E-réputation — 24 janvier 2014 — 2 commentaires
9 conseils pour maîtriser les photos sur lesquelles vous apparaissez sur le web

Aujourd’hui les photos font partie de notre quotidien. Plus  besoin d’un bel appareil photo pour avoir des souvenirs, un smartphone suffit ! Ce qui nous intéresse le plus, ce n’est pas la photo en elle-même mais plutôt où on va la publier et avec qui on va la partager. Voici donc une petite analyse de l’usage fait des photos en ligne  puis quelques conseils de la CNIL à lire avant de publier une photo…

Etude des photos en ligne selon la tranche d’âge

Aujourd’hui, un grand nombre de personnes publie sur les réseaux sociaux. Tags, partages et publications ne sont pas perçus de la même manière par chacun et les risques encourus non plus. Selon les différentes catégories d’âge, les photos publiées ne sont pas gérées de la même manière :

  • les 13-17 ans veulent s’exposer et partager avec des amis ;
  • les 18-24 ans pensent contrôler leurs publications mais avouent qu’elles peuvent avoir un impact négatif sur leur vie personnelle ;
  • les 51 ans et plus publient des photos dans une logique familiale.

En fait, face à la publication d’une photo nous sommes parfois tiraillés entre l’attrait de publier et la peur du risque encouru, d’autant qu’on ne maitrise pas toujours les outils de publication. Alors voici quelques conseils :

Les 9 Conseils

Les photos occupent une place centrale pour les internautes. Mais elles représentent aussi un véritable enjeu économique pour les acteurs d’internet. Il faut ainsi être conscient de cette importance. Pour cela je vous propose de lire les 9 conseils donnés par la CNIL :

  1. Adaptez le type de photos au site sur lequel vous les publiez ;
  2. Limitez l’accès aux photos que vous publiez sur les réseaux sociaux ;
  3. Réfléchissez avant de publier une photo ;
  4. Demandez l’autorisation avant de publier une photo de quelqu’un ;
  5. Utilisez avec modération les outils de « tags » (identification) de personnes et la reconnaissance faciale ;
  6. Contrôlez la manière dont vous pouvez être identifié (« taggué ») sur les photos sur lesquelles vous apparaissez et qui sont publiées sur les réseaux sociaux ;
  7. Faites régulièrement le tri dans vos photos ;
  8. Faites supprimer les photos qui vous dérangent ;
  9. Faites attention à la synchronisation automatique des photos, en particulier sur smartphone, tablette ou sur les nouveaux appareils photos numériques connectés.

Même si la CNIL a raison de nous conseiller afin de mieux maîtriser la publication de nos photos, âgée de 19 ans il me semble difficile de suivre une recommandation en particulier : « demander l’autorisation avant de publier une photo de quelqu’un ». Lorsqu’une photo est prise lors d’un événement auquel plusieurs personnes ont assisté, il me paraît fastidieux et décourageant de devoir demander à chaque personne présente sur la photo l’autorisation de publier cette photo.

Qu’en pensez vous ?

Certaines informations sont tirées du site cnil.fr

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Héloïse Hauteville

Étudiante dans une école du web, je cherche toujours à découvrir davantage de choses dans les domaines liés à la communication digitale. Je suis vivement intéressée non seulement par le monde du web et des nouvelles technologies mais également par le webdesign. J'affectionne ainsi la découverte des nouveautés en faisant de la veille active, ce qui développe mon engouement pour l'Inbound marketing.

 


2 Commentaires

  1. « Lorsqu’une photo est prise lors d’un événement auquel plusieurs personnes ont assisté, il me paraît fastidieux et décourageant de devoir demander à chaque personne présente sur la photo l’autorisation de publier cette photo. »

    Pour ce paragraphe, il y a une législation pour cela, http://www.droit-image.com/droit-a-limage-des-personnes.html

    Je ne sais pas si c’est à ça que vous faisiez référence ?

  2. Bonjour Héloïse , merci pour cet article et tu as doublement raison de le publier, car même si aujourd’hui prendre des photos avec un Smartphone est très facile, cela n’enlève rien à la manière de l’exploiter.

    Tu cites dans ton article «Lorsqu’une photo est prise lors d’un événement auquel plusieurs personnes ont assisté, il me paraît fastidieux et décourageant de devoir demander à chaque personne présente sur la photo l’autorisation de publier cette photo»

    Pour répondre à ce paragraphe, même si ce n’était pas une question. Il y a deux possibilités à prendre en compte.

    Lors qu’une manifestation publique, tu as le droit de prendre des photos même si les personnes sont bien visibles sur l’image et de ne pas leur demander leurs autorisations.

    Toute personne qui s’affiche de manière publique dans un événement donne sans le savoir son autorisation à être publié ou prendre le risque de se retrouver dans une publication papier et web.

    Lors d’un événement privé, il reste assez simple de demander aux personnes une fois la photo prise s’ils sont d’accord ou pas que tu publies cette photo surtout en respectant les 9 mentions précédentes dans ton article.

    À très bientôt
    Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *