Mobile Marketing — 11 décembre 2012 — 8 commentaires
Responsive Web design, un atout concurrentiel

Le Responsive Web design ou conception adaptative en français est une technique de développement web qui consiste à adapter le contenu des pages en fonction des différents types de résolutions et tailles d’écran (pc, tablette, smartphone…). L’information est hiérarchisée et redistribuée automatiquement en fonction de l’appareil sur lequel elle est rendue…

Le Responsive web design améliore l’expérience utilisateur…

Le comportement d’un mobinaute est différent de celui d’un internaute ou encore d’un utilisateur de tablette. Ces trois profils consultent internet dans des lieux, conditions et moments différents. Un site internet doit pouvoir s’adapter à l’usage que souhaite en faire l’utilisateur internet.

C’est la promesse que tient le responsive web design qui permet de redéfinir l’architecture de l’information, redistribuer les textes, simplifier la navigation, réduire les images ou même totalement les faire disparaître  Avec lui, exit le zoom sur smartphone, les sites illisibles sur petites résolutions, la navigation « slide » complexe et peu ergonomique…

Il constitue donc une véritable opportunité pour une expérience utilisateur optimisée car adaptée à chaque situation d’usage.

Il valorise l’image d’une marque…

Au troisième trimestre 2012, 23,8 millions de Français sont équipés d’un smartphone. Parmi eux, prés de 94% se sont connectés à l’internet mobile (source TSM/MCI). Ces chiffres en disent long sur l’intérêt pour une marque d’investir dans un site responsive.

Et pourtant, seulement 9% du million de sites les plus visités sont accessibles sur mobile (d’après Mongoose Metrics).

Ceci prouve à quel point le responsive web design est synonyme de valeur ajoutée et par conséquent, d’avantage concurrentiel pour votre vitrine ou commerce en ligne.

En rendant l’accès à l’information rapide et efficace sur tous types de supports numériques, il renforce la fidélisation du client.

L’adopter c’est l’assurance d’une image moderne, réactive, différenciante et d’une notoriété renforcée.

Et crée de la richesse…

  1. Premier constat : concevoir un tel site est moins coûteux que de réaliser 3 versions du site (PC, tablette et mobile). Les délais de réalisation en sont également réduits.
  2. Second constat : le m-commerce ou commerce sur mobile a un très bel avenir devant lui. Quelques pistes de réflexion :
    • un temps passé sur le web mobile supérieur au temps passé sur le web traditionnel ;
    • une croissance annuelle estimée de 90% jusque 2015 selon Xerfi ;
    • un nombre estimé entre 8 et 14 millions de m-acheteurs en France d’ici 2015 (CCM Benchmark)
  3. Dernier constat : le responsive design permet d’atteindre une audience extrêmement large et ainsi de démultiplier les opportunités de chiffre d’affaires

En conclusion, je dirais que l’intégrer à sa stratégie digitale est devenue une nécessité, notamment pour les e-commerçants.

Une remarque toutefois, il implique des choix ergonomiques, graphiques et techniques. Il est par exemple, peu recommandé pour des sites très riches en interaction.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Audrey Devilloni

Promouvoir, valoriser, développer… autant de missions associées à la société de performance dans laquelle nous évoluons. J’ai fait de ce leitmotiv, mon métier. En tant que responsable e-marketing pour le compte des agences web Stylitek et Inoa-K, j’interviens quotidiennement auprès de société sur des problématiques d’image, d’e-réputation, de trafic ou de visibilité. Mes domaines d’expertise sont le social media, le référencement naturel et la stratégie éditoriale.

 


8 Commentaires

  1. Pas seulement de la techno, aussi de la création;
    2-3 conseils ici http://www.scoopitone.com/category/blog/

  2. Tous les sites internet ont aujourd’hui un design responsive. C’est un critère de qualité essentiel

    • Bonjour,
      Tout d’abord merci de ta remarque. Cela dit, je ne partage pas le même avis que toi sur ce point « Tous les sites internet ont aujourd’hui un design responsive ». Cette nouvelle technologie a été popularisée en 2010 par le développeur Ethan Marcotte et trouve son audience dans l’hexagone en 2012. Aujourd’hui, les créateurs de template ont compris pour la majorité, l’intérêt de travailler leur webdesign en responsive mais très peu de site en ligne à ce jour, sont responsive.

  3. Bonjour Audrey,
    Avoir un thème responsive design va devenir un passage obligé devant la diversité des moyens de connexion au net.
    Cependant, certains thèmes ne sont pas vraiment au point par rapport au différent navigateur et ça reste un problème .
    Amicalement

    • Bonjour Franck,
      Effectivement, le responsive webdesign répond à l’évolution du comportement de l’utilisateur internet. C’est pourquoi il constitue un avantage concurrentiel important pour les marques notamment les e-commerçants.
      Le responsive webdesign est conçu pour les dernières versions des navigateurs. Et dans ce sens, un template responsive doit être optimisé sur tous les navigateurs. Si tel n’est pas le cas (et c’est possible!), c’est que l’intégration du template n’a pas été réalisée dans les règles de l’art !

  4. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article intéressant. Je suis d’accord, aujourd’hui en France encore très peu de sites ont un responsive design, en particulier chez les petites entreprises.

    Il va falloir du temps pour voir une adoption plus générale de cette technique, faire transformer son site pour le rendre compatible sur tous les supports reste souvent cher pour une entreprise au budget limité qui n’y voit pas encore forcément un intérêt.

    Mais c’est vrai qu’avec l’apparition de nombreux thèmes « responsive », notamment sur WordPress, l’évolution va s’accélérer.

    C’est en tous cas clairement quelque chose à exiger lors de la création d’un nouveau site !

  5. De notre côté, nous faisons le maximum pour inciter nos clients à opter pour de tels design.
    C’est clairement pour nous le choix sans équivoque lorsque l’on débute un nouveau projet web.

  6. Coucou Audrey, je crois que je vais te citer lors du SEO Campus pour cet article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *