bien évidemment adapter le code, mais dans ce cas ont en revient au problème de départ, les compétences techniques… Hormis le manque de souplesse de ces outils, si vous validez un modèle économique soumis à une stratégie différenciante, il est impératif de vous distinguer sur le plan ergonomique et technique. On reconnaît facilement les thèmes des sites développés en agence. Il véhicule l’image d’une entreprise fragile et n’inspire pas confiance. Enfin, il y a effectivement de nombreux impératifs en matière d’e-marketing dont il faut tenir compte, une stratégie webmarketing devant en principe être pensée en amont de tout projet.

    Bref, je pourrais continuer d’argumenter, ce ne sont pas les munitions qui manques. Mais pour faire simple, partir sur ce type de solution revient à tuer son entreprise avant qu’elle est eu la chance d’exister.

  14. Avant de créer un site : demandez-vous quel sera son rôle (vous présenter, vendre, éduquer votre clientèle, trouver de nouveaux partenaires d’affaires (séduire par son portfolio)

    Quoi que vous fassiez, faites-le simple et bien (visible sur tous les supports web et mobile). À l’origine, le visiteur recherche une information et non un design ! Si vous répondez à la recherche de l’internaute, c’est gagné, il vous contactera 😉

    On oublie parfois et on tombe dans le piège de vouloir créer des beaux sites et uniquement pour les moteurs de recherches et non pour les humains.

    Cependant, je vous déconseille de laisser votre blog ou site avec une publication vieille de 3ans, soit c’est d’actualité (moins de 6mois) soit gardez votre page Facebook uniquement.

  15. Je suis d’accord avec Blandine, les solutions WordPress sont pratiques pour démarrer une activité avec un budget zéro.
    Par contre, le référencement est désastreux, c’est surtout pratique pour pouvoir mettre une URL sur sa carte de visite, c’est mieux que rien.

    Chez Webeego, nous récupérons beaucoup de sites qui étaient faits chez 1and1. Les clients de 1and1 reprochent souvent le manque de possibilités pour modifier le graphisme du site. Les graphismes font souvent « site perso ».

    WordPress propose de bien meilleurs graphismes, nous avons rarement des clients qui se sont plaints des graphismes WordPress. C’est un outil pratique pour des petits sites pour démarrer. Il faut néanmoins être vigilant en installant les plugins. Certains plugins sont abandonnés par leur concepteur et si le plugin était un point crucial du site, c’est l’activité même de l’entreprise qui est remise en cause.
    Il faut aussi faire attention aux problèmes de sécurité et veillez à mettre à jour WordPress et les plugins.

    Passer par une agence revient parfois moins cher que 1and1 pour les sites vitrines, c’est le cas pour beaucoup de sites que nous réalisons et cela permet d’avoir un graphisme sur mesure.
    Pour les sites plus importants ou des portails, passer par une agence web permet d’avoir un outil qui gère le site mais aussi d’autres activités liées. Par exemple, un client souhaitait pouvoir intégrer ses processus iso 9001 au sein de l’outil d’administration de son site.
    Aucun module de WordPress ne répondait à ses besoins. Nous (comme toute agence web sérieuse) avons pu lui construire un outil d’administration qui prenne en compte ses besoins spécifiques.

    Un dernier point qui est crucial et qui n’est pas mis en avant dans l’article, ce sont les conseils ! Lancer un site pouvait s’improviser il y a 10 ans mais plus aujourd’hui.
    Une bonne agence vous conseille sur la façon de construire le site, sur le graphisme, le contenu, etc.

    En conclusion, il faut bien évaluer les coûts et effectuer des devis avant de se lancer dans un outil. Les devis sont gratuits, ne lancez pas de sites sans comparer.
    Il faut penser aux besoins à venir pour éviter de se retrouver bloqué par un outil grand public plus tard quand votre activité va se développer.
    Enfin, posez-vous la question si vous avez réellement les compétences pour créer votre site sans agence, surtout si votre site est au coeur de votre activité.

    Bon courage à tous les créateurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *