Community management E-réputation Marketing viral — 04 février 2014 — 1 commentaire
Quand une agence décide de souhaiter ses vœux en café #Tuvoeuxuncafé

L’agence Verywell est une agence de communication toulousaine crée en 2007 spécialisée dans l’édition, la création graphique et l’événementiel. Habituée à certaines campagnes marquantes comme par exemple l’anniversaire surprise d’Air France en Mars 2013, l’agence nous a proposé une opération intéressante pour présenter ses vœux…

 

I/ Un café chez ses concurrents et chez ses amis

Alors l’idée c’est quoi ? Comme vous avez pu le voir dans la vidéo, Steve Gallais, le patron de l’agence, décide d’aller partager un café avec ses « confrères » (comme appelés dans le descriptif). Le spot est sympathiquement vitaminé et donne le sourire, c’est évident, même si on ressent l’idée de la vidéo de Nespresso présente à chaque instant. Ce détail n’est néanmoins pas gênant puisque l’idée n’est pas « pompée » mais utilisée comme source d’inspiration (et même citée dans le commentaire vidéo contrairement à certaines opérations ayant suscité des remous récemment).

Si l’opération de communication s’était arrêtée là ça aurait manqué de piquant non ?

Alors Verywell a décidé d’envoyer une box chez ses collaborateurs et chez ses partenaires en ce Jeudi 23 Janvier. Et quelle ne fut pas ma surprise ce soir en rentrant et en trouvant cette fameuse box !

Quand une agence décide de souhaiter ses vœux en café

Alors de quoi est composée la box ?

  • Un mug avec le logo et le nom de l’agence ;
  • Une carte de vœux comprenant le hashtag #Tuvoeuxuncafé ainsi qu’un QR-code pour aller voir la vidéo vue ci-dessus ;
  • Une plaquette Verywell avec l’explication de tout ce que fait l’agence sous forme d’infographie (et même les prix) ;
  • Une dosette Senseo, une capsule Nespresso et un sachet de sucre.

L’idée ici est d’être dans une continuité du spot précédent, et d’amener cette initiative directement dans sa communauté.

De façon globale, le spot vidéo est partagé sur les différents réseaux sociaux pendant que la « deuxième lame » avec l’envoi de la box permet de relancer l’engouement et de multiplier les interactions autour de l’agence.

II/ Une réflexion, un café, une réussite ?

Cette campagne de l’agence Verywell est construite en 2 temps.

a) Une vidéo comme base d’appui

La vidéo est installée comme socle autour duquel vient s’articuler la stratégie de l’agence.

Elle va permettre d’offrir une identité à la campagne et d’offrir un contenu à partager à ceux qui le souhaitent (ce même contenu qui sera durable dans le temps sur Youtube notamment).

b) Des relations pour consolider et générer des interactions

Concernant plus particulièrement la box, c’est un outil habile de relation avec les blogueurs et autres partageurs d’informations en série. Elle permet de dire « Nous savons que vous êtres là et vous remercions », quoi de mieux que de se sentir remercié et valorisé de la sorte. Ainsi valorisé et possédant désormais une véritable valeur sociale ajoutée, il ne peut que partager positivement l’initiative et relayer autour de lui son expérience.

De plus, on observe deux outils permettant de prolonger et augmenter la discussion et les interactions autour de Verywell. Le mug, tout d’abord, proposé va trôner comme il se doit dans les placards de ceux qui l’ont reçu et leur donner une piqure de rappel au sujet de l’entreprise comme à leurs connaissances voyant la tasse aux couleurs de l’agence. A cela s’ajoute la fameuse carte de vœux qui offre un support transversal  (avec un QR-code) qui permet de faire lien entre l’opération « box » et la vidéo sur Youtube.

En fait, autant concernant le bouche à oreille « traditionnel » que « électronique », cette opération est bien orchestrée et optimisée quant à ses objectifs de base.

c) Une réussite ?

Justement parlons des objectifs. Au vu des réactions, cette opération semble avoir atteint ses objectifs qualitativement. Peut être moins quantitativement ?

D’un point de vue chiffres, la vidéo est à plus de 4000 vues pour seulement 312 abonnés au compte Youtube Verywell ce qui démontre qu’elle a été visionnée par bon nombre de personnes extérieures au « cercle » Youtube. Néanmoins, d’après les statistiques, on voit que les abonnements et partages suite à cette vidéo sont respectivement de 1 et 3. C’est bien entendu insuffisant pour une vidéo atteignant les 4000 vues. Cela peut s’expliquer notamment par l’absence d’un call to action d’abonnement à la chaine sur la fin de la vidéo et l’absence de call to action pour partager la vidéo sur les différents réseaux sociaux. Ceci est confirmé par le nombre de publications sur les réseaux sociaux hors-communauté Verywell assez faibles.

Mais attendez, je ne suis pas en train de vous dire que c’est raté !! Au contraire. Car l’idée de cette campagne n’est pas dans le recrutement de nouveaux fans ou followers, non, cela va bien au-delà (l’agence a même été surprise de gagner près de 300 followers en 15 jours suite à cette opération).

Ici en terme qualitatif, l’agence a parfaitement réussi à renforcer ses liens avec sa communauté en lui souhaitant une bonne année en vidéo ainsi que son lien avec les blogueurs-internautes (d’ailleurs on note bon nombre de likes de la communauté sur Facebook pour les publications autour de l’opération). Chacun se sent concerné par cette opération assez intimiste et la créativité de Verywell, mêlée à cette communication cross-canal est un bon concept qui marche.

En fait le mois de Janvier pour l’entreprise, c’est un vrai contexte de travail de la relation client utilisant les vœux de bonne année comme contenu.

Qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous les vœux ainsi ?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Kevin Dangu

Consultant Inbound Marketing au sein de l'agence 1min30, Je suis un adepte du Marketing 3.0, Webmarketing et développement du Bouche à Oreille. Chasseur et Décrypteur de tendances à mes heures perdues, je suis ouvert à tout échange et dialogue avec plaisir. N'hésitez pas à me contacter via Facebook ou Twitter :-)

 


1 Commentaire

  1. Rien d’innovant hélas. Un américain a déjà tenté une expérience similaire l’année dernière : aller rendre visite à ses amis Facebook qu’il ne connaît pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *