Référencement naturel — 27 mars 2014 — 40 commentaires
Comment doubler son trafic organique chaque mois? [Étude de cas]

Il semblerait que sur Internet les seules conseils qu’on peut trouver sur le SEO se résument à ceci: créer du contenu qui vaut la peine d’être partagé, du contenu qui vaut la peine d’être mis en favori pour y retourner. De sorte que les gens créent naturellement des liens vers votre site…

Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça… Le problème, c’est que TOUT le monde dit ça, et qu’il y a très peu d’études de cas disponibles sur Internet. De plus les quelques études qui existent concernent de gros sites web qui ont investi plusieurs dizaines, voir centaines de milliers de dollars en création de contenu. Qu’arrive-t-il lorsqu’un site web « régulier » tente de se démarquer sur Google?

Pour ces raisons, j’ai décidé de vous partager certaines statistiques de mon site web personnel ainsi que des stratégies que j’ai utilisé pour faire passer mon trafic organique de 0 à 1000 visites par semaine en 25 semaines.

Ces chiffres sont intéressants puisqu’il ne s’agit pas d’un coup de circuit – tout le monde peut faire pareil. Lorsqu’on démarre un site web et qu’on a plus ou moins de points de référence, on est un peu anxieux et on se demande si on fait bien notre travail. Ce texte va donc vous donner certains points de références quant aux résultats auxquels vous attendre lorsque vous décidez de faire du marketing de contenu.

Voici un condensé des stratégies que je vais vous partager:

  • Comment écrire des textes que votre audience (et Google) aime!
  • Comment utiliser les médias sociaux pour booster son SEO.
  • Le on-page SEO n’est pas mort, comment optimiser sa page pour les gentils robots de Google.

Bonus: à la fin de cet article, je vais donner mon meilleur truc (volé à Neil Patel) pour trouver quels sont les 100 liens à obtenir pour apparaître sur la première page avec n’importe quel mot clef!

Les statistiques

Voici un graphique de la croissance organique du blog.

1394025242734

Présenté comme ça, ça paraît impressionnant. Seulement si on s’intéresse aux variations de chacun des mois, on se rend compte que ce genre de graphique est tout sauf irrégulier – il s’agit de la croissance normale de n’importe quel blog publiant du bon contenu chaque semaine.

Maintenant je ne dis pas que vous pouvez atteindre les mêmes résultats les doigts dans le nez, j’ai été très agressif dans mes stratégies de promotions. Seulement, avec les trucs que j’ai découvert (et qui sont tous présents dans cet article), je pourrais facilement refaire exactement la même chose en moitié moins de temps.

montage

Ci-dessus, vous pouvez voir une copie des statistiques comparatives par mois allant d’août à février. Comme vous pouvez voir, la croissance va de 30 à 91 %. Rien qu’un site web normal ne peut acquérir.

J’ai coupé le mois de juillet puisqu’avec aussi peu de visites, j’ai eu une augmentation de 443 %, ce qui est impressionnant, mais non représentatif.

Ce genre de croissance est également possible si vous avez déjà un trafic respectable, comme l’ont démontré les études de Neil Patel avec le site web de Tech Crunch.

Pour atteindre ces chiffres, je n’ai fait aucun link building et ceci est mon deuxième Guest Post jamais réalisé. Je n’ai également jamais fait de programme d’outreach. Il s’agit d’une stratégie de création de contenu très simple et assez paresseuse!

Alors, êtes-vous prêts à connaître les stratégies qui vont doubler le trafic de votre site web sans trop d’efforts?

Stratégie #1 – publiez (au moins) un post épique par semaine.

Bon, un peu de mise en contexte, mon site est un blog personnel où je parle de mes passions: le webmarketing, la motivation et la productivité. J’y discute de mes contrats, tel que comment j’ai fait gagné un candidat politique indépendant avec Facebook ou quelle est la stratégie derrière la page Facebook de Voyages à Rabais. Vous irez voir plus tard si ça vous intéresse.

Depuis septembre, j’ai voulu commencer à bâtir un peu ma notoriété dans le but de me trouver un emploi dans le domaine et augmenter ma base de clients. J’ai donc commencé à écrire un texte par semaine de 800 à 1800 mots. Cependant, quand j’ai vu ce graphique, j’ai rapidement changé ma stratégie pour viser entre 2400 et 3000 mots.

wordcountcontent

Le but n’est pas de faire du contenu juste pour faire du contenu, le texte doit être bien écrit et intéressant à lire. Personnellement, je blogue avec beaucoup de sérieux. Pour moi, bloguer = travailler. Ma stratégie chaque semaine est de tenter d’écrire le MEILLEUR article jamais écrit sur un sujet. Les blogs fast-food, rapides et faciles à lire, vous attirerons un peu de trafic, mais aucune rétention. La RÉTENTION est la clef pour bâtir le trafic de son site.

En plus d’être hyper solide, votre contenu doit être facile et agréable à lire. Voici le genre de commentaire que vous devez avoir sur votre site:

Capture

3 trucs pour écrire des blog post épiques

J’ai toujours été nul en français à l’école, je détestais écrire. Pour être honnête, j’étais assez mauvais. Mes textes étaient fades et ennuyeux.

En bloguant, j’ai découvert 3 techniques super efficaces qui ont complètement changé le genre de commentaires reçus.

Truc #1 – La curiosité est votre amie!

Utilisez les cliffhanger. Un cliff quoi?

C’est-à-dire que vous créez volontairement une tension non résolue, un écart entre ce que la personne veut savoir et ce qu’elle sait.  Exemple: « vous n’allez jamais croire ce qu’il m’a dit! Mais avant… »

Ce que je viens de faire, dire que j’étais nul en écriture avant de découvrir ces 3 trucs, est une forme de cliffhanger. Ce truc est essentiel, difficile à maîtriser, mais très efficace (mais les deux autres trucs sont encore mieux).

Plus la personne avance dans un texte, plus elle doit devenir « attachée » au texte. C’est à ça que servent les cliffhangers.

Truc #2 – Soyez drôle, vous n’écrivez pas un essai (à moins d’écrire un essai)!

Un autre élément important est l’humour. Ce n’est pas parce que le contenant est sérieux que le contenu doit l’être. Donnez de drôles de comparaisons. En plus de rendre vos points plus clairs, vous allez faire rire les gens. C’est de cette façon que vous pourrez mériter des tweets ou des likes!

Un truc facile pour rendre vos textes plus drôles, faites des références insolites à la culture populaire. Dans cet article, je compare la popularité de Miley Cyrus aux chats.

Si rire de Miley Cyrus n’est pas trop votre truc, essayez d’ajouter des mots comme « ninja », « épic » ou « bacon ». Perso, je parle de scotch et de domination mondiale, à chacun son angle ;).

Utiliser la narration est également une bonne stratégie pour expliciter un point tout en restant drôle et intéressant. Soyez descriptifs, exactement comme dans 50 shades of grey, les gens aiment ça les détails croustillants (miam, miam!).

Oh, et finalement, vieux trucs de copywritting, écrivez comme vous parlez – soyez informel. Le ton du texte doit être le même que lorsque vous parlez avec un ami. Vous voulez un bon truc pour y arriver? Écrivez vos blogs en pensant à un de vos amis en particulier, écrivez-le pour lui! Ce qui m’amène au point #3.

Truc #3 – Les gens vous lisent pour vous!

Nous avons tous une « voix », un ton, un style d’écriture qui nous est propre. Affinez votre propre style et laissez paraître votre personnalité. Partagez des expériences personnelles avec parcimonie, cela va augmenter la rétention de votre blog.

La fréquence

Vous devez publier un minimum d’une fois par semaine. Les résultats que je vous présentent pourraient être deux fois supérieurs si j’écrivais 2 ou 3 billets par semaines. Alors si vous êtes à temps plein dans votre business, bloguez souvent!

Stratégie #2 – Les médias sociaux

J’ai mentionné plus  haut qu’il est important de faire rire les gens pour avoir des tweets et des likes. Mais qu’est-ce que ça vient faire dans un article sur le SEO?

Bien que tout le monde ne s’accorde pas sur le sujet, certains affirment que les indices sociaux (+1/tweets/likes) auraient une importance grandissante dans les résultats de recherches et tout particulièrement les Google +1.

Soyez agressifs dans le développement de votre audience!

J’ai donc été ULTRA agressif pour développer mon audience. J’ai utilisé 3 plateformes: Twitter, Google+ et Linkedin. Éh non! Facebook n’y est pas! Pourquoi? Simplement parce que je trouve ça « douchebag » un peu de se faire une page à son propre nom!

J’ai donc utilisé cette technique discutable pour gagner 10.000  followers Twitter en 6 mois et j’ai fait grosso modo la même technique pour me rendre à 2 200 followers sur Google+ en 2 mois.

Utilisez les groupes Linkedin ainsi que les communautés Google+. On se sent un peu comme un polluposteur (spammer) quand on fait ça (et avec raison), mais si votre contenu est épique, vous ne devez pas avoir honte de le promouvoir!

Faites payer les gens avec un tweet!

Ensuite, j’ai développé un « cadenas social » qui débloque certaines informations lorsque les gens cliquent sur j’aime/tweeter ou +1.

De cette façon, j’ai pu grandement augmenter le taux de partage d’une publication, surtout si le cadeau de la fin en vaut la peine. Voici un exemple ou je donne 2 modèles de CV si la personne clique sur like.

Vous pouvez également le faire sans en aviser vos lecteurs. C’est comme du conditionnement opérant, mais aléatoire. Les gens sont surpris et heureux lorsqu’ils ont leur extra pour la première fois. À chaque fois qu’ils vont retourner sur votre site, ils vont cliquez sur j’aime par pure curiosité.

Les pop-up sont aussi désagréables qu’efficaces

Si vous avez fait un tour sur mon site, vous avez probablement remarqué la quantité phénoménale de pop-ups.

La première fois que vous arrivez sur mon site, vous avez un pop-up vous incitant à joindre ma newsletter. La deuxième fois, vous en avez un qui vous incite à me suivre sur les médias sociaux.

Je vous l’accorde, c’est très désagréable et ça en froisse certains. Cependant, je serais un mauvais prêcheur marketing si je ne les utilisais pas parce que ça marche!

Titres de feu

Si vous voulez avoir beaucoup de partages sur les médias sociaux, vos titres doivent être d’enfer! Je ne répéterai jamais assez l’importance du titre. Le titre est très important.

Si important, que le site web UpWorthy s’est rendu à 6 millions de visiteurs uniquement en changeant le titre d’articles existant ailleurs sur internet. Si vous parlez anglais, ça vaut la peine!

Dans un article, j’essaie un peu d’expliquer la recette secrète de leurs titres. J’ai trouvé trois éléments importants: contextualiser, aguicher et créer de l’urgence.

J’ai utilisé cette formule pour un article sur Google+ qui m’a apporté un nombre incroyable de partages (901 à ce jour).

Voici le titre: Comment Google+ est sur le point de changer le SEO à jamais. 4 raisons pourquoi vous devez sauter dans le train maintenant, avant qu’il ne soit trop tard!

  • Contexte: Google+ va changer le SEO à jamais
  • Aguicher: 4 raisons pourquoi vous devez sauter dans le train
  • Urgence: maintenant, avant qu’il ne soit trop tard!

Une autre technique que j’adore consiste à expliciter clairement ce que la personne va avoir en échange de ce qu’elle doit donner.

  • « Donnez moi 47 $ et je vais vous montrer comment j’ai créer un e-book qui a vendu 20,000 copies. »
  • « Donnez moi 15 minutes et je vais vous montrer comment avoir 4 sorties romantiques par semaine. »

Finalement, j’adore également les titres qui ont un appel à l’action implicite. Exemple: Je n’ai jamais vu quelqu’un gagner du trafic Google si rapidement!

L’usage de verbe à la première personne propose une action implicite. Les gens n’aiment pas toujours se faire dire quoi faire. En mettant un appel à l’action implicite, les gens sont plus susceptibles de cliquer sur votre lien.

Rendre votre site web plus sexy à partager

Lorsque le lien d’un site web est partagé, Facebook va automatiquement prendre n’importe quelle image sur votre page. Idéalement, vous voulez contrôler ce qui apparaît lorsqu’on partage votre site web.

64

Vous devez optimiser l’image de couverture ainsi que la méta description de votre site pour inciter à cliquer.

Pour se faire, vous devez créer des balises OpenGraph et TwitterCard. J’ai créé un template facile à intégrer ici. Vous y trouverez également toute la documentation nécessaire pour vous assurer que les amis de vos amis partagent votre contenu sur les médias sociaux!

Activez Google Authorship

Que vous croyiez au pouvoir de Google+ ou pas, il n’y a pas de doute que lier son compte Google+ à son site web soit la chose la plus rapide et facile à faire pour augmenter son trafic Google. Pourquoi? Regardez l’image suivante:

Authorship

Je ne comprends simplement pas pourquoi quelqu’un aurait envie de cliquer sur le deuxième lien. Selon les statistiques de Google, avoir une image comme celle-ci augmente le CTR d’environ 43 %!

En plus d’avoir une image, Google montre combien de gens vous suivent sur Google+! J’ai donc fait de l’acquisition d’une audience une priorité. Je ne sais pas pour vous, mais je préfère faire confiance à quelqu’un qui a 33 000 personnes dans ses cercles que quelqu’un qui en a 33. Ces trois « 0 » font toute la différence lorsqu’on parle de SEO.

Stratégie #3 – le on-page optimisation n’est pas mort.

Ce n’est pas parce les règles ont changé qu’on ne doit plus optimiser ses pages pour le référencement. Vous devez toujours optimiser votre texte pour un mot ou une expression en particulier, cependant sentez-vous libre d’utiliser autant de synonymes que vous voulez. L’important est d’écrire pour les gens, pas pour les moteurs de recherche, tout en réservant une petite arrière pensée à Google.

Comment choisir l’expression pour laquelle vous optimiser? Simple, débutez une phrase dans la barre de recherche, et laissez Google vous dire le reste!

Exemple:

comment linkedin

Si vous écrivez un texte sur LinkedIn, vous avez beaucoup de chances d’attirer du trafic en écrivant « Comment LinkedIn fonctionne-t-il? Un guide rapide et simple pour… »

Citez vos sources!

Autre règle, vous devez envoyer des liens vers des sites ayant une bonne notoriété. Google interprète ça comme étant une référence à une source fiable et va automatiquement interpréter ça comme si vous saviez de quoi vous parliez!

Optimisez vos méta descriptions

Ça ne date pas d’hier, on doit optimiser nos méta descriptions. Cependant, il ne s’agit pas uniquement de rédiger des descriptions uniques pour chacun de vos articles, il faut aller plus loin. Si vous n’êtes pas encore inscrit à Google Webmaster Tool, faites-le sur le champ!

Une fois que c’est fait, allez dans le menu de gauche sous « Trafic de recherche » et sélectionnez « Requêtes de recherche ».

webmaster

Dans ce menu, classez vos requêtes par quantités d’impressions et cherchez sous quelles expressions vous avez un bon nombre d’impressions, mais un faible taux de clic. Allez ensuite dans les résultats de recherches en mode incognito (ctrl+shift+n sur Google chrome) et comparez-vous aux autres. Comment pouvez-vous vous démarquer et apporter un plus?

Bonus – comment ranker #1 à chaque fois?

Je n’ai fait aucun link building pour mon site web, mais si vous voulez sérieusement acquérir beaucoup de trafic, voici ce que vous devez faire.

Allez sur Google et entrez le mot clef sur lequel vous aimeriez arriver premier. Voilà, les 10 premières pages représentent les 100 sites web les plus pertinents sur lesquels vous devez acquérir des liens.

Si vous avez une ressource de qualité sur votre site web, cela est assez facile, vous n’avez qu’à contacter les webmestres en disant que vous avez investi beaucoup de temps et d’effort à construire un guide/ressource/autres et qu’il serait très utile pour son audience.

Personnalisez votre courriel et mettez l’emphase sur ce que l’audience peut retirer du produit. Gardez ça court, entre 100 et 200 mots max!

Ce n’est pas tous les webmestres qui vont vouloir, mais vous pouvez vous attendre à avoir au moins 10 % d’entre eux qui sont favorables à vous envoyer un lien. Plus votre offre est de qualité, plus la proportion de gens disposés à vous aider sera élevée.

L’ère des annuaires est terminée. Les liens de qualités doivent être sur des pages pertinentes. Heureusement pour nous, Google nous dit exactement quels sites viser!

Conclusion

Faire croître le trafic de son site est un processus qui prend beaucoup de patience, mais c’est si gratifiant de voir son trafic organique doubler chaque mois. Ça peut sembler impossible à faire, mais croyez-moi, si vous avez actuellement moins de 1000 visites par semaine, doubler ce nombre est moins difficile que l’on peut penser!

Pas besoin d’être un expert SEO, seulement besoin d’avoir quelque chose d’intéressant et d’une audience prête à vous écouter.

Vous avez des trucs, astuces ou commentaire? Faites-moi en part ci-dessous ou via Twitter @Olivier_Lambert!

Articles similaires

L'auteur

Olivier Lambert

Bonjour! Je suis un conférencier, consultant et blogueur web 2.0. Ma passion? Les médias sociaux, le commerce électronique et le design bien fait. Je suis également responsable marketing web pour la plus importante agence de voyage au Québec: Voyages à Rabais

 

40 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je crois que c’est l’article à la fois le plus tapageur et bidon que j’ai lu cette année.

    Merci,

    Mathilde

    • Bonjour,

      Si ce commentaire est ironique pour correspondre au sujet de l’article, je dis ok mais je suis déçu.

      Si vous pensez ce que vous avez écrit sérieusement, je vous dis bravo car je suis d’accord avec vous ! (:

  2. Un article complet qui permet de se passer des techniques traditionnelles du référencement naturel ! Bravo

  3. Le coup du « méthode pour ranker n°1 sur n’importe quel mot-clé » me fait rire doucement… Si il y a des professionnels du SEO ce n’est pas pour rien =) Il ne suffit pas de créer des liens comme des gros bourrins il faut les optimiser pour le SEO (varier les URLs, varier les ancres de lien, placer les liens non pas sur les pages ayant le plus de visites et donc de commentaires mais sur celles ayant les meilleures stats SEO et le moins de liens externes…) et ce n’est pas tout ! C’est tout un métier et il y a une raison : il n’existe pas de méthode toute faite pour arriver n°1 sur les résultats de recherches.

  4. @Christophe : Je pense bien ce que j’ai écrit.

    J’ai rarement lu autant de bêtises dans un article.

    Mais venant d’une personne dont le compte Twitter (@Olivier_Lambert) ou G+ est suivi (volontairement) à 95% par des bots, ça ne m’étonne pas.

    • Oui… Que des bots… S’il vous plaît, supporte ce que tu dis: http://fakers.statuspeople.com/ Envoie moi un screenshot de mes résultats et on en reparlera.

      Pour ce qui concerne les conseils, si tu n’as pas compris il s’agit d’aller chercher des liens que Google juge pertinent, car ce n’est pas dans des directory que tu vas monter ton rank Google. Bien sûr que tu ne seras pas capable d’avoir les 100 liens, mais si tu en a une dizaine, ça peut suffir. Ce n’est pas moi qui le dit, mais bien Neil Patel, un des meilleurs SEO sur le web qui a travaillé pour Tech Crunch et a fondé Kiss Metrics…

  5. Euh, moi je suis pas d’accord avec vos commentaires. C’est pas des conneries d’ecrites c’est juste que c’est écrit pour un public plus noob qui n’a pas énormément de connaissances en SEO. Le truc con serait être premier sur n’importe quel kw avec 100 liens bien précis à obtenir. Mais c’est pas faux, réfléchissez imaginez vous vendre des bagnoles et vous avez des liens sur les 100 premiers résultats sur « acheter voiture »…. Euh page d’autorité populaire notoriété pertinentes de qualitées mega trustées, ces 100 liens suffisent. C’est pas des conneries oh !

    • Je ne suis pas d’accord avec toi, tout d’abord parce que tu ne pourra pas obtenir des BL depuis les 100 premiers sites d’une requête quelle que soit la requête en question. Ensuite même si tu obtiens des liens des 100 premiers (\*o*/ Oh miracle !) tu ne seras pas forcément 1er sur la requête que tu as optimisé : tu aura beau avoir des liens depuis les 100 premiers sites sur la requête « Figaro » j’ai du mal à croire que tu passeras devant le journal.
      De plus comme je l’ai indiqué sur mon commentaire précédent, certes avoir des Back Links est un facteur SEO important, cependant l’optimisation d’une page ne passe pas seulement par là. Référenceur web c’est tout un métier et ce n’est pas pour rien.
      Là où je suis d’accord avec toi c’est que c’est en effet un conseil pour ce que tu appelle « noobs » obtenir des backlinks de domaines influents de sa thématique est un moyen de remonter rapidement dans les résultats de recherches. C’est un conseil à mettre en oeuvre pour son blog perso certainement pas pour un site de e-commerce ou un site vitrine.

    • Voilà quelqu’un qui a bien interprété ce que je voulais dire :) Merci Antoine!

  6. très bon article merci ;-)

  7. Article très intéressant, par contre je ne suis pas certaine que ça s’applique à tous les blogger. Par exemple, ma fille à un blog mode depuis 4 ans et la compétition est très forte sur si tu es Montréalaise. Même si elle fait des articles plus long les fans veulent des photos shoot. Elle a dû se trouver un créneau « les designers émergeant  » et le SEO est un défi constant.

    Étant dans le domaine, je l’aide à mieux se structurer mais pour avoir une augmentation de follower ça prend tu temps et beaucoup d’énergie autre que le SEO car le monde de l’aide change très vite. Aussi, je le fait quand j’ai du temps. Et elle n’a pas beaucoup d’argent..

    Pour découvrir une fashion blogger de 17 ans lu dans 100 pays à chaque moi allez au http://www.iamsandrine.com.

    Je continue de te lire et c’est le fun de voir les commentaires car je crois que pour chaque type de blogger, il faut adapter son SEO

    • Très d’accord avec vous! Go niche or go broke qu’ils disent.

      Dans mon domaine c’est plus facile d’avoir beaucoup de rétro-liens puisque mon audience est plus techno. Côté SEO, ta fille devrait entretenir plus de liens possibles avec d’autres blogueuses dans sa niche. En passant, elle est adorable! Et avec autant d’efforts, impossible qu’elle échoue si elle persiste!

  8. De mémoire, c’est le meilleur article que j’ai jamais lu sur ce sujet. Sans ironie, ha ha.
    J’avais moi-même utilisé certaines de ces méthodes, en particulier Titre et image qui font mouche:

    Un exemple? http://www.fredericdoillon.com/2008/09/la-mort-au-bout-du-planning.html

    • Wow thanks Fred! Une photo de jolie fille avec un bon titre, toujours une bonne recette ;)!

  9. Effectivement Olivier elle a créé beaucoup de lien avec des blogueuses de partout dans le monde

  10. C’est vrai que ca fait un peu publi-rédactionnel comme post ! Mais bref, passons, c’est vrai que rédiger de manière simple et directe avec un peu d’humour et en entretenant le suspense ca fait partie du jeux.

    Par contre est-ce que ca vaut vraiment le coup d’aller jusqu’à plus de 2000 mots par blog, est-ce que google favorise les contenus longs?

    • Selon moi, c’est difficile d’articuler correctement une argumentation ou une explication tangible en moins de 2000 mots et c’est pour cette raison que depuis peu, Google met de l’avant ce qu’il appel les « articles de fonds » http://www.abondance.com/actualites/20130807-12973-google-met-en-avant-les-articles-de-fond-dans-ses-serp.html

      Aussi, les articles VRAIMENT biens faits vont attirer plus de rétroliens. La rétention est primordiale dans le marketing de contenu, on veut que les gens vous mettent en favoris et que les autres blogueurs vous cite comme référence.

  11. Comme les autres articles d’Olivier que j’ai lu il est très accessible et me permet de comprendre un peu mieux le fonctionnement du référencement !
    Beaucoup de conseils distillés, pas forcément facile de tout mettre en place tout seul.
    Au final c’est vrai qu’augmenter son audience c’est un travail de longue haleine :p

    • Merci Johann! C’est beaucoup de travail et c’est le genre de chose qu’on fait une étape à la fois. On commence par écrire régulièrement, ensuite on met en place sa liste d’envoi, ensuite on maîtrise les médias sociaux une étape à la fois, etc…

      Bonne chance avec ton blogue Johann!

    • Merci ! :)
      Heureusement je ne suis pas trop pressé.
      Juste parfois des articles avec un titre comme : Comment Google+ est sur le point de changer le SEO à jamais. 4 raisons pourquoi vous devez sauter dans le train maintenant, avant qu’il ne soit trop tard!
      Ça met un peu la pression haha ! :)

  12. Salut,
    Merci pour cet excellent article.
    Nouveau en référencement, je m’intéresse de près aux techniques Seo WH. Je suis entièrement d’accord avec tout ce qui est écrit dans l’article, mais aussi dans les commentaires. Je pense que pour des novices, cet article résume assez bien les différents leviers à utiliser pour obtenir du trafic. Comme pour toutes les bonnes choses dans la vie, il ne faut pas en abuser, mais utiliser les avantages de chacun de ces leviers à des doses respectables pour obtenir ce fameux trafic, sans risquer de pénalités…
    Concernant le guest bloging, c’est soit-disant très mal vu par GG, mais étant donné qu’il est très difficile de déceler ce qui est un article invité ou pas, il serait plutôt conseillé d’éviter de passer par des plateformes qui visent à promouvoir des articles et affichent clairement l’achat ou la vente de liens… Buzzea en est un exemple parfait ! D’ailleurs, le nouvel article du blog Axe-Net en fait une excellente analyse !

    • Le guest blogging n’est pas mort, c’est simplement que la raison derrière le guest blogging a changé. On ne fait plus vraiment de guest blog pour faire du link building en masse, mais bien pour partager son audience avec celle du blogue hôte et vice-versa. J’ai eut beaucoup de trafic sur mon site suite à ce guest post et je suis des gens qui croient au pouvoir du trafic! Beaucoup de visites = beaucoup plus de chances que quelqu’un parle de vous sur leur site, donc link building indirecte et naturel.

      Le but est donc de contribuer à 3 ou 4 blogues pertinents et crédibles (domain authority) ayant une audience active.

  13. Bonjour,
    Je rebondis sur cet article car j’ai un problème avec Google+ et j’ai besoin d’aide :

    Lorsque je poste un lien de mon site (WP) sur ma page Google+, celui-ci ne me propose pas d’image pour illustrer le lien (alors qu’il n’y a pas de problème avec Facebook).

    J’ai refait la manip 20 fois, cherché sur internet, inséré la balise « rel=author » dans mon site – la valider par Google Structured.. Mais niet!

    Alors que je n’ai pas de problème pour poster un lien d’un autre site, il y a bien une image proposée…

    Le site en question :
    http://petitsbeguins.fr/

    Y a t’il un plugin spécifique?
    J’utilise WordPress SEO pour le moment.

    Merci :) pour votre réponse :)

  14. Bonjour Olivier,

    Les conseils que tu donnes sur la longueur et la périodicité de publication vont à l’encontre des 4 derniers articles que j’ai lu sur le SEOJournal.

    Ce lien par ex: http://www.searchenginejournal.com/better-content-marketing-long-form-short-regular-posts/92219/

    Je ne suis pas expert SEO, je laisse donc la parole à ceux ci pour trancher.

    • Je n’ai pas dit que tout le monde devait faire des articles courts. Si le seul but est de vendre de l’espace publicitaire, écrire 4 textes de 200 mots par jour est mieux qu’un seul de 800 côté trafic brut.

      Ce que j’ai dit est que les articles qui rank sur la première page de Google contiennent en moyenne plus de 2200 mots. Ce n’est pas une opinion, c’est un fait.

      Ensuite, j’ai mentionné que c’est la rétention qui est importante pour moi. je veux garder le même lecteur sur une longue période.

      Finalement, il y a une corrélation entre le nombre de mot et le nombre d’hyperlien qu’une page obtiens. L’article va donc continué à apparaître dans le SERP après un an, alors que l’article court risque fort bien d’être relayé à la 20e page.

      Mais bon, Seth Godin écrit de très courts articles, he’s the man!

  15. Je ne suis pas d’accord avec votre « Bonus – comment ranker #1 à chaque fois? » C’est bidon. Ca ne risque pas d’arriver de cette façon et je pense que tout professionnel SEO et référencement vous le dira.

    • C’est bidon parce que ça ne risque pas d’arriver? Quelle est la différence entre utiliser un robot pour trouver une centaine de liens à contacter en fonction du PR et du DA et de simplement utiliser Google pour savoir ce que Google croit pertinent pour un mot clefs?

      Les experts en « link building » vous diront que j’ai raison. Mais hey, certains SEO n’aiment pas le link building tout court! Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, le monde du SEO est vaste et plein d’opinions contradictoires. Prenez ce qui vous fait du sens et qui est soutenu par des chiffres et ignorez le reste.

  16. Merci pour cet article différent des autres. Les pratiques mentionnées sont bien décrites et ce n’est pas du déjà vu.

  17. Votre graphique correspond à 9 mois soit 40 semaines et non 25 :-) sur la même période que votre graphique (9 mois) je suis passé de 0 à 4700 visites mois, comme quoi c’est bien possible en s’y connaissant un minimum :-)

  18. Le point le plus important pour moi pour augmenter son trafic organique c’est de publier des posts épiques comme vous dites. Un article qu’on aura bien préparé sur un sujet que les internautes recherche peut générer des visites sur plusieurs mois avant que la concurrence n’essaye de vous copier :)

  19. D’accord avec Julien sur comment multiplier son trafic organique, mais les posts équipes c’est pas si facile que ça en terme d’organisation, en revanche publier plusieurs posts autour d’un même sujet là c’est jackpot et visibilité maximale dans les résultats organiques

  20. Intéressant d’utiliser une longueur d’article aussi conséquente, jusqu’à maintenant j’avais lu que les articles les plus vu/partagés étaient les plus courts.Sinon, quel script utilises-tu pour faire payer avec un tweet/like etc. ?

  21. Un article bien construit, beaucoup de conseils distillés, pas forcément facile de tout mettre en place tout seul. De mon côté je mise beaucoup sur les réseaux sociaux qui à mon sens donnent un signal positif à Google quant à qualité du contenu…

    • C’est effectivement pas super simple de tout mettre de l’avant en même temps! Allez-y par étapes :)

  22. Très bon article qui récapitule les pratiques les plus courantes et les plus fonctionnelles pour augmenter son trafic organique… En revanche je ne suis pas tout à fait d’accord avec la périodicité des publications… Pouvez vous précisez sur ce sujet ?
    Cdt

    • Il n’y a pas de formule magique, mais plus vous publiez, mieux c’est! La question est: quelle fréquence êtes vous capable de soutenir sans pénaliser la qualité du contenu?

      Personnellement, je crois que deux articles de 1500 mots par semaine est excellent. Mais ça c’est pour mon style. Certains aiment mieux des billets plus courts.

      Un billet de 500 mots par jour peut aussi bien faire l’affaire! Regarde Seth Godin!

  23. Excellent article. J’apprecie grandement,le,conseil visant a ecrire de long article, ca m’incite a devoir modifier ma strategie de contenu!

    • Content que tu ais bien aimé Jean!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>