Editorial Web Social Media — 14 novembre 2013 — 2 commentaires
Premier réseau « d’influenceuses » : BlogHer !

BlogHer, est une large plate-forme qui permet le partage d’idées, d’opinions, d’histoires sur tous les sujets. Jusque là rien de spécial. Mais c’est le premier réseau multimédia multi-plateforme créée par et pour les femmes, blogueuses et leaders 
dans les médias sociaux (On compte quand même des hommes parmi les partenaires). Il incarne parfaitement la nouvelle tendance de contenu de qualité puisque les auteurs sont tous fortement engagés dans leurs blogs pour promouvoir des écrits excellents et cette excellence se décline au féminin !

Le mois de Novembre étant entamé, BlogHer va pour la huitième fois célébrer le NaBloPoMo, National Blog Posting Month, en partenariat cette année avec WordPress, un challenge qui impose aux blogueurs de poster quotidiennement.

Qu’est ce que Blog Her ?

« Mais où sont donc les blogueuses » ? Voilà la question fondatrice de la société, posée par ses créatrices Elisa Camahort Page, Lisa Stone, Jory Des Jardins en 2005. Depuis, BlogHer, plate-forme de blogs féminins pour les femmes, poursuit une ascension fulgurante puis qu’actuellement selon les chiffres de Nielsen la communauté atteint une audience cumulée de 92 millions de femmes en 2013 comportant blogs, Pinterest, Twitter, Facebook. Elle accueille également les plus grandes conférences mondiales sur les femmes dans les médias sociaux. Blog Her, en permettant aux femmes de trouver leur voie et de s’exprimer avec passion sur des sujets aussi divers que la mode, la politique ou l’économie et le commerce, séduit et attire certains des plus grands talents du web et influenceurs ( plus de 7000 ) sur les réseaux sociaux.

Pour rejoindre la communauté BlogHer il est nécessaire d’avoir 18 ans minimum, de fournir des textes bien écrits susceptibles de pousser à un fort engagement du réseau de lectrices, de présenter des sujets destinés à séduire une audience de femmes, de publier régulièrement, au moins une fois par semaine. Dans tous les cas les femmes qui postent viennent de tous les horizons comme Zainab, blogueuse de 28 ans, doctorante en neurosciences qui s’est découvert une passion pour la cuisine. Ou une avocate qui expose sur son blog avec humour sa vie, donne des conseils en droit et parle des difficultés qu’une femme rencontre quand elle travaille et élève ses enfants…On trouve toutes les thématiques sur BlogHer !

BlogHer dispose aussi d’un centre de recherche qui analyse, par des sondages, les comportements digitaux des femmes, leurs achats, leurs discussions et une fois par semaine les membres de la communauté donnent leur avis sur un sujet de la « politique à la culture pop » pour reprendre les mots de la plate-forme de blogging.

Screenshot de Home BlogHer

Screenshot de Home BlogHer

NaBloPoMo

NaBloPoMo, crée en 2006 par la blogueuse et chroniqueuse au New York Times Eden Kennedy retenue aussi dans les meilleures mamans blogueuses par le Wall Street Journal, a été acquis par BlogHer 5 ans plus tard et est rapidement passé du challenge rédactionnel sur un mois à une véritable habitude pour les blogueuses de poster quotidiennement, de façon à drainer un large trafic et une forte audience sur leur blog. Pendant la durée du concours, elles sont coachées et supportées en continu par des conseils destinés à les pousser à se perfectionner, à progresser et à acquérir une plus grande confiance en elles. L’année dernière NaBloPoMo a réussi à toucher une audience de 1,5 millions de lecteurs ! Tout au long du mois de novembre tablettes Ipad et autres prix seront décernés, comme des passes pour la prochaine conférence anniversaire de BlogHer en Juin à San José ( Ca ).

Cette année donc le partenariat avec WordPress va permettre de mettre à disposition des ressources de blogging, de videoblogging, de photos pour relever encore davantage l’engagement des compétitrices. et mettre en place l’écriture de « daily prompt », sorte de « faits marquants ». Le Daily post pour sa part, qui vient de présenter un guide pour les concours de blogging, a représenté l’événement inaugural de cette performance.

NaBloPoMo_November_large_0

A ceux qui s’interrogent encore sur l’intérêt de participer à ce challenge sur un mois, voilà 5 bonnes raisons énoncées par sa fondatrice, en plus bien sûr que celle d’améliorer son style d’écriture par une  travail quotidien : une publication tous les jours permet de se faire connaître, de ritualiser le processus de l’écriture pour qu’elle devienne naturelle, d’apprendre de ses publications « nulles »…Rien qui s’éloigne des conseils que l’on peut lire sur le web pour devenir un vrai blogueur ou s’améliorer en tant que tel.

Reste que la démarche de créer un réseau multi plate-forme à l’usage des femmes et surtout le succès immense que ce réseau a rapidement connu aux USA semble bien correspondre à un besoin de reconnaissance, d’appartenance communautaire basée sur une réelle complicité et une forte entraide. Ce genre de compagnie comme BlogHer aurait-il lui aussi un avenir en Europe ?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Marie-George Clouet

Rédactrice web depuis 2009, j'ai fondé l'agence Graphemeride, dans le but de soutenir nos clients dans leur démarche éditoriale et rédactionnelle. Un peu de référencement et quelques services de traduction complètent nos activités.

 


2 Commentaires

  1. « On compte quand même des hommes parmi les partenaires »… mais « ouf « , je dirais…
    Blague à part, Hellocoton s’apparente plus ou moins à Blogher en France à part que cette plateforme se cantonne aux sujets typiquement féminins tels que les bébés, la déco, les recettes et la mode… Dommage, car les femmes savent aussi parler d’autres sujets : tech, politique, social, management, philo…

  2. Pas fan… je lis pour le contenu, pas parce que l’auteur est une femme :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *