Best Of Référencement naturel — 17 décembre 2012 — 17 commentaires
Les indicateurs clés de performance pour le SEO

Puisque le référencement naturel (SEO pour les intimes) est devenu un véritable investissement pour les entreprises (en temps aussi bien qu’en argent), il devient évident de pouvoir créer des rapports de données efficaces pour comprendre l’impact des actions mises en place. Aussi une partie du travail consiste-t-elle à créer des « tableaux de bord » (« dashboards ») qui rassemblent les Indicateurs Clés de Performance (ICP) correspondant à l’identité, aux objectifs et aux cibles de votre business…

Métriques et outils pour mesurer votre travail

Il est certain que les ICP peuvent varier grandement d’un site web à un autre, ne serait-ce que par sa catégorie : site vitrine, plateforme informative, site de e-commerce… Ici je vous présenterai les 3 ICP universels et applicables dans la plupart des cas : le trafic d’un site, son classement (« ranking ») dans les pages des résultats de recherche des moteurs, et son net-linking (ses liens entrants). Et pour chacun d’entre eux je vous donnerai une courte explication ainsi que les outils adéquats.

Avant de commencer je voudrais cependant rappeler quelques points à garder en tête au sujet des ICP : ils doivent être indiqués par des ratios plutôt que par des chiffres bruts, et ils doivent également être basés sur des comparaisons – les uns par rapport aux autres, ainsi qu’entre différentes périodes de temps.

1. LE TRAFIC

Quoi et pourquoi ?

Les performances de trafic sur un site représentent une large gamme de données tirées d’un script de suivi placé dans le code-source de vos pages. Les ICP liés au trafic sont sans conteste le point central quant à l’observation de l’évolution du classement « naturel » d’un site. La veille du trafic doit se faire au jour le jour, et doit évidemment être appuyée par des rapports hebdomadaires, mensuels et annuels afin d’avoir une meilleure vue d’ensemble de son avancement.

ICP :

  • Visiteurs Uniques ;
  • Pages Vues ;
  • Taux de conversion ;
  • Durées des visites ;
  • Comportements des visiteurs ;
  • Etc…

Outils :

Sans aucun doute le plus avancé des outils gratuits pour l’analyse du trafic d’un site. C’est là que vous trouverez tout ce qu’il faut pour mener à bien d’efficaces observations et analyses, avec la possibilité de croiser les données et de les exporter sous forme de rapports.

 2. LE CLASSEMENT DANS LES PAGES DE RESULTATS DES MOTEURS DE RECHERCHE

Quoi et pourquoi ?

Il est certain que tous ceux qui possèdent ou gèrent un site web sont obnubilés par son classement, son « rang » – ce terme faisant référence à la position d’un site dans les pages de résultats des moteurs de recherche pour une requête de mots-clés déterminée. Ce classement peut être amélioré par diverses méthodes et actions que vous commencez certainement à connaitre : stratégie de contenu, liens entrants, optimisation des balises méta… le tout défini selon un raisonnement basé sur l’analyse des « top requêtes » versus celles « de longue traîne ».

ICP :

  • PageRank (ou PR)

L’indicateur de « confiance » de Google, noté de 0 à 9 selon des critères tels que le net-linking et le texte-ancre de ces liens, le nom de domaine, le trafic, etc…

  • Classement par requêtes de mots-clés

La position d’une page par rapport à un mot-clé déterminé. Ce facteur est l’un des plus importants dans la stratégie de positionnement, et le travail en SEO doit inclure une veille des 5 premières positions afin d’identifier les places prenables.

  • Alexa Rank

Un indicateur indépendant qui fournit la position d’un nom de domaine par rapport à l’index Alexa (www.alexa.com).

Outils :

Affiche une icône dans la barre de navigation qui donne le PageRank de la page que vous visitez. Bien sûr vous pourrez trouver une telle extension pour les autres navigateurs tels que Chrome, Internet Explorer ou encore Safari.

Vérifiez la pertinence des requêtes de mots-clés sur lesquelles vous souhaitez vous positionner. L’outil vous donnera un indice de compétitivité ainsi que le nombre de requêtes mensuelles, ou bien encore des suggestions pour améliorer votre stratégie.

Même chose que l’outil précédent permettant de vérifier la compétitivité d’une requête mots-clés. Entrez l’URL choisie et cliquez sur le bouton « Search Keywords »

Au-delà de fournir le classement des premiers 30 millions de sites, Alexa offre aussi une analyse comparative des requêtes, et bien plus encore !

3. LE NET-LINKING

Quoi et pourquoi ?

On le sait, les liens entrants (ou « backlinking ») sont importants pour le référencement. Mais ils sont également devenus le fer de lance des filtres anti-spam de Google, les fameux Panda et Pingouin… Alors n’oubliez pas, travaillez la QUALITE plutôt que la quantité ! D’autant plus que l’efficacité de votre stratégie de liens dépendra du « linkjuice » des domaines pointant vers vous – il s’agit du transfert d’indice de confiance et de popularité d’une page à une autre.

ICP :

  • Domaines référents et total des liens

Deux indices complémentaires utilisés pour connaitre le nombre de sites et de pages de sites pointant vers le vôtre.

  • Domain Authority et Page Authority

Deux scores sur 100 points indiquant une sorte de côte de popularité, la « capacité d’un domaine à se classer dans les résultats de recherche de Google, […] comment une page d’un site se classera par rapport à une page d’un autre site ».

Outils :

Le « moteur de recherche pour les liens créé par SEOmoz. Explorez vos liens entrants, le texte-ancre de ceux-ci et bien plus, gratuitement », une référence dans le domaine.

Excellent explorateur de sites, incluant les liens entrants.

Obtenez simplement et efficacement les indices de Domain Authority et de Page Authority.

Un outil déjà évoqué plus haut. Dans le cas d’une recherche concernant les liens il suffit de cliquer sur le bouton « Search Links ».

NB : les données diffèrent d’un outil à un autre ! Cela est normal et est dû au fait que les outils ne possèdent pas les mêmes quantités de sites indexés dans leurs bases de données. Le mieux est donc simplement de recouper ces données, pourquoi pas en en faisant la moyenne.

CONCLUSION :

Comme vous pouvez le voir nos 3 Indicateurs Clés de Performances sont tous connectés, et donc dépendants les uns des autres : le trafic d’un site dépend à la fois sur son positionnement et son net-linking, son positionnement dépend du trafic et des liens, et ainsi de suite… !

Et vous… ?

Quels ICP correspondent le mieux à vos objectifs ? Avez-vous d’autres outils pour les mesurer ?

Articles similaires

L'auteur

Laure Betaille

Autodidacte passionnée de web-marketing depuis un peu plus de 2 ans, je me suis lancée dans l'aventure de l'auto-entreprise afin de pouvoir développer mon expérience dans ce domaine! Je tiens également mon propre blog (en anglais) sur le sujet, et si mon coeur balance encore entre SEO, Community Management ou Responsive Webdesign, je compte sur les opportunités de mes projets pour me décider. Ah, une dernière chose, je suis aussi étudiante en 3ème année à l'HETIC !

 

17 Commentaires

  1. Bonjour,

    Sympa le récapitulatif des petits outils et indicateurs de performances SEO.

    Je ne connaissais pas vraiment l’outil « Moonsy », mais les deux URLs http://moonsy.com/domain_authority/ & http://moonsy.com/page_authority/ amènent vers des erreurs 403 « Forbidden ».

    A bientôt
    Arthur

    • Salut Arthur, bizarre chez moi les URLs fonctionnent…

  2. Bonjour, merci pour cet article. Très bien écrit, tout est clair :). Connaissez vous des outils pour mesurer les performances sur les réseaux sociaux plus particulièrement ?

    À bientôt sur http://www.focusur.fr

    • Bonjour, on y pensera pour un prochain article :)

    • Comme le dis Sylvain cela pourra faire l’objet d’un article à venir – mais en attendant, personnellement j’utilise Crowdbooster pour mesurer les performances sur les réseaux sociaux! C’est un outil gratuit qui donne beaucoup d’infos sur l’impact de vos publications – j’espère que cela vous sera utile! :)

  3. Tous ces indicateurs me semblent pertinent pour juger la qualité d’une stratégie SEO. Mais il en manque un, d’ailleurs sans doute le plus important de tous : la marge générée par le référencement naturel, c’est à dire tout le CA généré (direct et indirecte) auquel on retire tous les coûts (salaires, prestataires, logiciels, …).

    • Bonjour Daniel, remarque très judicieuse, effectivement intégrer les coûts et revenus et à ne pas oublier dans un tableau de bord seo. Bonne journée

  4. Je pense que le taux de rebond est aussi un indicateur important à suivre pour mesurer l’adéquation entre le titre + la méta-description d’un résultat de recherche et le contenu de la page de destination.

    • Bonjour Jean-Michel! Oui bien sur, le taux de rebond est une métrique importante en SEO, en l’occurence je la classe ici dans la rubrique 1. TRAFIC ! Ne pouvant pas citer tous les éléments représentant le trafic d’un site je ne l’ai pas indiqué, mais évidement le taux de rebond fait partie de cette rubrique! :)

    • Si tu lis un article récent de SEOMIX, le taux de rebond n’est pas un critère pertinent. On en comprend plus après la lecture de cette article :
      http://www.seomix.fr/taux-de-rebond-google/

    • Merci pour cet article très intéressant, je viens d’apprendre quelque chose!! Je me doutais que cette variable n’est pas fiable ne serait-ce que concernant le but du site en question: si l’internaute quitte ce site après seulement une page vue, n’a-t-il justement pas trouvé précisement ce qu’il était venu chercher??

      Mais l’article va plus loin dans la réflexion – à lire absolument!!

    • Tout dépend selon moi de l’objectif assigné à la page de destination.

      S’il s’agit de vendre un produit, faire télécharger un fichier ou remplir un formulaire et que j’ai un taux de rebond de 80%, alors ça doit m’amener à me poser certaines questions.

      L’analyse est moins valable si l’on recherche une information simple, un numéro de téléphone etc. auquel cas le temps passé sur la page peut être effectivement très court et le taux de rebond très élevé.

    • Merci pour l’article ! Concernant le taux de rebond élevé, je pense qu’il est quand même signicatif d’un manque d’attractivité de la page.
      Voir cet article récent sur le sujet : Pourquoi ne jamais vous satisfaire d’un taux de rebond élevé ?

  5. Bon …Ben, je vais faire ce que je n’aime pas trop : un commentaire bateau …

    Mais cet article est très bon pour que je ne le mentionne pas, et il est trop complet pour que je puisse rajouter quoique ce soit …

    À la fois article de référence, listant les indicateurs à suivre, et article pratique, indiquant des outils à utiliser.

    Merci :-)

    • Bonjour Grégory! Eh bien que dire, si ce n’est merci beaucoup pour ce commentaire très appréciable et encourageant! :) A très vite pour d’autres publicatiions!

  6. Merci beaucoup pour ces précieuses informations, je rajouterais au niveau des outils d’analyse, searchmetrics qui n’est pas trop mauvais pour voir l’importance et la position des sites internet du coté SEO. Majestic est aussi une alternative pas trop mal..

  7. Très bon article, il m’a permis de construire mon premier vrai tableau de bord SEO … à suivre.

    Merci Laure.

 

Laisser un commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>