Best Of Référencement naturel — 25 juin 2013 — 5 commentaires
10 choses à savoir pour faire du SEO en Chine

L’internet chinois en chiffres : On compte à l’heure actuelle 570 millions d’Internautes chinois, 420 millions de chinois accèdent à Internet via leur mobile. Ils sont 220 millions à faire des achats sur Internet. Les réseaux sociaux sont également au cœur de la vie chinoise avec notamment Sina Weibo et ses 500 millions d’utilisateurs…

Tous ces chiffres sont impressionnants et il n’est donc pas étonnant de voir la Chine se placer dans les premières positions dans de nombreux domaines concernant Internet. Retrouvez la suite des caractéristiques de l’Internet chinois dans notre ancien article.

Si l’on s’intéresse maintenant aux sites les plus populaires et notamment aux moteurs de recherche, on peut dire que Baidu est le leader en Chine. Si on veut conquérir ce marché via l’Internet il vaut mieux se placer sur Baidu que sur Google qui perd en parts de marché. En effet, Baidu possède en 2013 environ 70% de parts de marché.

Nous vous proposons aujourd’hui 10 points pour réussir son SEO en Chine :

1- Attention aux sites censurés

Le paysage de l’internet chinois est différent, en effet, Facebook, Twitter ou encore Youtube, ne sont pas accessibles en Chine, laissant place aux géants locaux chinois tels que Sina Weibo (plateforme de microblogging) ou Youkou (plateforme d’hébergement vidéo). Ils faut donc adapter sa stratégie en conséquence.

Un grand nombre de sites hébergés à l’étranger sont aussi censurés aléatoirement (ou pas).

Censure Internet Chine

2-Avoir un site en Chinois

Chose évidente pour toute personne qui vit en Chine, les chinois parlent majoritairement chinois et préfèrent des informations dans leur langue. Il faut donc se doter d’un site en mandarin, et bien écrit si possible.

En ce qui concerne Baidu, un partenariat a été mené avec le moteur Bing. En effet, sur Baidu, les requêtes en anglais sont associées au moteur de recherche Bing et vice-versa qui lorsqu’il a des recherches en chinois sur Bing, celles-ci renvoient sur Baidu.

3-Priorité aux sites hébergés en Chine

Sachez qu’il vaut mieux être hébergé en Chine pour gagner les faveurs de Baidu. Les sites hébergés à l’étranger récoltent un fort malus, ce qui n’empêche pas pour autant de faire référencer ces sites sur des requêtes moins compétitives.

Le gros avantage d’un site hébergé en Chine est le temps de chargement qui est facilement 10 fois plus rapide que pour un site situé à l’extérieur du pays.

hebergement chine

4-Respectez les syntaxes

Tout comme Google, Baidu donne beaucoup d’importances à l’optimisation « On-Site » c’est à dire aux titres des pages, et préfère donner un sérieux avantage aux métas description et méta keywords, ce que ne fait plus Google aujourd’hui (de mémoire).

5-L’omniprésence de Baidu Advertising

Une chose importante est également à savoir sur Baidu : sur les requêtes les plus compétitives Baidu Advertising (le système de Pay Per Click de Baidu) couvre les 11 premiers résultats de sa première page. Il est donc important avant de choisir de se positionner, d’analyser les résultats et de choisir des requêtes plus longues mais non monopolisées par la pub Baidu.

Pub baidu

6-Privilégier les mots de longue traine qui sont plus qualifiés

En raison du monopole des résultats publicitaires, il est donc important de comprendre qu’il vaudra mieux chercher de longs mot clefs non compétitifs et peut être plus intéressants en termes de business que des termes trop généralistes et ultra-compétitifs (un peu comme sur Google). Cette tendance est d’autant plus vraie que cela correspond aux méthodes de recherche des chinois (voir plus bas).

7-Dominance des produits de Baidu

Autres choses, Baidu couvre une majorité des résultats avec son réseau de Site, Zhidao. Les 3 résultats suivant seront les sites de Baidu, Wikipédia de Baidu, Baidu Shopping ou encore Baidu Expérience…

Si l’on analyse par exemple sur le mot clé « vin » on retrouvera dans l’ordre:

1- Baidu Wikipédia (Baike)
2- Baidu Shopping (la copie de Google Shopping)
3- Baidu News
4- Baidu Zhidao (l’équivalent de Yahoo Answers)
5- Et Baidu Image…
6- Le premier vrai résultat naturel arrive en bas de page

Baidu Vin

Le public chinois lorsqu’il fait des recherches s’adapte et utilise des mots clés plus longs, et essaye entre 4 et 5 fois pour trouver le bon mot-clé. Ils ne vont pas taper « vin » s’ils veulent acheter du vin, mais peut être « Quelle est la meilleure marque de vin français ? ».

Baidu a aussi développé une « Brandzone », qui donne l’opportunité à une marque d’obtenir un espace personnalisé. Cette espace est très onéreux, et augmente avec la notoriété de la marque. Lorsqu’une marque est déjà première sur son mot clef, les équipes commerciales de Baidu ont donc trouvé un nouveau très bon moyen de faire payer les marques surtout celles étrangères.

Burberry Brandzone

8-Les Backlinks

Si l’on devait décrire Baidu on pourrait dire qu’il est beaucoup moins évolué et beaucoup plus égoïste que Google, les différences techniques sont également notables (voir cet article qui résume l’intégralité des différences). Ainsi, Baidu favorise son réseau de sites pour les backlinks, les news et les sites gouvernementaux .

Baidu a développé depuis peu un algorithme qui est censé pondérer les liens… mais en réalité il ne prend pas en compte tous les petits liens provenant de petits sites. Ceux-ci n’ont donc en réalité que très peu de chance d’apparaître sur des mots clef à fort trafic.

9-Réputation du site

Il est important de toujours veiller à avoir une forte réputation pour son site, car si le site est considéré comme nuisible pour le gouvernement chinois, le site sera aussitôt pénalisé voir censuré.

Baidu donne les évaluations des sites manuellement, et donne par exemple des avantages à ses partenaires, Amazon par exemple, qui tout à coup est apparu, et des malus à ses ennemis, comme Alibaba ou encore tous les Taobao shops (Ebay chinois) qui ont été déréférencés à cause du lancement de Baidu Shopping.

10-Respectez Baidu

Pour finir voici quelques conseils généralistes :

Soumettez votre site à Baidu, éviter de publier du contenu illicite, des attaques contre le gouvernement et faites vous enregistrer en Chine pour garantir votre sérieux, enfin adaptez vous le plus rapidement possible aux nouvelles mises à jour injustes de Baidu.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire le Guide SEO de Baidu, même si il ne vous servira pas à grand-chose. Voici également le plus grand forum pour les pratiquants SEO en Chine.

Bonne chance !

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Olivier Verot

Passionné de Marketing et de Chine, je me suis fait connaitre dans le monde francophones des marketeurs en Chine avec mon site Marketing-chine.com. Je vais essayer de publier autant que possible sur ce blog mes analyses pour permettre aux lecteurs d'avoir une idée sur le paysage webmarketing chinois. J'ai aussi monté mon agence de Marketing Digital spécialisé "Chine"et vends mon savoir aux sociétés souhaitant toucher le public chinois via le Web.

 


5 Commentaires

  1. C’est hyper intéressant comme article ! C’est vrai qu’on oublie souvent que Google contrairement à l’Europe ne reigne pas en maitre là bas. Est ce qu’il existe aussi des directory comme on peut le faire chez nous ? Les techniques pour être sur baidu sont elles les même que pour être sur Google ? Merci d’avance pour les réponses.

  2. Merci pour cet article. Voilà qui me décourage purement et simplement non seulement de faire du référencement avec la Chine, mais aussi de faire du business avec eux. Tout est fait pour tuer ce qui n’est pas Chinois et censurer tout et n’importe quoi.
    Sans parler de la présence des 11 premiers résultats en pub payante. Décidément les chinois n’ont aucune éthique c’est désespérant 🙁

  3. hardcore le baïdou!C’est de la dictature informatique ,c’est fou tout de même il ne vous laisse aucune chance,le comble aucune liberté même sur le net je ne vois pas l’intérêt d’y aller bein,merci pour cet article !a bientôt

  4. Bonjour,

    Merci à Olivier pour cet article vraiment intéressant.

    Les professionnels du référencement devront maîtriser le « référencement interculturel » si ils veulent percer le marché chinois.

    L’algorithme utilisé par Baidu évoluera t-il dans le même sens que celui de Google? (balises méta description et keywords n’ayant aucun impact sur le référencement etc.)

  5. Article passionnant sur le référencement naturel en Chine. C’est clair que le marché est complétement différent et qu’un SEO français ne va pas s’improviser SEO en Chine avec les même techniques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *