Best Of E-Publicité Mobile Marketing — 30 janvier 2013 — 9 commentaires
Publicité Mobile : 4 leviers webmarketing à connaître

Le marché du mobile explose, plusieurs études prévoient dès 2014 l’utilisation dominante du mobile pour accèder à Internet au détriment du PC. Selon Mediametrie, il y avait 20,1 millions de mobinautes en juin 2012 soit près d’1 mobinaute pour 2 internautes. Ils sont 55% à consulter l’internet mobile quotidiennement et 25% ont déjà effectué un achat sur mobile...

On sait également que les ventes de smartphones ont explosé avec 17,4 millions de terminaux iOS et Android activés le jour de Noël (+322% par rapport à 2011). Une étude Nielsen montre finalement que le PC ne représente déjà que le second poste de consommation média avec 113 minutes par jour : c’est en effet le mobile qui arrive en tête puisqu’il représente 27% de la consommation média quotidienne des français, avec 116 minutes.

On comprend donc facilement que 2013 sera une M-année (une année mobile :-)). C’est donc l’occasion en ce début d’année 2013 de faire le point sur 4 leviers webmarketing spécifiques au mobile : le publi-rédactionnel, l’interstitiel, le push notification et les cashbackers. (on ne parlera pas du m-mailing ou de la bannière qui restent très proches de leur aînés sur PC).

publiredactionnel

Le publi-rédactionnel mobile

Ils s’appellent Surikate, Advid, Appsgratuite, ce sont des applications ou sites Web éditoriaux spécialisés dans la review d’applications mobiles.
Le leader Français (Appsgratuites) est installé sur 1 iPhone sur 4, il a permis de générer 70 millions de téléchargements dans l’AppStore en 2011.

Le principe du publi-rédactionnel est simple, il revient à tenter de capter les abonnés opt’ins aux notifications push ou visiteurs des sites ou applications tels que Appsgratuites et à les inciter à télécharger votre application sur votre mobile.

Le support n’est autre que celui de l’article faisant la promotion de votre application. Des mises en avant spécifiques de l’article peuvent être négociées.

intersticiel

L’interstitiel sur mobile

L’interstitiel est le second format le plus classique sur mobile après les bannières.

Il prend la forme d’un visuel plein écran qui apparait sur un smartphone au moment du démarrage ou entre deux écrans d’une application. Il peut également s’afficher entre deux pages d’un site Internet mobile ou sur une application tablette. L’interstitiel mobile dure généralement quelques secondes et est cliquable.

Ce format tend à être de plus en plus critiqué car on estime qu’il génère beaucoup de clics involontaires (la plupart du temps, il n’existe pas de bouton  » fermer  » sur l’interstitiel mobile).

L’interstitiel est considéré comme un format « premium »,vendu au CPM (coût pour mille).

Les Cashbackers mobile

cashbacker Une application/un site de cashback propose à ses utilisateurs de bénéficier d’une réduction sous forme de reversements de crédits monétaires contre le téléchargement d’une application et/ou son test.

Le plus gros acteur sur ce créneau est AppVIP.com. L’intêret de ce type de publicité incentivée est que le développeur/éditeur d’applications récupère des avis sur son application et surtout génère de nombreux téléchargements de son application pour un CPD (cost per download) qui reste maîtrisé.

Cette technique est largement utilisée dans le cas de lancement d’applications afin de leur faire atteindre le Top 10 de l’iTunes Store dans leur catégorie et ainsi générer des téléchargements naturels.

Consultez cet article pour en savoir plus sur le lancement d’une application mobile sur l’AppStore.

pushLe Push Notification sur Mobile

Une notification push est un message d’alerte envoyé à l’utilisateur d’un smartphone et qui est lié à l’installation d’une application mobile. La notification push liée à une application mobile est envoyée et se signale à l’utilisateur même si l’application est fermée.

Cette fonctionnalité existe sur les OS Android et iPhone.

Il s’agit d’utiliser une fonction native des smartphones qui présente l’intêret d’être moins intrusive que les sms (mais davantage que le m-mailing) et permet de « pousser » des messages courts et ponctuels aux propriétaires de son applications directement sur son écran mobile.

Et vous, avez-vous déjà mené des opérations webmarketing sur mobile ? Dites-moi en un peu plus dans les commentaires !

Articles similaires

L'auteur

Lucie Pinzano

Mordue de projets entrepreneuriaux et du web, je suis dans webmarketing depuis 2007. Je blogue pour partager mon opinion sur les grandes tendances Internet et les opportunités offertes par le media. Vous pouvez également me retrouver sur le carnet d'une aventurière du web où je parle de start-up et de web entrepreneuriat.

 

9 Commentaires

  1. Bonjour, il y a aussi le Call Advertising, le placement de numéros intelligents sur des publicités mobiles pour obtenir des appels entrants, en effet un mobile permet également de passer un appel téléphonique.

    • Merci Yves, je connais mal la technique du call advertising. Pourrais-tu m’en dire un peu plus ?

      Comment on peut mesurer les résultats d’un tel levier par exemple ? Qui utilise cette technique ?

  2. Le mobile, je le dis je le répète à tous mes clients, aux membres de mon réseaux professionnels qu’il faut le prendre en compte !
    Là, avec cet article vous confirmé mes dires, les chiffres sont même impressionnants.
    Pour motiver nos clients et prospect à se lancer dans la communication mobile, nous avons décidé de leur offrir leur site en version mobile afin d’obtenir un contenu Lisible.

    • Belle initiative, en effet un site mobile est la base !

  3. @Lucie, je vais bientôt publier un article ici sur ce sujet, je vous invite à cliquer sur mon nom pour rejoindre mon blog qui traite des sujets liés au Call Marketing en général :)

  4. Il semble clair que le mobile est aujourd’hui un marché qu’il est impossible de laisser de côté vu la démocratisation du smartphone !!

    Le blocage reste la rupture de canal, qui empêche de mesurer efficacement l’impact des publicités mobiles, à la différence du web.

    Pour tracker et obtenir le taux de conversion, les coupons mobiles dotés d’un QR Code unique nous paraissent être une solution idéale, elle a le mérite de rassurer nos partenaires ! On aime :)

    • Bonjour Ludovic, en effet le QR code est aujourd’hui la meilleure solution pour tracker la performance économique des opération cross-canal (mobile vers magasins). La NFC qui arrive bientôt devrait également élargir le champs des possibles.

  5. Autre tendance à explorer sur le mobile : le digital proximity. C’est la capacité d’une marque/enseigne à initier une relation interactive locale avec un consommateur en mobilité. L’idéal est de susciter une relation à l’initiative du consommateur en mode pull, en utilisant des QR-Code ou, bientôt, le NFC. Et c’est l’intérêt et la qualité de l’information promotionnelle fournie qui fera la différence pour transformer l’offre en revenu additionnel, en réalisant un drive-2-store par exemple.

    • Bonjour François – tout à fait, les magasins ont une vraie carte à jouer avec l’essor du mobile pour capter une clientèle supplémentaire ou fidéliser sa clientèle existante dont l’usage se déplace sur le mobile.

 

Laisser un commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>