E-commerce Entreprendre — 20 avril 2013 — 4 commentaires
Comment faire connaitre une startup B2B ?

Depuis Septembre dernier, je suis heureux de participer au lancement d’une startup qui offre un service très intéressant pour les entreprises : Wimi. Il s’agit d’un véritable outil de productivité et d’efficacité, il permet à ces entreprises de travailler de façon collaborative, de partager et sécuriser leurs documents et de gérer leurs projets. Nous sommes parvenu à faire beaucoup de bruit sur le marché, et a attiré plus de 5000 entreprises qui utilisent aujourd’hui notre service (de la TPE aux PME). J’aimerais vous expliquer comment nous nous y sommes pris ici…

Un produit original et ludique

Avant tout, on le sait, le monde des services pour les entreprises est souvent terne, froid et complexe. On a souvent des outils qui sont de véritables usines à gaz, complexes et nécessitant d’avoir fait des études en informatique pour les utiliser (vous voyez de quel genre d’outils je parle, j’en suis sûr !).

En réalité, les entreprises (et les salariés de celles-ci), cherchent des outils simples, agréables et faciles à utiliser. Il est difficile de faire passer ses collaborateurs sur des logiciels complexes, lourds et peu reluisants. Un travail important à donc été réalisé en amont par l’équipe du projet sur l’expérience utilisateur, les clients nous le rendent bien !

La vidéo montre d’ailleurs très bien ce côté ludique :

Image de prévisualisation YouTube
Testez Wimi gratuitement ici.

L’utilisation du réseau

Cela fait des années que je partage mes réflexions, mes connaissances, mon expérience mais aussi tout un tas de « bêtises » sur le web. Cela crée des liens ! Je connais beaucoup de monde que j’ai aidé, ou avec qui j’ai travaillé.
Cela permet d’avoir un nombre de contacts importants et donc de convaincre aussi plus facilement. Que ce soit des rencontres « réelles » ou via des réseaux sociaux, la valeur est énorme et peut s’avérer très utile. Vous allez voir que cela nous a bien aidé.

Les blogueurs (je les remercie!)

On a donc tablé sur quelque chose de simple : les blogueurs. Etant moi-même blogueur, il est facile pour moi de savoir ce qu’il leur plait (et ce qui ne leur plait pas), surtout dans l’approche et le premier contact. Je vois beaucoup trop d’entreprises envoyer un communiqué de presse débile, impersonnel et très usant à lire (pour ne pas dire autre chose).

Petite anecdote rigolote :
Je reçois régulièrement des mails pour mon blog sur l’entrepreneuriat avec comme introduction : Mlle Bigot. Ça fait toujours plaisir ! ^^

Prenez garde donc à quelques points importants avant de contacter des blogueurs :

  1. Renseignez-vous sur eux !
  2. Le premier contact ne doit PAS être un mail. Privilégiez plutôt un ou plusieurs commentaire(s), les réseaux sociaux etc… Montrez que vous existez avant de leur écrire par mail.
  3. Apportez leur de la VALEUR, de la vraie ! Rangez donc bien précieusement vos communiqués de presse et oubliez de leur envoyer…

Cette approche blogueur nous a permis d’obtenir une trentaine d’articles et de générer un nombre important de visites qualifiées et de clients.

3 conseils simples pour réussir votre relation avec les blogueurs :

  1. Listez les blogueurs intéressants et renseignez-vous sur eux au maximum ;
  2. Participez à leur blog, montrez que vous êtes là et apportez de la valeur (évitez les commentaires type « merci » et/ou publicitaires) ;
  3. Apportez une réelle valeur lors du premier contact mail. Montrez-lui ce que vous pouvez lui apporter à lui et à sa communauté.

Le référencement naturel

Depuis le début, nous avons fait le choix de coupler des actions immédiates et des actions plus « moyen – long terme ». Le référencement fait parti de la deuxième catégorie. L’objectif est simple, obtenir du trafic qualifié « gratuit » régulièrement sur notre site. Les nombreux liens de qualité que nous avons obtenu récemment nous ont permis de nous positionner sur des expressions clés de valeur.

Il s’agit d’un travail de longue haleine et nos efforts continuent à ce sujet. Aujourd’hui, près de 60% de notre trafic provient des moteurs de recherche. C’est une bonne et une « mauvaise » chose. Bonne car nous obtenons des résultats avec notre travail sur le référencement. « Mauvaise » car je n’aime pas tellement être trop dépendant d’une seule source de trafic. Heureusement, nous avons prévu de diversifier notre trafic, en travaillant notamment sur des partenariats avec d’autres entreprises.

3 conseils simples pour réussir votre référencement naturel :

  1. Construisez votre site en pensant aux moteurs de recherche. N’hésitez pas à faire intervenir un professionnel du domaine ;
  2. Créez du contenu régulièrement et publiez-le sur votre site/blog… ;
  3. Faites en sorte d’obtenir des liens d’autorité dans des domaines similaires au vôtre.

L’inception marketing

Un concept que j’utilise beaucoup personnellement, j’ai donc décidé de lui donner ce nom. C’est très simple : il s’agit de rebondir sur ce que disent les autres. Plutôt que d’ »harceler » les gens avec vos produits ou services, il s’agit d’attendre qu’ils parlent d’un service similaire ou qu’ils expriment un besoin que vous comblez pour leur parler de votre solution. Je l’utilise énormément sur les réseaux sociaux, et les résultats sont bluffants !

3 conseils simples pour réussir votre « inception » marketing :

  1. Soyez à l’écoute de ce qu’il se passe ;
  2. Réagissez vite, soyez rapide ;
  3. Proposez votre aide à la personne qui est en recherche.

Et maintenant ?

Nous avons plus d’un tour dans notre sac. Et si je vous racontais tout ça dans un prochain épisode ?

Pour aller plus loin

Je vous invite à visiter régulièrement mon blog et notamment cette vidéo et cette page.

A très vite !

Articles similaires

L'auteur

Remy Bigot

Depuis 2003, je perfectionne mes connaissances en webmarketing. Que ce soit en agence, chez l'annonceur ou en tant qu'indépendant, j'ai participé à de nombreuses campagnes de visibilité et travaillé sur la transformation des visiteurs de site web en clients. Un seul but : utiliser le web pour vendre. Découvrez mon livre "A vos marques, prêts, entreprenez" en cliquant ici.

 

4 Commentaires

  1. Bonjour Remy,

    Article très intéressant, je te rejoins sur le thème du contact avec les blogueurs !

    Contacter quelqu’un en lui demandant directement quelque chose n’est pas la bonne solution, il faut d’abord construire une relation avec des commentaires par exemple, et ensuite contacter la personne par email en lui apportant de la valeur ajoutée.

    Olivier.

    • Bonjour Olivier,
      oui, surtout la manière dont ils s’y prennent en plus (mail unique pour 50 blogueurs, aucune connaissance du blog…)
      Rémy

  2. Bonjour Rémi,

    Ton article m’a intéressé car je suis exactement dans le même cas :)

    Peux tu rentrer un peu plus dans les détails sur les différentes formes de partenariats que l’on peut proposer aux entreprises qui ont les mêmes cibles? (échange de base de données, recommandations…). Dans le cas des recommandations, proposez-vous une commission à vos partenaires? Si cette question t’embête, ne te sent pas obligé d’y répondre;)

    Dans un autre article tu expliques qu’il ne faut pas s’arrêter la, qu’il y a des dizaines d’autres stratégies!
    Peux-tu en citer d’autres? sans rentrer dans les détails, juste pour voir si je n’oublie pas une stratégie intéressante ;)

    Mathieu

  3. Bonjour Rémy,

    Content de te lire ici. :)

    Le logiciel de projet dont tu parle dans l’article pourrait bien m’être utile.

    je vais tester la version gratuite pour voir.

    Et merci pour tes conseils pertinent sur la manière de contacter des blogueurs et sur le référence naturel .

    Je te rejoins sur toute la ligne.

    Giresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>