E-commerce — 22 juillet 2014 — 1 commentaire
Le géant de l’e-commerce Jingdong se lance dans le crowdfunding

Coufenzhi menace les principaux acteurs du marché du crowdfunding. Le géant de l’e-commerce et de l’internet, Jingdong a lancé une nouvelle plate-forme de crowd funding cette semaine. Appelée « Coufenzhi » ce site a déjà lancé dès le départ 12 projets en utilisant une approche similaire à celle de Demohour, l’actuel leader chinois dans ce domaine.

Crowdfunding

Décrit comme étant une sorte de Kickstarter, Coufenzhi est perçue comme un compétiteur sérieux pour les autres portails de ce genre en Chine.

« JD est une menace car il bénéficie déjà d’une très grande renommée. Les principaux acteurs du crowd funding chinois sont Dreamore, Knwebie, Angelcrunch, et iChuangye. Coufenzhi est l’un des instruments financiers que propose Jingdong, tout comme le sont e-wallet et les services de prêts. Le lancement de ce nouveau produit survient peu après le lancement de celui lancé par l’autre géant de l’e-commerce, Alibaba, principalement destiné à subventionner les films de réalisateurs locaux.

Tous peuvent investir dans un projet en utilisant ce service.

Le service permet à qui le souhaite, d’investir à partir de seulement 100 RMB jusqu’à 2000RMB, dans le film de leur choix. Ces dépôts sont rassemblés par le service de gestion du patrimoine qui paiera des intérêts à taux fixe.

Jingdong ayant un portefeuille de services internet toujours plus large, l’ajout d’un service de crowd funding semble logique dans un marché si grand. Apparemment le crowd funding chinois serait plus une approche de pré vente au détail (pre-tail) ou de pré-vente avec un nombre important de produit prêt à être livrés. Même si Kickstarter et Indiegogo acceptent tous les deux le crowd funding venant de Chine, aucun d’entre eux n’est vraiment présent dans le pays.

China

L’Australien Pozible a récemment lancé une version chinoise de son site sur un marché qui s’est révélé lent à adopter cette nouvelle forme de financement.

Les différences culturelles rendent la pénétration du marché difficile

Technode décrit les différences culturelles causant les différences de point de vue sur le crowd funding : Bien que s’étant inspiré des plateformes américaines comme Kickstarter, les sites de crowd funding locaux doivent s’adapter à un marché chinois très différent du marché initial où ce modèle a connu le succès.

Les américains sont culturellement enclins à donner, ce qui est l’essence même du crowd funding. En revanche les donateurs chinois sont beaucoup plus terre à terre et intéressés par des produits aux résultats tangibles qu’ils peuvent obtenir dans un futur proche. Le site web de prévente pour des composants de Smartphones semble être un bon choix pour la Chine

Pour en savoir plus sur l’e-commerce en Chine jetez-donc un œil ici

Source :

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Olivier Verot

Passionné de Marketing et de Chine, je me suis fait connaitre dans le monde francophones des marketeurs en Chine avec mon site Marketing-chine.com. Je vais essayer de publier autant que possible sur ce blog mes analyses pour permettre aux lecteurs d'avoir une idée sur le paysage webmarketing chinois. J'ai aussi monté mon agence de Marketing Digital spécialisé "Chine"et vends mon savoir aux sociétés souhaitant toucher le public chinois via le Web.

 


1 Commentaire

  1. Et ce nouveau site de financement participatif est-il également disponible en France?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *