Best Of Email Marketing — 29 juillet 2013 — 5 commentaires
Six conseils pour créer et entretenir votre liste de diffusion

Le marketing par e-mail comporte sa part de risque. Il s’agit d’un moyen très efficace de communiquer avec votre cible et de booster votre taux de conversion, mais seulement à condition d’éviter de nombreux écueils. Une base de données à jour et pertinente est la clé pour ne pas tomber dans des pièges à spam, ne pas envoyer d’e-mails non-sollicités et éviter d’autre erreurs qui ruinent votre réputation e-mail…

Voici six conseils pour vous aider à créer une liste de diffusion pertinente et pour vous assurer qu’elle le reste.

1. Soyez transparent

Ne laissez pas de place au doute. À quels types d’informations vos contacts peuvent-ils s’attendre ? À quelle fréquence vont-ils recevoir vos publipostages électroniques ?

Vous allez peut-être faire fuir des destinataires potentiels, mais ce ne sera pas une grande perte. Il vaut mieux n’avoir qu’un destinataire qui ouvre votre newsletter plutôt que dix qui la suppriment sans même l’ouvrir.

2. Procurez-vous les informations dont vous avez besoin

La pertinence est la priorité absolue en matière de publipostages électroniques. Des contenus appropriés vous assurent que vos destinataires vont ouvrir vos newsletters et contribuer à donner un coup d’accélérateur à votre taux de conversion.

Mais pour envoyer des e-mails pertinents, vous devez connaître votre cible. Quels types de produits intéressent vos destinataires ? Obtenez cette information lors de l’inscription à votre liste de diffusion ou en étudiant les résultats de vos e-mails.

3. Utilisez une procédure d’inscription en deux temps

Une inscription en une seule étape peut contribuer à l’ajout d’adresses erronées à votre liste de diffusion, et ce de plusieurs manières : à cause de fautes de frappes, ou encore parce que certaines personnes font le choix délibéré de ne pas indiquer leur propre adresse.

Une inscription en deux temps vous permet d’éviter que des adresses e-mail erronées n’atterrissent dans votre base de données en demandant à toutes les personnes qui souscrivent à votre liste de diffusion de confirmer leur inscription.

Voilà comment ça marche :

  • Une personne s’inscrit à votre liste de diffusion, en remplissant un formulaire web, par exemple ;
  • Vous leur envoyez un e-mail leur demandant de confirmer leur inscription

4. N’achetez pas d’adresses e-mail

L’achat d’adresses e-mail à des tiers peut sembler un bon moyen d’étendre votre base de données, mais cela risque au final de vous causer bien des soucis.
Même si ces adresses ont été obtenues de façon légale, cela ne rend pas cette pratique plus justifiable.

La plupart du temps, ces destinataires se sont inscrits à la liste de diffusion de quelqu’un d’autre, pas à la vôtre. Ces adresses ont beau avoir été obtenues légalement, ces personnes ne se sont pas inscrites à vos publipostages électroniques. L’envoi d’e-mails non-sollicités n’est pas seulement illégal dans de nombreux pays, il s’agit également d’un moyen sans faille de se voir inscrit sur les listes noires de tous les FAI locaux.

5. Entretenez votre liste

Veiller à ce que seules les personnes appropriées s’inscrivent à votre liste de diffusion ne suffit pas pour vous assurer une base de données pertinente. Les centres d’intérêt, la situation professionnelle ou tout simplement l’adresse e-mail de chacun de vos destinataires peuvent changer.

Ainsi, vous devriez toujours surveiller attentivement les résultats de vos publipostages électroniques : non seulement les désabonnements, mais également les indices d’une adresse e-mail non-valide.

Quand une adresse e-mail vous renvoie un « bounce », assurez-vous de ne plus lui envoyer de message. L’envoi d’e-mails à des adresses non-valides est désastreux pour votre réputation e-mail, surtout si une de ces adresses est convertie en piège à spam.

6. N’empêchez pas les désabonnements

Ne rendez-pas le désabonnement à votre newsletter trop difficile. Non seulement la loi vous oblige à proposer une option de désabonnement, mais il n’est de toute façon pas judicieux d’envoyer des e-mails à des personnes qui ne vont pas les lire. Ou pire, qui vont les signaler comme spam.

Articles recommandés

L'auteur

Michael Linthorst

Michael Linthorst est un entrepreneur internet et CEO de Copernica BV. Copernica est un logiciel de marketing puissant pour le marketing par email, pages web, portable et campagnes automatisées. Plus de 3.500 utilisateurs utilisent avec succès Copernica Marketing Software sur une base quotidienne.

 


5 Commentaires

  1. Tout cela semble évident, et pourtant… On oublie souvent de nettoyer sa liste de mails. Et puis simplifier la désinscription, il y a encore du boulot de ce côté là. Merci !

  2. Merci pour ce billet très complet et détaillé
    et pour le six conseils sont très utiles qui me serviraient bien

  3. Débutant ou non, ce post est parfait et permet de ne pas oublier les conseils très important qui y sont cités.
    Merci beaucoup .

  4. Dans le point 5 il aurait été intéressant d’aborder les contacts non réactifs qui peuvent être très nombreux dans une liste de diffusion et la nécessité de mettre en place des campagnes de réactivation.

  5. Comme le dit Kilian, les DORMEURS sont très importants à identifier.
    C’est la limite de la gestion de l’envoi des newsletters en interne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>