Webdesign — 30 novembre 2012 — 9 commentaires
Pourquoi le responsive Design est incontournable ?

Le responsive design; ou design web responsive, ou encore design adaptable est aujourd’hui un sujet à la mode dans le petit monde du web, même si ce concept n’est pas forcement très nouveau. Mais s’agit-il vraiment d’une mode, ou plutôt d’une évolution incontournable d’Internet ?

État des lieux sur les habitudes de navigation

Le responsive design répond à la problématique d’une nouvelle utilisation du web. Alors qu’auparavant, on consultait un site web depuis son ordinateur de bureau ou son ordinateur portable, on utilise aujourd’hui d’autres supports pour surfer sur Internet : desktop et ordinateur portable, certes, mais aussi tablette ou encore smartphone.

De plus, l’achat via un terminal mobile est aujourd’hui une pratique ultra courante. Les e-commerçants peuvent-ils se permettre de ne pas satisfaire les visiteurs qui utilisent un terminal mobile ? Non, et pour cela, le responsive design est la solution appropriée.

A quoi correspond le responsive design ?

Le fonctionnement du responsive design est simple : il s’agit de proposer un web design qui s’adaptera à la résolution du support utilisé. Il est important de noter que le design et l’intégration n’ont jamais été aussi proches. Pour concevoir sa maquette, ou plutôt ses maquettes web responsive, le webdesigner doit prévoir à partir de quelle résolution l’image doit se modifier, et les blocs se déplacer. L’idée du web responsive est justement une réorganisation des éléments d’une page pour que, quel que soit le support de navigation utilisé, tous les éléments restent visibles, accessibles et harmonieux.

Un site développé en responsive design est au final une solution moins coûteuse…

A partir de là, l’intégrateur doit permettre l’affichage de tous les éléments de la page en prenant en compte les contraintes du responsive design. Avantage technique non négligeable également : les images présentes sur un site ne sont stockées qu’une seule fois sur le serveur.

Le coût d’un site Internet en responsive design peut être élevé (même si c’est de moins en moins vrai), et le temps de réalisation peut sembler long. Mais il suffit de comparer avec la réalisation d’un site Internet, d’une version pour les tablettes, d’une application mobile, d’une version smartphones… Le responsive design permet la mutualisation de ces coûts.

…et mieux référencé

Au-delà de l’aspect financier, le responsive design a pour avantage d’utiliser de manière massive des éléments favorables au référencement naturel. Le responsive design peut tout à fait prendre en compte toutes les problématiques du SEO pour permettre aux sites marchands ou aux e-commerçants d’être visibles et compétitifs sur les moteurs de recherche.

Il est probable que demain, le responsive design devienne une norme en termes de graphisme, mais aussi en ce qui concerne l’expérience utilisateur. En effet, le responsive design rend nécessaire une phase d’ergonomie poussée, phase qui ne peut qu’être bénéfique pour un site Internet.

Articles similaires

L'auteur

Matthieu Ladiray

Après diverses expériences dans le WEB dont la création d'un site de e-commerce et le management d'une trentaine de sites dans le secteur banque/assurance, je suis aujourd'hui gérant de l'agence e-marketing TacTicWEB. Le coeur d'activité de TacTicWEB est le référencement naturel et payant. Mais nous pouvons également effectuer des prestations de rédaction de contenu WEB, optimisation des conversions, animation des réseaux sociaux...

 

9 Commentaires

  1. Personnellement je ne suis pas « pour » du fait que sur un mobile il n’est pas facile de consulter un site web responsive étant donné que le contenu du site reste le même.

    Le thème du site à été adapté, mais trouvé une information reste compliqué sur une page faisant 300 mots minimum.

    • Ce problème peut être réglé en masquant certains contenus sur les appareils mobiles.

    • Tout à fait d’accord. Le responsive peut être une bonne solution dans certains cas, mais bien souvent le contenu n’est pas adapté au support. Consulter une page qui va faire 30cm de haut sur un mobile n’est pas très user friendly.

  2. Hello,

    Je suis du même avis qu’Antony. Pour avoir fait un petit paquet de sites responsives cette année nous revenons en arrière.

    Un site responsive prend beaucoup plus de temps que de faire un site ordinateurs + tablettes et une adaptation pour smartphones. +42% sur les 17 sites responsive que nous avons développés cette année. Donc au final c’est bien plus coûteux pour le client et difficilement aussi bien conçu pour les smartphones qu’un site mobile.

    Amicalement,
    Florence.

    • Le manque d’expérience dû à l’apparition récente du responsive webdesign peut fausser ces chiffres.

      De plus, la tendance est à la multiplication des types d’appareils et des dimensions d’écran. Donc le nombre de versions à développer pour un site non responsive va allez en grandissant.

  3. L’étude de Monetate révèle que le taux de conversion est plus important depuis la tablette par rapport au smartphone.

    Le responsive design n’est ni une mode ni une tendance. C’est plus une révolution, mais tout dépend des sites et des régions… plus d’informations à ce sujet sur le lien: http://www.ya-graphic.com/2012/11/tablette-tactile-et-croissance-ecommerce/

  4. Bonsoir,

    Je pense que le responsive est mort né, pourquoi ? Car c’est la course à la résolution et au « retina ».

    Ce n’est que mon avis, basé sur mon expérience utilisateur et non en tant que professionnel que je dis cela. En tant que professionnel forcement je propose à mes clients le responsive en mettant en avant tout les points soulever dans l’article, mais dans le fond je sais que ce qui est valable aujourd’hui, pour moi ne le sera plus dans 6 mois.

    Article fort intéressant tout de même :)

    Amicalement,

    Fred

    • Tu ne vois pas la problématique selon moi : même si les tablettes vont devenir toutes « rétina », on ne navigue pas de la même façon sur un ordinateur avec un trackpad et sur une tablette avec un écran tactile.

      L’objectif premier est de donner un confort de navigation adapté au device utilisé.

      Et je trouve que le responsive permet de le faire très facilement via le CSS en partant de la base du site en version desktop.

  5. De mon côté je teste le responsive design (Bootstrap) pour mon CV en ligne et j’apprécie son adaptabilité multi-plateformes. A voir si je garderai cette solution par la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>