Marques et blogs: il y a encore de la marge

Les marques s’intéressent aux blogs, ce n’est pas nouveau. Mais les blogueurs veulent-ils collaborer avec les marques? Dans quelle mesure? Deux études récentes sur la pratique du blogging et la relation avec les marques nous permettent pour la première fois de confirmer cette tendance avec des données statistiques concrètes. Explications…

Un changement structurel récent

Nombreuses étaient les voix qui prédisaient la fin des blogs, dû à la montée des réseaux sociaux. La prédiction étant basé sur l’hypothèse que la rédaction de contenus aurait lieu directement sur ces portails 2.0. Cette hypothèse ne semble pas s’être confirmée, il semblerait plutôt que cela ait plutôt induit un changement structurel au lieu un déclin.

Entre 2006 et 2012 par exemple, le trafic a littéralement explosé chez OverBlog. Les 6 principaux hébergeurs de blogs concentrent à eux seuls 35 millions de visites uniques chaque mois et 1,5 milliards de page vues. Les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter n’ont donc pas remplacé le blogging, mais plutôt permis à ces éditeurs de booster la diffusion de leurs contenus en réunissant des communautés de suiveurs et permettant un effet viral.

Dans un billet du mois d’avril, je vous avais déjà parlé de la raison de cet intérêt pour les différents annonceurs, cette fois nous allons nous intéresser à ce que disent les chiffres à l’aide de deux enquêtes récentes.

Un intérêt réciproque confirmé par les chiffres

La première a été réalisée par l’agence ODW et largement reprise sur la blogosphère. Basée sur un échantillon de 150 blogueurs, elle permet d’obtenir des éléments de réponse chiffrés à des aspects de la relation blogs – marques. Selon les résultats, les éditeurs sont surtout contactés par des agences de relations presse (plus de la moitié), des agences digitales et les marques directement (tous les deux un quart des réponses). Vous pouvez accéder à la présentation slideshare d’ODW afin de découvrir toutes les données publiées: Les relations blogueurs en France en 2013.

70% des blogueurs questionnés sont confiants quant au rôle futur de la blogosphère dans le mix média.

Cet intérêt des marques pour les blogueurs est confirmé par la fréquence élevée à laquelle ils sont contactés; près d’un tiers des sondés sont sollicités entre 6 et 20 fois par semaine! Mais cet intérêt est réciproque puisque 9 blogueurs sur 10 ont indiqué avoir déjà rédigé un billet suite à une sollicitation et cela surtout par intérêt pour le produit même (82%). Cette enquête ayant été menée sur un échantillon  relativement faible dont on ne sait pas dans quelle mesure il est représentatif, il est intéressant de s’intéresser à une enquête grande échelle.

C’est ce qu’a fait la place de marché pour la sollicitation de blogueurs rankseller international en contactant près de 50 000 éditeurs. Les résultats de cette enquête grande échelle tendent à confirmer ce potentiel de collaboration. Le chiffre de plus de 90% de blogueurs intéressés par une collaboration avec des annonceurs confirme largement cet intérêt. D’autre part, on remarque que plus de 70% des blogueurs questionnés sont confiants quant au rôle futur de la blogosphère dans le mix média.

Infographie réalisée par rankseller international en Allemagne en Juin 2013 avec la participation de 2 344 blogueurs.

Accédez au communiqué de presse à l’origine de l’infographie.

Un potentiel pas encore pleinement exploité

Ces deux sondages nous indiquent certains éléments qui indiquent le gouffre qui existe encore entre la volonté de collaborer et la mise en oeuvre. D’une part, 1/3 des blogueurs questionnés par ODW sont insatisfaits de l’approche adoptée par ces annonceurs puisque les prises de contact ne sont pas assez ciblées ou personnalisées. En clair: il s’agit majoritairement de messages ou de commentaires qui sentent le copier – coller. Rankseller de son côté constate l’écart entre les blogueurs qui sont effectivement démarchés (66%), les 29% qui ne monétisent pas leur blog et le pourcentage d’éditeurs qui se déclarent intéressés par les collaborations (91,4%).

Partant de ces données récoltées, on peut se poser la question: comment optimiser ce potentiel ? Les marques ayant peu de temps pour personnaliser l’approche de chaque blogueur potentiellement intéressant, ces chiffres représentent des arguments de poids pour les intermédiaires entre les deux parties. Un enjeu majeur pour ceux-ci sera de démontrer le savoir-faire et l’efficacité de leur activité d’intermédiaire.

À suivre…

Articles similaires

L'auteur

Mael Roth

Diplômé en Marketing International, serial blogueur trilingue, professionnel dans une agence d'inbound et de content Marketing à Cologne (All.) et passionné par le web 2.0, le marketing évènementiel et musical.

 

6 Commentaires

  1. Merci pour cette étude intéressante mais c’est dommage de ne pas avoir précisé si les revenus et les investissements étaient mensuels ou annuels…

  2. Bonjour Julie,

    Effectivement, j’ai oublié de le traduire dans l’infographie!

    Il s’agit d’indication mensuelles! :-)

  3. Merci pour cet analyse. Mais je pense que les supports publicitaires ou les objets publicitaires restent les la meilleure stratégie marketing pour que ces marques soient connus par plus de personnes possibles.

  4. Merci pour cet article super intéressant, je pense que les marques ont découvert que les blogueurs étaient des influenceurs vis à vis de leur audience, je suis blogueur, et je me fais contacter par des marques, et la collaboration est souple et satisfaisante.

    J’ai récemment fait une vidéo pour vol 24, et le rendu est parfait !

    Donc vivement la suite de l’évolution

    Jordane de MonBonPote

  5. Bonjour,

    Merci pour votre article, l’infographie que vous diffusez représente le marché Allemand? Peut être faudrait il plus le préciser. Du coup j’ai l’impression que les données sont mélangées et que les chiffres veulent dire ce qu’on veut en dire…

  6. Bonjour Nono. C’est indiqué en dessous de l’Infographie et dans celle-ci (dans le titre) ;-)

 

Laisser un commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>