Best Of Editorial Web Inbound Marketing — 29 avril 2014 — 10 commentaires
Comment réaliser un Marketing de Contenu efficace ?

Lors du salon du e-marketing qui s’est tenu à Paris Porte de Versailles les 8-9-10 avril 2014, j’ai pu assister à une présentation de l’agence Nouvelle-R sur le Marketing de Contenu. J’ai trouvé la présentation de Renaud Alquier particulièrement intéressante, c’est pourquoi j’ai décidé d’en faire un résumé en y ajoutant mes propres idées…

Qu’est-ce que le Marketing  de Contenu ?

J’ai trouvé fort intéressant les différentes définitions provenant d’influenceurs sur le sujet que l’on peut retrouver sur ce blog, je vous en propose une synthèse.

« Le Marketing de contenu est un processus marketing qui vise à attirer et à fidéliser les clients et prospects par la création de contenus gratuits à forte valeur ajoutée. Il est le résultat de la synergie réussie entre moteurs de recherche, médias sociaux, e-mail, site-web, blogs…

Le contenu le plus efficace est celui qui répond le mieux aux besoins de l’audience ciblée et visible par le  plus grand nombre dans le laps de temps le plus court. La règle d’or est de mettre au cœur de la stratégie de contenu les réponses aux questions des clients avec une certaine expertise afin de permettre aux clients de mobiliser leur confiance, d’apprécier et de faire affaire avec la marque. »

Comment le content marketing peut-il aider une marque à gagner en performance ?

Il existe selon Renaud Alquier (Fondateur de la nouvelle-R) une typologie des contenus sur Internet :

  • Des contenus éditoriaux qui consistent à « raconter une histoire » : il s’agit de la base d’un marketing de contenu, l’histoire doit être synthétique, courte,  concise mais surtout claire pour l’internaute ;
  • Des contenus commerciaux : ce type de contenu permet d’inciter à l’achat, ils peuvent générer des leads ;
  • Des contenus sociaux : un des contenus des plus importants selon moi, car il permet de créer de l’interactivité auprès des clients et prospects ;
  • Des contenus expérimentaux : ils servent à valoriser l’expérience utilisateur par des contenus plus originaux.  (plutôt réalisés par les grandes marques, les grands comptes).

Les contenus éditoriaux efficaces permettent d’accrocher l’internaute via une histoire, les contenus commerciaux vont ensuite permettrent de convertir les internautes et enfin la mise en place de contenus sociaux permet de fidéliser les internautes, et encore mieux, de les transformer en ambassadeurs de la marque.

Web content

Il existe 5 étapes clés pour créer un contenu, en voici les détails :

1. La phase de conception

C’est durant cette phase que nait l’idée, il est nécessaire de définir le thème, l’angle et l’orientation que l’on veut donner au contenu en choisissant les bons mots clés et enfin choisir les supports de diffusion.

2. La phase de réalisation

Une fois le contenu conçu, il faut le mettre en place, on passe donc à la phase de réalisation. Le contenu peut être sous forme de texte, d’infographie, de vidéo… on n’oublie pas les éléments d’information tels que la date, le nom ou la fonction de l’auteur.

3. La phase de diffusion

Comme son nom l’indique, elle consiste à diffuser le contenu réalisé sur les sites web, les réseaux sociaux, les forums et sur les moteurs de recherche.

4. La phase de modération

Suite à sa diffusion, il est nécessaire d’en suivre sa performance : quelles sont les retombées presse ?  Le contenu est-il lu ? Est-il commenté ? Quels sont les retours ? Il est nécessaire de modérer tout cela afin d’obtenir les feedback adéquats et de répondre aux réactions.

5. La phase d’interaction

Cinquième et dernière phase, celle de l’interaction. Il s’agit d’identifier les contenus créés par les internautes sur le même sujet et les valoriser. Que dit-on sur la marque ? Sur le contenu ? Effectuer une analyse sémantique afin de classifier les thématiques de réponse possible, et enfin valoriser la communauté.

Dans quel écosystème évolue le contenu ?

R. Alquier Content Mkg

Crédit photo : Renaud Alquier lors de sa présentation au salon du e-marketing

Le content marketing évolue dans un écosystème qui doit être contrôlé.  On distingue alors l’écosystème « On-site », « Off-site » et la nébuleuse Internet.

L’écosystème « On-site » constitue l’espace privilégié de publication d’un contenu, qui est généralement le site web de la marque. L’écosystème « Off-site » est quant à lui composé des réseaux sociaux, des médias sociaux, applications mobiles et blogs de la marque. Le « Off-site » est pour moi le point de départ de la viralisation. Il s’agit de l’expérience utilisateur « interactive ». La marque doit alors adapter le contenu qu’elle génère « On-site » selon les audiences et les usages de l’écosystème « Off-site ».

Dans ces deux écosystèmes nous pouvons retrouver les éléments suivants : (à adapter bien sûr)

  • Eléments graphiques : identité visuelle, le logo, des photos et/ou des vidéos (rich media) ;
  • Eléments textuels: actualités, produits et services, textes descriptifs à ne pas négliger (poor media) ;
  • Eléments Marketing: bouton “call to action” etc… :
  • Eléments de partage : viralisation et socialisation.

Enfin le contenu est noyé dans la nébuleuse d’Internet, parmi des milliards de contenus sur le web. Et il sort de l’écosystème de la marque. Il s’agit du contenu généré par les internautes. Il peut s’agit de comparateur, des sites médias, de blog d’internaute etc…

Si nous devions reprendre les cinq étapes clés pour créer un contenu et les trois écosystèmes, selon moi la phase de conception et de réalisation correspond à l’écosystème « On-site », les phases de diffusion et de modération s’exercent sur l’écosystème « on-site » et « off-site » et enfin la phase d’interaction s’exerce sur la nébuleuse internet.

Cible

Quels objectifs pour le marketing de contenu ?

Si vous suivez les étapes de création de contenu citées ci-dessus et que vous comprenez bien l’écosystème du contenu, vous répondez à des objectifs clés du content marketing.

Un marketing de contenu de qualité rend votre site plus attractif. Sachant que vous mettez à disposition un contenu attractif, pertinent et qu’en plus de cela vous répondez aux questions des intéressés et cela gratuitement, vous répondez aux objectifs de conversion et de fidélisation. Vous pouvez suivre les indicateurs tels que le taux de rebond, le taux de conversion…

Si vous ajoutez régulièrement du contenu de vos sites web, le robot Google visitera vos sites plus souvent et améliorera vos positionnements sur les moteurs de recherche. Vous pouvez suivre votre positionnement, l’évolution de vos trafics…

Enfin, vous devez suivre le taux d’engagement de vos internautes sur vos réseaux sociaux, le taux de participation sur vos blogs et forum et vous pouvez également mettre à disposition un module « avis utilisateurs » afin de récolter les avis positifs des internautes. Tout cela améliorera votre e-reputation !

Cette liste d’objectif n’est pas exhaustive, le Content Marketing peut donc répondre à plusieurs besoins selon votre stratégie. Cependant, il ne suffit pas de créer du contenu pour créer du contenu ; si votre content marketing est de mauvaise qualité ou non adapté à votre public, cela peut avoir des effets néfastes pour votre marque.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Rémi Nguy

Du haut de ma tour d’ordinateur, je scrute avec attention le monde d’internet. Diplômé d’un Master en Marketing Digital à Telecom École de Management, je m’intéresse particulièrement aux dernières tendances du marketing et du digital. Citation favorite : Nous ne faisons pas de Marketing Digital. Nous faisons du Marketing dans un monde qui se digitalise et dans le sens inverse nous digitalisons le marketing.

 


10 Commentaires

  1. Bonjour,

    Le marketing se digitalise en effet mais repose toujours sur les recettes traditionnelles qui ont déjà fait leurs preuves. Il suffit de les remettre au goût du jour.
    Merci pour l’article.

    • Bonjour,

      Tout à fait ! Ce que je veux dire par la c’est qu’en plus du marketing traditionnel, de nouvelle techniques adaptées au digital font leur apparition. Le content marketing en est un exemple.

      Merci pour votre remarque =)

  2. Bonjour Rémi.
    Merci pour cette synthèse ! C’est très intéressant la proposition de conceptualisation de R. Alquier de ce que l’on voit tous les jours sur la toile.

    • Bonjour Cosette

      Merci également pour votre commentaire. =)

  3. Merci beaucoup pour cet article très intéressant. Le marketing de contenu est effectivement une grande tendance…l’échange avec son audience s’enrichit, la conversation gagne en profondeur. L’enjeu étant de définir proprement un territoire pertinent pour sa marque et des sujets qui vont réellement intéresser sa cible.

    • C’est vrai !

      Merci également pour votre commentaire =)

  4. Très beau billet ! Le content marketing devient de plus en plus pris en considération par les grandes boîtes. On ne va pas le cacher, le but final, c’est bien évidemment de gagner plus d’argent et augmenter son business en améliorant les taux de conversions, l’e-réputation, la fidélisation et le SEO. C’est pourquoi la rédaction web (textuel, image, rich media…) est très importante pour la stratégie de contenu.

    • Merci !

      Et oui , c’est effectivement le but recherché par les entreprises, mais tant que le content marketing peut également être bénéfique pour le client (meilleure expérience, contenu pertinent gratuit) et sans engagement pour lui, pourquoi pas 🙂

  5. Merci pour ces informations très intéressantes. Le marketing du contenu prend maintenant une place de plus en plus importante dans les stratégie. Merci pour l’idée d’amélioration de contenu par rapport à la concurrence, on pense souvent à le faire mais le temps manque. On ne peut pas le nier, un contenu de qualité demande pas mal de temps.

  6. Le marketing de contenu est essentiel à une stratégie marketing. Il faut retourner aux sources

    En tout cas, il est top cet article ! Ça ne m’étonne pas d’un expert digital 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *