Editorial Web — 04 décembre 2013 — 3 commentaires
Comité de rédaction et planning éditorial : les piliers d’une publication réussie

Pourquoi un Comité de Rédaction et un Planning Editorial sont-ils nécessaires à toute production de contenu numérique ? Dans l’article sur le cycle de l’information, nous avons vu que produire du contenu ne se limitait pas, loin de là, à la simple écriture d’un texte ou la rédaction d’un message. Afin de cadrer et de faciliter la production de contenu au quotidien, il convient de mettre en place ces deux outils structurants. Ils ont de plus l’avantage de mobiliser en interne, ce qui est toujours bon pour recueillir de l’information… et obtenir un budget de fonctionnement…

Le Comité de Rédaction

Composé à parité d’opérationnels (marketing, communication, ventes, …)  et de communicants (webmaster, community manager, …), il doit accueillir un ou plusieurs responsables pouvant engager la marque. Il est généralement animé par le responsable éditorial des supports numériques. Son rythme de réunion et fonction de l’engagement de la marque : hebdomadaire pour une marque impliquée sur les réseaux sociaux, tous les deux mois pour celle qui n’a qu’un site corporate.

Une fois ceci énoncé, passons aux missions et objectifs du Comité de Rédaction.

  • C’est lui qui doit vérifier la bonne application de la charte éditoriale ou de tout document qui encadre la création et la publication de contenus, par une relecture en commun des publications faites depuis la réunion précédente, en rapport avec le planning défini.
  • Il analyse les résultats et les performances des supports concernés en matière de consultation (origines, pages et articles destinations, volume, rebond, etc.) et de contribution (clicks, kpi business, …) pour adapter la stratégie éditoriale.
  • Il statue sur les orientations : choix de sujets, angles, titraille, compatibilité SEO, …
  • Il définit le planning éditorial à venir : sujets, rythme de publication, organisation, …
  • Il initie les actions de recueil d’information et de mobilisation.
  • Il informe en interne sur l’action numérique de la marque.

Le planning Éditorial

C’est le document de référence sur lequel les contributeurs et animateurs vont s’appuyer pour piloter les publications sur l’ensemble des supports. Accessible à l’ensemble des membres du Comité de Rédaction, il est composé de plusieurs éléments :

  • Le calendrier de la marque qui permet de dégager des dates clés : événements, lancements, publications de résultats, interventions de collaborateurs, …
  • Le calendrier et l’actualité du secteur : « marronniers », évènements, …
  • Les différentes actions programmées : opérations, communications, inaugurations, publications, promotions, …
  • Les sujets traités (exprimés en une phrase).
  • Les formes de traitement : texte, photo, message, vidéo, …
  • Les étapes de publication : dates de brief, remise des contenus, validation, publication.
  • Les personnes concernées.
  • Les objectifs attendus.

Bien sûr, l’un et l’autre, se référent à une charte éditoriale. Je reviendrai dans un prochain article sur son utilité, son rôle, sa mission, sa forme et comment on la construit.

Articles recommandés

L'auteur

Marc-Philippe Dubreuil

Issu des médias, spécialiste du contenu numérique et des stratégies éditoriales. Fondateur et dirigeant de Scoopitone : agence éditoriale, éditeur délégué et producteur de contenu. Dirigeant du cabinet conseil Ad&So Consulting qui accompagne les marques dans le numérique. Administrateur du Social Media Club.

 


3 Commentaires

  1. Je crois que vous avez oublié, dans cet article très intéressant, l’un des points vitaux dans un processus de publication de contenu : la vérification de l’orthographe et de la grammaire :)

    Pour accompagner les rédacteurs, web ou non, nous avons mis en place un site de surveillance de l’orthographe tous azimuts. Je vous invite à le découvrir ! http://www.lepleindefautes.com

  2. Excellent article, je vous remercie pour le partage !

  3. Bonjour,

    Merci pour l’article tous les elements sont là
    Ce qu’il me manque toujours c’est des exemples de templates simples que les entreprises peuvent utiliser pour demarrer
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>