Best Of Mobile Marketing — 02 juin 2014 — Aucun commentaire
Test : Trois mois avec le Smart Body Analyser de Withings

Enfin les beaux jours. Et avec eux, cette appréhension viscérale, comme une petite voix qui nous hante, de ne plus pouvoir rentrer dans nos habits légers préférés ou de montrer cette peau que je ne saurais voir. Tout ceci bien évidemment corrélé à ce sentiment de honte de ne pas avoir suffisamment mouillé le maillot et de s’être laissé aller sur le gouleyant dessert l’autre soir. Réjouissons-nous mes frères car j’ai la solution. Ce n’est pas une pilule divine, ni un régime miracle. Rien de tout cela. La méthode que je vais livrer ici tombe sous le sens…

On l’appelle iniertor interompus, ou plus communément « se sortir les doigts de la prise » (iniertor pour inactif en latin). Elle repose sur un concept simple : pour être en bonne santé, il faut pratiquer une activité physique régulière, manger sainement et bien dormir. Sur le papier, cela semble aussi facile que troller un tweet de Justin Bieber. Mais soyons honnêtes. Nous autres, pauvres âmes en peine que nous sommes, avons des journées bien remplies, pas toujours le temps de manger équilibré ni de dormir 8 heures par nuit. Un coup de main serait la bienvenue. Et c’est là que le Smart Body Analyser de Withings rentre en scène. Alors que nous n’avons pas tous accès à un coach de vie comme toutes stars qui se respectent (Justin en avait un), l’écosystème de produits de santé connectés et l’application Compagnon Santé de la marque permet au quidam de prendre sa santé en main. J’ai fait l’acquisition de la balance connectée il y a trois mois et je livre ici mes impressions.

Design et installation

Sobre et élégant, le pèse-personne est un bien bel objet qui trouvera facilement sa place dans une chambre ou la salle de bain. On peut choisir de faire communiquer la balance avec notre smartphone en Bluetooth ou sur notre réseau wifi. La première solution demande à ce que le smartphone ne soit pas trop éloigné lors de la mesure. Pour plus de liberté, privilégions le wifi. En tout et pour tout, l’installation, la connexion et la création des profils d’utilisateurs prend 5 minutes.

Comment ça marche ?

Compagnon Santé de WithingsRien de plus simple, on pose nos pieds potelés sur la machine intelligente, tout comme la balance à Mémé. Et 60 secondes plus tard, notre masse n’a plus de secret pour nous, notre poids et notre masse grasse s’affiche. Cette dernière étant calculé par impédance, un moyen fiable d’évaluer le tissu adipeux par un très léger courant électrique qui traverse le corps. En plus de cela, la machine mesure le rythme cardiaque. Pris au repos, le rythme cardiaque est un bon indicateur d’un coeur en bonne santé. Dans les faits, cela fonctionne une fois sur deux environs, si ce n’est moins, et pourtant mes pieds sont bien positionnés, le fabricant préférant ne pas afficher la mesure plutôt qu’en afficher une qui ne reflète pas la réalité. Enfin, elle est équipée de capteurs pour déterminer le taux de CO2 et la température. C’est un bon moyen de rappeler qu’un espace confiné est mauvais pour la santé. Selon Withings, des niveaux trop élevés de dioxyde de carbone peuvent nuire à la qualité du sommeil, causer des mots de têtes et mêmes des problèmes de santé bien plus graves. La balance-impédance-mètre reconnait tous les membres de la famille qui sont enregistrés, parfait pour challenger sa moitié.

L’application

Une fois effectuées, toutes les mesures viennent s’ajouter dans l’application Compagnon Santé disponible sur iOS, Android et web. Le Compagnon Santé est le centre névralgique de notre bien-être. Schématisé sous la forme d’un papillon du bien être, le poids, l’activité physique, le sommeil et le coeur y sont représentées. Dans le détail, chaque élément est représenté sous forme de graphique, rendant le suivi des plus enfantins. Le constructeur propose une API et par conséquence l’intégration d’applications tierces. On pourra par exemple interconnecter RunKeeper pour suivre ses activités ou MyFitnessPal pour le journal calorique.

L’écosystème

Courbes de poids - WithingsEn plus de la balance, Withings propose de nombreux produits santé qui gravitent autour de l’application : il existe un podomètre, un tensiomètre et un réveil notamment. Le tracker d’activité sera un excellent investissement pour ceux qui veulent se bouger, d’autant plus s’il est lié au Smart Body Analyser. J’invite à lire le lecteur assidu à lire mon article où je compare le Pulse de Withings à un concurrent, le UP de Jawbone.

L’impact sur ma santé

Je cite le résultat plutôt éloquent des études faites par le constructeur : « Les utilisateurs en surpoids qui se pèsent une fois par jour perdent deux fois plus de poids que ceux qui se pèsent une fois par semaine. Les utilisateurs de Withings en surpoids perdent environ 0,3 points sur l’échelle de l’IMC par an. »

Me concernant, l’impact du système a eu un effet indéniable. Je fais désormais beaucoup plus attention à ces trois composantes du bien-être que sont l’activité physique, la nourriture et le sommeil. Tant est si bien que je me suis séparé de 5 kilos superflus, j’en avais pas besoin. Cet objet de toute beauté ne remplace pas la volonté, mais en tout cas elle peut aider à se sentir mieux. Il reste la question épineuse de la propriété des données de santé. Mais c’est un autre débat.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Clément Brisard

Passionné par le web, j'en ai fait mon métier. Avec plusieurs années d'expériences en Web Marketing, je mène des projets web, je crée des campagnes virales ou j'optimise des sites web. Et je partage mes découvertes avec vous.

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *