Community management Editorial Web Référencement naturel — 18 décembre 2012 — 12 commentaires
Le service de création de liens dont tout le monde rêve

Plusieurs mois ont passé depuis que deux animaux exotiques sont venus chatouiller les positions sur Google. Et il faut bien l’admettre, la stratégie à mettre en œuvre pour créer des liens est maintenant devenue sensiblement plus compliquée.

Mais compliquée ne veut pas dire opaque. Bien au contraire, la stratégie à mettre en œuvre est devenue très claire !

Le problème, c’est que cette stratégie manque cruellement de soutiens. Voici donc un petit plaidoyer pour que les professionnels du SEO proposent un service adapté à ce nouveau contexte : la méthode de création de liens dont rêvent tous les créateurs de sites.

Et pour ceux qui liront jusqu’au bout, il y a une surprise à la fin (cadeau de noël)

Mettre le contenu au cœur de la stratégie : contre-nature pour des pros du SEO ?

Les prestations de référencement naturel accessibles actuellement sont toutes nées pendant l’âge d’or de l’optimisation « technique ». Et elles continuent à proposer les mêmes recettes (par ailleurs toujours autant nécessaires, ne vous méprenez pas) :

  • Contenus avec un champ sémantique large et bien ciblé, mais sans sur-optimisation ;
  • Balises tirées au cordeau ;
  • Temps de chargement des pages aussi rapide qu’un adolescent caressant sa première conquête ;
  • Un peu d’annuaires « de qualité » et des échanges de liens si possible triangulaires.

Bref que du très bon. Mais malheureusement, avec Pingouin et Panda, ce n’est plus suffisant. Snif… Car le 1er point de la liste, qui est encore très largement sous-traité à la petite semaine, est maintenant passé au cœur des performances des sites. Enfin, si on vise la 1ère place en tout cas.

Le contenu est le point clé qui fera la différence. Même face aux techniques black hat de redirections et autres placements de liens semi-automatiques « spinnés ».

Vous pensez que les résultats sur les moteurs de recherche ne montrent pas ça ? Ok, c’est peut-être encore vrai pour certains thèmes (en tant qu’éditeur d’un comparateur mutuelle en santé, je sais bien que l’optimisation traditionnelle boostée au black hat est encore bien positionnée…).

Mais voici ma prédiction pour la nouvelle année (en avance) : 2013 sera l’année du contenu.

J’ai d’ailleurs déjà eu l’occasion de dire tout le bien que je pensais du « bon gros contenu qui tache » ici : de la sueur et de l’encre.

Ce qui fait que les optimisations « traditionnelles » se maintiennent encore, c’est le déficit d’offre commerciale réellement complète centrée sur une stratégie contenu. Car il est extrêmement difficile de déployer efficacement une telle méthode tout seul ou avec des moyens limités. Il faut donc se faire aider. Mais pour ça, encore faut-il que l’aide soit disponible…

Peut-être que j’ai mal cherché (je serai ravi que vous m’indiquiez un contact si vous pensez que c’est le cas), mais je n’ai pas trouvé de prestation répondant à cette stratégie. Alors, au lieu de m’asseoir sur un banc pour pleurer, j’ai décidé d’expliciter mieux mon besoin.

Sans équipes pluridisciplinaires, pas de contenus de qualité

Pour produire un contenu de qualité, il faut plusieurs compétences (et donc très probablement plusieurs personnes) :

  • Un expert métier capable d’identifier les sujets d’intérêt à traiter, les bonnes sources, et de donner accès à des témoignages pertinents ;
  • Un créatif qui saura transformer une forme ou une approche classique et train-train, en un support novateur et accrocheur ;
  • Un rédacteur capable d’écrire autrement qu’avec une calculatrice vissée au bout des doigts pour mesurer la densité des mots clés ;
  • Un designer mettant en image et en page les idées du créatif en tenant compte des contraintes imposées par l’expert et le rédacteur ;
  • Un SEO qui bousculera tout ce petit monde pour modifier un titre, placer une expression, et ajuster le format technique. Mais surtout qui saura identifier avec l’expert métier les sujets les plus prometteurs en termes de positionnement et de partage ;
  • Un chef de projet qui va prendre le pouls des bloggeurs, journalistes, et autres éditeurs de sites susceptibles de relayer ce beau contenu pour vérifier, à l’avance, que cela les intéresse vraiment.

Vous voyez le tableau ? Que du beau monde. Là, oui, vous avez à coup sûr un bon gros contenu qui tache !

Et ce n’est pas terminé.

Trouvez rapidement un community manager de haute volée

La production du contenu n’est que le début de l’aventure. Il vous faut aussi une approche sophistiquée du « placement » des liens. Et pour ça, il n’y a pas à tortiller, il faut un community manager qui connaisse parfaitement son métier.

C’est lui qui devra pousser le contenu le plus largement possible sur les réseaux sociaux, en coopération avec le chef de projet (dans l’idéal il s’agira de la même personne) qui pourra appeler directement le maximum de contacts.

Ce déploiement se prépare largement à l’avance, en repérant les influenceurs pertinents et en nouant des relations avec eux (il existe plusieurs outils intéressants pour le faire de manière professionnelle, et un que je recommande tout particulièrement : BuzzStream). Ensuite, seulement ensuite (cette préparation prend donc du temps), il sera temps de leur parler directement du contenu qui a été produit.

Le rôle du community manager est donc central, car c’est lui qui est à la pointe de la stratégie. C’est lui qui va faire aboutir le « placement » du lien : voilà pourquoi j’ai pu écrire dans un autre article que les community managers allaient conquérir le web.

Et tout ça pour un prix raisonnable !

Rêvons un peu : ce service existe déjà… mais en Angleterre. Par exemple chez SEOGadget ou Distilled : lisez leurs blogs (sorry, c’est en English, of course), vous aurez vite l’eau à la bouche.

Alors pourquoi pas en France ? Elles sont où ces superbes agences « contenu / SEO / CM » capables d’exécuter brillamment une telle stratégie ? Et je ne parle pas d’une agrégation de compétences dispersées dans plusieurs entités différentes comme sont probablement capables de le proposer certaines très grosses agences. Non, il s’agit d’une équipe intégrée pouvant exécuter de manière coordonnée la création et le placement de contenus de grande qualité en mode projet.

Allez, je suis sûr qu’il existe de telles équipes en France également, cachées quelque part, et que vous allez me mettre sur la voie. Sinon, avis aux vocations, il y a des places à prendre.

La surprise annoncée : votre référencement offert !

La période étant propice aux cadeaux, je vous propose de gagner au choix le référencement manuel de votre site sur les 10 meilleurs annuaires français sélectionnés par un pro du référencement, ou le référencement automatisé de votre site sur plus d’un millier d’annuaires. Quel que soit le lot que vous sélectionnerez, vous bénéficierez ainsi d’une soumission espacée dans le temps avec pour chaque annuaire un texte unique. Et tout ça sans rien faire… sauf participer au concours !

Nous organisons ce petit jeu pour accompagner la sortie de notre nouveau site Mutuelle Zen.

Alors pour participer, c’est tout simple :

  • Relayez le message suivant sur Twitter, Google+ et Facebook (faites un copier-coller) :
    • Pour le lancement du comparateur Mutuelle Zen http://bit.ly/XT0b0S : découvrez un service de création de liens de rêve http://bit.ly/VA8DeV
    • Chaque partage compte pour une participation au concours : si vous partagez sur les 3 réseaux, ça compte pour 3 participations (donc plus de chances de gagner)
  • Enfin, pour valider votre inscription il vous suffit de nous envoyer un mail avec les liens vers vos partages (pour que nous puissions comptabiliser le nombre de vos « participations ») à :
    referencement-offert@mutuelle-zen.com

Les résultats seront annoncés sur cet article, après tirage au sort, le 7 janvier.

D’ici là, bonnes fêtes !

Et n’oubliez pas : si vous connaissez des agences susceptibles de fournir un service de création de liens de rêve, je prends ! Plus modestement : un(e) community manager expérimenté(e) sur l’Ile de France en affinité avec l’univers santé / bien-être m’intéresse également…

Articles similaires

L'auteur

Mathieu Morio

Entrepreneur web dans le domaine survolté de la comparaison de produits en assurance et finance. Des secteurs dur à référencer, à la pointe des dernières innovations, et ultra-concurrentiels : que du bonheur pour faire du marketing Internet qui dépote ! Rédacteur parce que le partage fait partie des grands plaisirs de la vie.

 

12 Commentaires

  1. Bonjour Matthieu,

    Bref, tu cherches le mouton à 5 pattes :)

    • Pour être exact : le mouton à 6 pattes en fait.

  2. 2013 année du contenu donc !

    Nous avons fais ce pari en créant scoopitone l’année dernière sur l’idée que le contenu était un vecteur d’audience, d’efficacité et de viralité.
    Nous avons poussé notre idée en confiant exclusivement la création des contenus à des journalistes (texte/photo/vidéo).
    Les résultats que nous avons observés vont au delà de nos projections (e-commerce, réseaux sociaux, etc.)
    N’attendez pas 2013, travaillez vos contenus !!!

  3. Bonjour, votre analyse est intéressante, mais ça commence à bouger. L’agence Woptimo répond assez à vos critères même si tout n’est pas intégré comme le rédactionnel métier. On a aidé kidioui.fr dans leur stratégie de linkbaiting et ça a bien marché coté position (2eme sur voiture, 1ere page sur achat voiture neuve, etc.)

    Des précisions avec l’interview de Sébastien, fondateur de Woptimo et ex-googler chez Google Dublin :
    http://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/netlinking-exemples-de-linkbaiting/kidioui-fr.shtml
    http://www.journaldunet.com/solutions/seo-referencement/netlinking-exemples-de-linkbaiting/l-analyse-des-referenceurs.shtml

    Félicitations pour votre site, très intéressant.

    Didier Castelnau / Woptimo
    01 83 64 24 11
    didier@woptimo.Com

  4. Bon article ! Effectivement le contenu de qualité est de plus en plus de important.

    P.S. : J’ai tout lu et repéré la faute d’orthographe cachée dans l’article : « Elles sont où c’est superbes agences », je vous laisse corriger ;)

  5. Intéressant Buzzstream, mais tout en english. N’y a t’il pas d’outil du même genre dans la langue de molière?

    • Malheureusement, je n’en connais pas…

  6. Effectivement, faire sous-traiter du contenu à la petite semaine comme vous dites n’est pas la panacée. Mais c’est compréhensible car les plateformes offshore proposant ces services à prix discount (ce qui intéresse avant tout les commanditaires) ne sont pas formées pour faire du bon contenu intéressant et intelligemment optimisé…

  7. Génial alors on va s’ y mettre à créer du contenu.
    Moi non plus j’ ai pas tout compris à buzzstream

  8. Bonjjour Mathieu,

    Ravi de faire ta connaissance.

    Je partage ton analyse et je propose d’ailleurs à mes clients des services d’accompagnement en Inbound Marketing pour les aider à produire du contenu de qualité et bien référencé, les partager sur les réseaux sociaux, et mettre en place un entonnoir de conversion efficace pour convertir le trafic en client.

    Au plaisir d’en discuter à l’occasion,

    Bien cordialement et joyeux Noël,

    Gabriel Dabi-Schwebel
    http://www.1min30.com
    06.73.55.17.36

  9. Bonjour à tous, et bonne année 2013 !

    Ca y est, le tirage au sort a été réalisé et nous avons un heureux gagnant à notre petit jeu : félicitation à ALTAB (Philippe) qui vient de remporter le concours !

    Merci à tous ceux qui ont participé.

    • Merci beaucoup…

      Un petit coup de pouce pour du ref si c’est bien fait, est toujours bon à prendre.

      En là, je suis sur que ça sera quali !!!

      Merci pour le concours !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>