Community management Réseaux sociaux — 02 avril 2013 — 11 commentaires
Se construire une identité numérique cohérente

Dans un contexte où des anonymes deviennent des stars grâce à leur visibilité sur le net (podcast etc), il est impératif de soigner ses interventions en amont, et de contrôler les interactions avec les autres internautes…

L’identité numérique…

C’est l’image qu’un individu dégage grâce à son ou ses profils sur le web.

En moyenne, les français ont 6 identités sur le net, entre les blogs, réseaux sociaux, sites d’achats en ligne etc.

De nombreux sites proposent, voire incitent, les internautes à se créer un profil pour avoir accès à un espace personnalisé. L’identification peut nécessiter des informations plus ou moins personnelles cela posera alors un souci de contrôle de l’information pour l’individu…

Ses enjeux

Les raisons qui poussent un internaute à ne plus vouloir être anonyme et donc à se créer une identité sur le web sont diverses et propres à chacun :

  • Être visible et pouvoir échanger avec un cercle d’amis ou avec des relations professionnelles, c’est le cas des réseaux sociaux les plus connus : Facebook,  Twitter, LinkedIn, Viadéo… ;
  • Profiter d’une plateforme et de ses fonctionnalités, utilisation répandue sur Youtube etc ;
  • Partager ses connaissances ou ses intérêts avec une communauté donnée. C’est souvent le cas des blogs. C’est d’ailleurs ce que je suis en train de faire en écrivant cet article…

On peut alors comprendre qu’il n’y a pas de règle universelle en utilisation de profil sur Internet, chacun doit l’adapter à sa finalité.

La notion d’e-réputation

Cependant, quelle que soit l’intention du partage, l’individu met à disposition des informations sur la toile et cela le rend visible aux yeux de tous. Comme dans la vie quotidienne, on peut donc parler de réputation de la personne.

L’e-réputation correspond à l’image qu’un individu partage sur la toile, elle est notamment beaucoup abordée lorsqu’on évoque les recrutements professionnels où le recruteur se sert souvent des outils à sa disposition pour connaître l’e-réputation du candidat avant de le recevoir. Cette notion est assez floue puisqu’elle fait sauter les barrières entre les informations du monde professionnel et personnel.

On se souvient alors d’affaires qui ont fait le tour du net où des salariés se sont fait licencier suite à des propos tenus sur leur profil Facebook, et ce en France, au Royaume-Uni ou encore en Belgique…

Tout le monde s’accorde donc à dire que ce qui est publié sur Internet, même sur un profil privé, n’est pas personnel mais bien public.

Des outils existent pour se rendre compte de sa cyber-réputation, du simple « taper son nom sur Google et regarder les résultats », à 123people, Samepoint,  Youseemii, Sprout Social etc.

Ces outils permettent de faire un état des lieux de votre visibilité sur Internet et de connaître l’image que vous renvoyez.

Assurer une cohérence de ses profils

Que ce soit à titre professionnel (entreprise, administration ou association) ou privé, mesurer son e-réputation est donc crucial.

Mais le plus pratique et aisé reste encore d’agir en amont et donc de gérer efficacement ses profils sur les réseaux. Des incohérences entre profils peuvent s’avérer regrettables dans de nombreux cas de figure. Imaginons un recruteur qui tombe sur un profil Viadéo pas à jour au lieu de lire votre superbe CV détaillé sur Doyoubuzz. Pour une entreprise qui raterait un blog de mécontents, on peut facilement imaginer les tords que cela causerait lorsqu’un prospect en recherche d’informations tombe dessus.

Bien sûr, des outils existent pour gérer plus facilement ses profils sur les réseaux, je vous invite à consulter l’article de Sylvain par exemple sur IFTTTT ici. D’autres outils comme HootSuit gère les principaux médias sociaux (Twitter, Facebook, G+ etc.) et permettent donc d’harmoniser vos profils.

Cela pose par contre la question de la personnalisation des posts sur les réseaux, on peut alors se demander si multiplier les posts identiques sur les différentes plateformes est pertinent…

Et vous, accordez vous beaucoup d’importance à votre e-réputation et la cohérence de vos profils ? Si oui, utilisez-vous des outils tels qu’IFTTTT ou HootSuit ?

Articles recommandés

L'auteur

Alexandre Bourgeois

Diplômé d'un Master 2 Marketing de l'IAE de Poitiers, site de Niort. Rédacteur junior, passionné par la communication et le marketing viral : guerilla marketing, street marketing, communication interne, actu web 2.0 etc.

 


11 Commentaires

  1. Je suis tout à fait d’accord. Il faut qu’il y ait une cohérence entre nos différents profils. Cependant, entre cohérence et redondance, il y a une marge. Il faut éviter à tout prix de se répéter sur tous les réseaux sinon, à quoi bon suivre une personne sur plusieurs réseaux?

    • Je pense que les différents réseaux n’ont pas les mêmes objectifs ni même la même audience.
      Le réseau des réseaux n’existe pas encore.

      Il est parfois affligeant de voir avec quelle inconscience certaines personnes mélangent vie privée et vie professionnelle sur la toile, et ce sans chercher même à changer de pseudo ou de compte mail.

      Pour en discuter…

  2. Bonjour,

    La réputation d’un individu ou d’une entreprise est hyper importante de nos jours car la plupart des interactions se passent sur le web.
    Il faudrait faire un suivi et une étude (si nécessaire) pour être sûr de l’image que l’on souhaite donner.
    Enfin, cela est mon avis personnel.

    Merci pour ce très bon article ! :D

  3. Surtout qu’il ne faut pas oublier que la manière de communiquer et les informations ne sont pas censées être les mêmes selon le réseau social utilisé ;)

  4. Effectivement il sera de moins en moins possible de négliger son e-réputation et son image sur internet. Pour l’instant les internautes sont anonymes et peuvent choisir de ne plus l’être.

    Mais vu toutes les données personnelles que les gens déversent ici et là sans même y penser, bientôt la question ne sera plus de savoir s’ils veulent être visibles, mais de comment gérer au mieux leur réputation compte tenu de tout ce qu’ils auront rendu public sans réfléchir.

    • J’ai toujours trouvé assez drôle la propension de certaines personnes à « connecter » leur profil publique (facebook par exemple) avec des posts / pages / profil qui relèvent du privé (lien vers un traceur gps pour montrer aux copains là où on court, lien vers des posts polémiques sous un pseudonyme…)

  5. Le point le plus important pour moi est la cohérence des profils: cohérence au niveau des informations, mais également au niveau du ton employé et de l’image qu’on véhicule

  6. Un exemple intéressant de « normalisation » d’une identité numérique a des fins de personal branding : http://www.naunaute.com/personal-branding-choix-avatar-437

  7. Super cet article ! Mais j’aurais aimé tombé dessus il y a 3 mois lorsque je cherchais encore du travail et que justement je devais mettre à jour certaines infos et ce sur plusieurs plateformes différentes. Il n’est pas évident de penser à mettre à jour certaines infos et encore moins de le faire partout où l’on est inscrit ^^ Je vais aller jeter un oeil aux outils dont vous parlez, merci !

  8. Pour assurer une cohérence dans les profils et surtout mettre en avant une «marque personnelle», je recommande le trio suivant.

    1/ Linkedin/Viadeo
    Mettre un CV sur LinkedIn ou Viadeo, c’est bien. Etre actif sur ces réseaux, c’est mieux. Que ce soient sur les groupes, pour partager des connaissances ou opinions ou même poser des questions sur un domaine.

    2/ Twitter
    Plateforme à maitriser, c’est un excellent moyen de se faire des contacts et de valoriser une expertise. 

    3/ Blog 
    Partager son avis et son expérience est primordiale. C’est en fait la meilleur carte de visite qu’il soit. L’investissement en temps est important mais ça vaut le coup. Un outil a considérer sur le long terme.

  9. Excellent article avec des bonnes ressources. J’utilise au quotidien hootsuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>