Best Of E-commerce — 28 mai 2014 — 5 commentaires
Réalité augmentée : la nouvelle révolution

Lorsque la 3D a déferlé il y a quelques années dans les salles de cinéma, les experts s’interrogeaient déjà sur cette technologie pas franchement novatrice, qui existait depuis des années (vous vous souvenez du Futuroscope ?) et qui était déjà très connue. Pourtant, force est de constater que la 3D est devenue le nouveau relais de croissance pour Hollywood et ses blockbusters qui ont trouvé ici un levier bien utile pour attirer toujours plus de monde dans les salles obscures. Et si la réalité augmentée était au webmarketing ce que la 3D est au cinéma ?

La virtualisation de la vie quotidienne

Certes, la réalité augmentée est une technologie beaucoup plus novatrice et récente que la 3D dont elle utilise certains principes, mais bien que celle-ci existe depuis plusieurs années, sa marge de progression est impressionnante, tant au niveau des rendus, de plus en plus réalistes, que du potentiel visuel et donc… marketing.

Petit retour en arrière pour les non-initiés : la réalité augmentée, pour faire simple, est la capacité de superposer une image ou un modèle virtuel en 2D ou 3D sur la réalité qui nous entoure à travers un périphérique spécifique (par exemple smarphone, tablette ou lunettes). On ajoute donc une couche d’interactivité à la réalité pour créer du contenu supplémentaire et développer des interactions entre l’utilisateur et la marque ou le produit.

Cette technologie, qui n’en est qu’à ses balbutiements pourrait bien transformer notre vie dans les années à venir. Comment ? Je vous laisse juge avec cette vidéo prospective, particulièrement bien faite.

Une révolution technologique ou marketing ?

Alors, la réalité augmentée reste-t-elle un simple gadget pour geek ? Possible à court terme. Mais les “early adopters” (comprenez les personnes qui adoptent rapidement ces nouvelles technologies et qui deviennent, parfois malgré eux, des leaders d’influence dans leur communauté) sont en passe de faire de la réalité augmentée un nouvel outil marketing potentiellement révolutionnaire.

D’ailleurs si une entreprise comme IKEA a sauté sur l’occasion pour développer une application de réalité augmentée, ce n’est sans doute pas pour rien.

Google Glass, le fer de lance

Sur le point d’être commercialisée, les Google Glass vont peu à peu banaliser la réalité augmentée dans notre quotidien. Les plus grandes marques sont déjà positionnées sur le sujet et nul doute que leurs services marketing fourmillent d’idées et de projets. En tout cas, je m’inquiéterais si un grand service marketing n’avait pas déjà anticipé cette future révolution qui ne va pas toucher que le monde du commerce, mais la société au sens large. Imaginez que les pompiers puissent intervenir plus rapidement et sauver des vies grâce aux Google Glass et à la réalité augmentée ? Petit exemple en vidéo (en anglais).

Alors, que fait-on ?

Est-ce le moment d’y aller ? Faut-il investir aujourd’hui ? Comment se positionner face à ces technologies ? Les réponses sont multiples en fonction des secteurs d’activités et des problématiques marketing rencontrées. On ne va pas l’appréhender de la même manière selon que l’on gère une PME d’ébenisterie ou un groupe mondial de cosmétique. Mais voici tout de même quelques conseils qui pourraient vous être utiles :

1. Familiarisez vous avec cette nouvelle technologie

La réalité augmentée peut sembler compliquée ou obscure aux premiers abords. Prenez le temps de vous abreuvez un peu avec ces idées. Je vous liste quelques sources utiles :

2. Imaginez les possibilités

Prenez un feuille blanche et un stylo (ou un document Word vierge) et écrivez tout ce qui vous passe par la tête au vue de ces premières recherches. Réfléchissez sans penser contrainte de coût ou de production. Pensez bénéfice client et image de marque. Vous préférez la dynamique de groupe ? Tant mieux. Prenez une heure un vendredi matin avec café et croissant et faites un brainstorming minuté avec vos collaborateurs.

3. Classez, organisez et priorisez

C’est le moment de mettre de l’ordre dans toutes ces idées. Faites un compte-rendu à chaud et donnez-vous quelques jours avant d’y revenir. De nouvelles idées vont ressortir. C’est le moment de structurer tous ces projets. Qui, quoi, comment, pourquoi, quel serait le bénéfice client et l’apport pour l’entreprise ? Répondez à toutes ces questions avant d’aller plus loin.

C’est seulement une fois que ces trois étapes seront terminées que vous pourrez passer au stade suivant : convaincre votre direction et obtenir les financements pour un projet pilote.

Les idées ne sont pas mûres ou vous vous heurtez à un mur ? Pas de panique. SI vous êtes convaincu, vous allez convaincre les autres. Prenez votre bâton de pèlerin, continuez de rester attentif aux évolutions de la réalité augmentée et visitez des salons professionnels sur le sujet. Lorsque vous reviendrez dans quelques semaines ou quelques mois aux notes de votre premier compte-rendu, vous mesurerez le chemin accompli et structurerez mieux votre projet.

Enfin, même s’il est possible de tout faire avec la réalité augmentée, commencez simple. Un petit concept, testé avec patience, bien ficelé et aux coûts maîtrisés est le meilleur moyen de convaincre en interne du potentiel de cette technologie.

Alors, prêt à embarquer pour cette nouvelle (r)évolution ?


Photo d’illustration :

photo credit: plantronicsgermany via photopin cc

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Julien Redelsperger

Après avoir dirigé un service communication en France pendant dix ans, je me suis envolé pour le Canada où je travaille en tant que stratège numérique. Spécialiste créatif et innovant en marketing de contenu et stratégie de communication numérique. Expert dans l’utilisation des réseaux sociaux, formateur, chef de projet et gestionnaire rigoureux, je peux vous accompagner sur tous vos projets.

 


5 Commentaires

  1. Serons-nous obligés de porter ces lunettes du matin au soir??? 🙂

  2. Bonjour,

    Effectivement, la révolution des Google Glass est en marche et va permettre, comme vous le soulignez, d’immenses possibilités pour les commerçants et des usages très intéressants en marketing.

    Toutefois, il faut faire attention à la confusion trop souvent faite : les Google Glass ne vont pas banaliser la réalité augmentée ! En effet, le principe de cette dernière consiste à afficher une « autre réalité » superposée sur notre réalité. Or, le principe des Google Glass est d’afficher de l’information contextuelle et ne sont conçus comme un système de réalité augmentée. Si certes, certaines applications (qui n’ont pas encore vu le jour à l’heure actuelle) tenteront de mettre en place un système de réalité augmentée, des lunettes comme Atheer One (dans votre vidéo plus haut) semblent plus prometteurs et adaptés à ce que vous décrivez. En terme marketing, voici un exemple de ce qui est possible par exemple avec l’utilisation que fait l’Oréal des Google Glass : http://www.goglasses.fr/google-glass/loreal-revolutionne-sa-communication-avec-les-google-glass

    Bonne journée 🙂

  3. Bonjour et merci pour cet article. C’est un peu dommage de restreindre la RA à sa partie visuelle. Tous les sens peuvent être augmentés. 90% des tentatives sont aujourd’hui visuelles mais je pense que cela va vite changer. En effet, surcharger notre vision n’est pas la manière la plus simple de nous aider dans la vie quotidienne.

    Comme le souligne le commentaire de GoGlasses, il convient d’éviter de mettre les Google Glass à toutes les sauces. Même si nos amis de Google sont forts en marketing les Glass ne sont absolument pas faites pour de la RA.

    Pour la prospective je suis très optimiste. Cela fait quelques années que je conseille des entreprises de toutes tailles dans l’utilisation de la RA et aujourd’hui tous les feux sont au vert pour y aller, de la petit TPE au grand groupe !

    Grégory

  4. Articles bien intéressant. Il est encore difficile d’imaginer d’autres formes de RA que la ra visiuelle. Bien qu’on puisse convenir que sur la video la surcharge visuelle est réelle, si on l’a couple a une surcharge auditive, cela va vite devenir prise de tete.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *