Best Of Email Marketing — 18 avril 2013 — 9 commentaires
Emailing : 5 secrets inédits pour écrire des objets captivants !

On me demande souvent comment optimiser l’objet des campagnes pour maximiser le taux d’ouverture. Il y a de multiples astuces et méthodes que j’ai d’ailleurs compilées dans mon livre « L’emailing efficace ». Mais il y a aussi des secrets qui permettent réellement de captiver l’attention de vos destinataires. Ces secrets ne sont certes pas toujours faciles à appliquer mais ils sont d’une efficacité redoutable…

Je vais vous révéler 5 secrets et leurs exemples jamais diffusés sur l’écriture des objets afin que vous puissiez les mettre en pratique dans vos prochaines campagnes !

Allez, c’est parti, découvrons ce premier secret…

Secret 1 : Vendez des bénéfices, pas des caractéristiques !

Que vous vendiez des produits ou des services, ce qui fonctionne vraiment, c’est de mettre en avant les bénéfices et non les caractéristiques !

Les caractéristiques ne vendent pas. Vos destinataires veulent savoir ce que votre produit ou service leur apportera. S’ils sont convaincus des bénéfices qu’ils pourront en tirer, ils seront intrigués et vont ouvrir votre message à coup sûr !

Comment faire ?

Répondez aux questions suivantes :

  • En quoi votre produit ou service va faciliter leur vie, leur quotidien, et les rendra au final plus heureux ?
  • Qu’est-ce que votre produit/service va résoudre ?
  • Quel résultat positif apporte votre produit/service ?

Voici 2 façons d’écrire un objet. A votre avis, lequel de ces objets est le plus efficace ?

  • Une technique révolutionnaire pour maigrir !
  • Perdez 6kg en 14 jours – 96% de réussite !

Secret 2 : Faites appel aux émotions !

Continuons avec le secret n°2. Savez-vous que la décision d’ouvrir est souvent émotionnelle ? Comme on l’a vu dans le secret n°1, il est crucial que votre audience sache comment votre produit ou service peut améliorer leur vie ou résoudre un problème.

Pour renforcer l’impact d’un objet, il est judicieux de trouver les émotions sur lesquelles vous devez vous focaliser. Si vous arrivez à mettre de l’émotion dans votre objet, il y a plus de chances que vos lecteurs cliquent pour ouvrir votre message.

Voyons ce que ça donne avec deux exemples pratiques.

Objet d’origine : Crédit immobilier à taux bas !
Objet faisant appel aux émotions : La maison de vos rêves enfin accessible !

Avant : Alarme à prix cassé !
Après : Augmentation des cambriolages : protégez-vous !

Secret 3 : Soyez concret et précis

Rien n’est pire qu’un objet trop général, il faut absolument que vous soyez précis ! Quand vous affirmez quelque chose, donnez un chiffre ou un avantage concret. Ne dites pas que vous offrez une superbe réduction, dites que vous offrez 100€ de réduction sur un produit en particulier !

Voici un exemple :

Trop général : Diminuez facilement vos impôts !
Concret : Diminuez vos impôts jusqu’à 50 % – Garanti !

Secret 4 : Utilisez le “Comment”

Les objets qui commencent par cette formule simple “Comment…” sont parmi les plus efficaces, et en plus ils sont très faciles à créer.

Tout le monde aime apprendre comment faire des choses, et l’avantage de ce type d’objet est que vous piquez la curiosité des lecteurs. C’est une technique très efficace car vous ne focalisez pas votre objet directement sur le produit mais sur son bénéfice en employant un ton journalistique. Avec ce type d’objet, il y a de fortes chances que votre taux d’ouverture augmente !

Voyons comment on peut améliorer un objet un peu trop banal…

Objet banal : Promos sur les séjours !
Objet optimisé : Comment partir en vacances pour pas cher ?

Secret 5 : Écrivez comme vos clients

Quand vous rédigez votre objet, employez des mots que vos destinataires comprennent et utilisent. Evitez le jargon inutile !

Pour cela, il faut que vous connaissiez un minimum votre cible pour déterminer le ton et les mots à employer. Il est évident qu’en B2B, on n’utilisera pas la même forme d’écriture qu’en B2C.

Faites en sorte que vos destinataires se retrouvent dans ce que vous écrivez.

Voilà, vous connaissez maintenant 5 secrets bien gardés pour augmenter votre taux de lecture. Comme toujours, n’oubliez pas de varier vos objets et d’utiliser si possible la personnalisation (le nom, prénom ou même la ville de vos destinataires), l’impact sera encore plus fort !

Dernier conseil : avant d’envoyer votre campagne, posez-vous simplement cette question : A la place des lecteurs, est-ce que j’ouvrirais cet email ? Si la réponse est non, alors retravaillez votre objet jusqu’à ce que la réponse soit OUI !

L’auteur

Guillaume Fleureau est blogueur et directeur marketing chez Sarbacane Software, le leader français des logiciels emailing avec plus de 6000 clients.  Il est l’auteur du livre « L’emailing efficace » paru aux éditions Eyrolles. Depuis plusieurs années, Guillaume élabore des stratégies emailing de prospection et de fidélisation pour différentes entreprises dans les secteurs de la distribution et des services et il anime de nombreuses conférences sur le sujet.

Articles recommandés

L'auteur

Invité

Retrouvez ici, les articles rédigés par les invités de Webmarketing & co'm, si vous aussi vous souhaitez nous soumettre un article en tant qu'invité ou co-rédacteur, contactez-nous !

 


9 Commentaires

  1. Très intéressant, on oublie souvent la puissance des mots ! J’avais lu une étude sur des tests sur les petites pancartes incitant à réutiliser sa serviette dans les salles de bain des hotels.
    Suivant les mots et les tournures employés, on passait du simple au triple !

    Merci pour cet article.

    • Merci Andréas pour votre commentaire. Effectivement, les mots ont une influence incroyable sur nos actions !

  2. Article fort intéressant avec des exemples concrets, j’ai adoré les différentes comparaisons qui permettent de bien saisir vos propos. Merci encore, je le partage car je pense qu’il va être utile à plus d’un ^^

  3. Récapitulatif très intéressant, l’utilisation de ces exemples est très judicieuse et je ne peux être que d’accord avec ce qui a été dit, je partage !

  4. J’aime bien le titre du Secret 1 ! C’est vrai qu’on a trop tendance a insister sur les caractéristiques « brut’ d’un produit, qui finalement n’intéressent (presque) que nous :)

  5. Bonsoir,

    Utile et passionnant comme quoi même le emailing repose sur les recettes du marketing qui ont déjà fait leurs preuves depuis longtemps

  6. L’essentiel n’est pas le message qu’on veut passer mais la maniere dont il est passe: cet article l’illustre si bien!

  7. Dans mon métier de consultant, je recherche toujours à présenter les activités de mes clients sous la forme « bénéfice-utilisateur » (recette 1).

    Ici, la recette 4 (utilisez le comment) m’inspire particulièrement pour un projet d’emailing dans un contexte de lancement de produit innovant. Je vous le livre sans lien ; ) « Comment fournir de l’eau sans bonbonne ni réseau (d’eau) ? » A suivre…

  8. Bonjour,

    Merci pour cet article, je m’en vais rediger une newsletter avec un objet percutant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>