Référencement naturel — 27 janvier 2014 — 5 commentaires
En 2014, j’apprends le… SEO

L’heure est encore aux bonnes résolutions, alors pour 2014 passez à l’apprentissage d’une langue étrangère : le S.E.O. Cette forme de communication est universelle et reste essentielle à votre réussite (visibilité) sur la Toile. Alors comme tout apprentissage, vous pouvez vous lancer dans des méthodes gratuites en 7890 leçons et espérer maitriser les techniques du référencement avant l’âge de la retraite. Vous pouvez aussi choisir une méthode payante en 5 ou 10 cours. Outre le bras que vous avez accepté de sacrifier, vous vous désolerez au bout du compte de maitriser le S.E.O. théorique comme un pro mais pour la mise en pratique… Ou alors, vous décidez de prendre votre avenir en main. Rien n’arrive par hasard, alors lancez-vous, travaillez, travaillez, travaillez….Apprenez le S.E.O. en 3 leçons …

Comprenez de quoi vous parlez ?

C’est la seule partie purement technique de cet apprentissage, et encore…Même si il est inutile de comprendre tous les termes des professionnels du référencement, il vous faut comprendre les principaux termes. Quelques secondes sur votre ami Google et vous disposerez de nombreux liens gratuits vous définissant ces principaux termes. Visitez même mon blog sur lequel je vous donne le sens des principales notions.

Il vous faudra aller plus loin, mais surtout inutile de vouloir tout savoir des outils existants. Si vous avez un blog de niche, vous n’utiliserez pas les mêmes méthodes que Zalando par exemple ou tout autre géant de la Toile. Vous ne disposez pas des fonds nécessaires pour des campagnes adwords nombreuses, alors concentrez-vous sur ce dont vous avez besoin de connaître.

C’est en apprenant les techniques dont vous avez besoin que vous pourrez réussir à vous imposer, et vous constaterez que vous apprenez bien plus efficacement tout ce que vous pouvez vous-même mettre en œuvre.

Parlez de ce que vous connaissez ?

Vous allez forcément en arriver aux fameux mots clés, à la longue traîne….Pour résumer, vous devez réussir à attirer les Internautes qui recherchent des informations sur des produits ou des services que vous proposez. Vous trouverez tout et n’importe quoi sur la Toile en matière de conseils en la matière.

Vous êtes un producteur de fromage et vous vendez les spécialités, que vous produisez, et bien parlez-en tout simplement. En parlant de votre façon de faire, du goût de ces spécialités, de la manière de le consommer, des recettes que vous avez mises au point,…vous allez parler de ce qui intéresse les Internautes. Il ne s’agit pas de mener de grandes études pour comprendre qu’en parlant de vos produits et de vos activités, vous allez inéluctablement évoquer non seulement ces mots clés mais aussi le champ sémantique s’y rapprochant.

Il faut donc simplement parler de ce que vous connaissez. Une évidence, certes mais il suffit de visiter quelques pages prises au hasard sur la Toile pour voir que ce n’est pas toujours le cas.

En parlant de vos passions ou au moins de votre activité, vous allez naturellement multiplier les termes rappelant votre sujet principal. Il vous suffira ensuite de suivre les règles de base, que vous avez apprises au-dessus. H1, H2, Title, Meta Description,….

Gardez en tête que vous êtes un internaute avant d’être un entrepreneur

Vous proposez des info passionnées et donc passionnantes à vos lecteurs. Maintenant, il va vous falloir faire un effort surhumain : oubliez votre site et imaginez-vous à la place de l’Internaute.

Vous appréciez lorsque les textes sont aérés, pas trop longs et avec des images…L’Internaute aussi.

Vous appréciez, lorsque vous aimez un produit, bénéficier  de promos ou même d’astuces pour pouvoir mieux l’utiliser…Vos prospects aussi.

Enfin n’appréciez-vous pas de rester informé des sujets qui vous passionnent sans pour autant visiter les sites institutionnels ?  Sur les réseaux sociaux par exemple ou d’une manière plus ludique comme avec un blog…Vos prospects n’en demandent pas plus mais n’en attendent pas moins…

Vous avez les 3 bases pour réussir votre stratégie S.E.O. « C’est tout » vont s’effrayer certains. Oui c’est tout puisqu’en vous replongeant dans le point 1, vous pourrez alors vous former pour encore progresser. Mais si vous savez ou vous allez (1er point), que vous connaissez vos clients et vos prospects (2ème point) et vos produits et/ou service (2nd point), la voie de la réussite s’ouvre à vous….

Et vous, vous savez vers quoi vous tendez ?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Eric Varin

Rédacteur indépendant, n’opposant pas qualité du contenu aux exigences S.E.O., je vous accompagne dans la réussite de toutes vos communications.

 


5 Commentaires

  1. L’évolution du SEO est un cycle alternatif. Tantôt il fait appel à des notions techniques de structure et langage à l’intérieur du site, tantôt il est du marketing pur, avec l’écoute des prospects, l’analyse des visiteurs pour connaitre leurs centre d’intérêts et le vocabulaire utilisé pour les mots clés.

  2. Le meilleur moyen d’apprendre le SEO, c’est quand même de tester par soi-même. Tout bon SEO a monté au minimum un ou deux sites de test pour réaliser des expériences plus ou moins Google friendly. C’est le seul moyen d’apprendre et de progresser !

  3. Je soutiens le propos de Cédric Guérin.
    Le SEO se pratique et s’expérimente avant tout.

  4. Bonsoir,

    Oui l’expérimentation vaut mieux que de grands discours (mais comme pour chaque domaine d’activité). Encore faut-il avoir le temps et les capacités à le faire.

  5. Pour construire une bonne stratégie SEO il faut faire preuve de bon sens et d’observation. Aussi, il est souvent nécessaire de travailler le profiling de l’internaute type afin de dégager la bonne stratégie de contenus à adopter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *