Best Of Email Marketing — 21 mars 2013 — 6 commentaires
Quel est le bon moment pour envoyer un mail ou un SMS ?

L’explosion des devices mobiles permet aux annonceurs de toucher leurs cibles en permanence tout au long de la journée. Cette proximité, entre le prospect et l’annonceur, ouvre des perspectives qu’aucun autre média n’avait pu fournir jusqu’à présent ! (on pense à télé / radio), pour autant la sollicitation doit être bien calculée  sous peine de voir le message ignoré, pire rejetée…

Selon les études, de 16 à 40% des emails sont ouverts depuis un appareil mobile (smartphones / tablettes). Les chiffres diffèrent selon le mode de calcul suivant qu’il est comptabilisé une ouverture uniquement depuis appareil mobile ou d’une double ou triple ouverture pc de bureau + mobile(s).

En soit le pourcentage importe peu, cette tendance sera toujours à la hausse et deviendra une norme dans les 3 à 5 prochaines années.

Il est utile de prendre tout de suite les bonnes habitudes pour viser le public mobile et déterminer le bon moment de la journée ceci étant valable autant pour les mails que pour les SMS.

Usages des Smartphones selon les différents créneaux horaires de la journée :

Comme le révèle l’image ci-dessus vous ne serez pas surpris des créneaux horaires, en effet il serait totalement inconvenant d’envoyer sms ou mail en pleine nuit.

Alors c’est quand le bon moment ?

Cela dépend de votre public, BtoC ou BtoB ? décideurs ou exécutants ? car selon ces critères les créneaux horaire peuvent être divergeant selon qui vous voulez toucher

Quelques astuces :

  • Pas le lundi si vous voulez toucher des décideurs, c’est un jour de reprise et de réunion ;
  • Pas pendant les heures de « mobile business » si vous voulez toucher un public accroc au phoning ;
  • Pas pendant les heures de trajet si votre public n’est pas mobile addict ;
  • Pas le soir si votre public n’est pas multi devices ;
  • Pas le midi si vous pensez que vos cibles ne se jetent pas sur leur smartphones pendant la pause déjeuner ;
  • Pas le soir (22h00 / 23h00) si vous pensez que votre public ne consulte pas ces derniers mails de la journée ;
  • Pas le matin tôt si vous pensez que votre public ne commence pas par consulter ses mails sur son smartphone.

Mais on peut rependre les mêmes éléments pour les transformer en opportunité selon le public :

  • Le lundi car vous vous adressez à des exécutants qui attendent le retour de leurs dirigeants / managers de réunion ;
  • Pendant les horaires de « mobile business » car ils auront éclusé tous les autres types de mail ;
  • Pendant les heures de trajet car votre public consulte ses mails le temps des transports ;
  • Le soir car votre public garde un oeil en permanence sur sa messagerie pendant la soirée et qu’ils sont moins sollicités ;
  • Le midi pendant la pause déjeuner qui peut constituer un moment de réceptivité à un message approprié ;
  • Le soir car vos prospects sont des veilleurs de nuits de leur boite mail ;
  • Le matin car ils ont le réflexe de consulter leur mail dès le saut du lit.

Vous l’aurez compris le bon moment dépend de vos cibles et de la connaissance que vous en avez. Et plus vous les connaîtrez plus vous serez en mesure de cibler le bon moment.

Articles similaires

L'auteur

Yves Weber

Co-fondateur de Widget4call : solution d'appel et rappel immédiat (Click To Call & Web Call Back) qui permet de transformer le trafic Web en véritables appels téléphoniques via les PC, tablettes et smartphones.

 

6 Commentaires

  1. merci pour cette analyse bien détaillée, c’est en effet utile de vérifier la disponibilité des personnes concernées avant de se lancer dans une prospection !

  2. Bonsoir,

    Il est clair qu’il faut connaître le mieux possible sa clientèle cible et ses habitudes pour optimiser ses chances de faire mouche.
    C’est d’ailleurs pour cela que toutes les grosses sociétés rivalisent d’ingéniosité pour obtenir toujours plus d’informations sur vos habitudes, faits et gestes!

  3. La partie la plus intéressante de votre article est sans conteste les astuces que vous nous donnez pour une campagne impactante. Mais je vous rassure le reste de l’article était très bien aussi :) Merci en tout cas, je prends note.

  4. Merci à tous pour vos retours, plus le mobinaute devient accessible plus le timing doit être précis, en effet il est moins « grave » de toucher quelqu’un quelque soit le moment où l’envoi est effectué partant du principe qu’il ne peut pas le consulter et qu’on ignore le moment de sa lecture, autre point qui mériterait un article dédié, sur mobile le mail doit servir de levier d’action

  5. J’ajouterais, dans le cas du SMS, la majorité des opérateurs interdisent l’envoi de 20h30 à 8h00 en semaine, ainsi que le dimanche et les jours fériés.

  6. Merci pour l’article ! Je suis assez d’accord sur le fait qu’à mon sens il n’y a pas de créneau horaire miraculeux durant lequel les prospects se mettraient à cliquer et acheter compulsivement :)

    Cependant j’ajouterais à votre liste d’effet recherché dans une campagne mobile (sms) en particulier, l’effet de « buzz ».

    Je pense qu’il peut être assez judicieux de toucher les prospects justement à un moment de la journée où ils seront susceptible d’être accompagnés (pause café, repas…) de sorte que finalement la réception du sms et l’offre associée soit au centre des discussions ce qui permettrait ainsi d’augmenter l’audience et l’impact de la campagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>