Applications mobiles Marketing viral — 26 novembre 2012 — Aucun commentaire
Curiosity: qui y a-t-il au-delà du cube qui fait le buzz, et quelles en sont les leçons marketing à tirer?

Curiosity est un jeu application lancé par Peter Molyneux qui créé le buzz depuis son lancement. Mais que se cache-t-il au-delà de ce jeu ? Et quelles en sont les leçons marketing à tirer ?

Le principe du jeu

Le principe reste très simple : chaque joueur casse des petits cubes qui forment un cube géant. Pour casser ces cubes, rien de plus facile : il suffit de taper sur l’écran. Plus le joueur casse des cubes et plus il remporte des points. Ces points peuvent ensuite être utilisés pour se procurer différents outils permettant de détruire plus rapidement. Le but : détruire le dernier petit cube.

Sachant qu’il a été estimé que le grand cube était composé de plus de 64 milliards de petits cubes répartis sur 2000 couches, certains utilisateurs estiment que cela pourrait prendre jusqu’à plusieurs années pour arriver au tout dernier cube. A l’heure actuelle, il y a environ 600 000 joueurs. (20minutes.fr)

Mais alors pourquoi autant d’engouement ? Très simplement car Peter Molyneux a annoncé lui-même que la personne détruisant le dernier cube découvrira quelque chose qui changera sa vie… De quoi intriguer un grand nombre d’entre nous.

Au-delà de la surprise

Pour ajouter un certain suspense au jeu, Peter Molyneux a également précisé « There is something we haven’t told everybody about when you play the cube. When you play the cube you’re also doing something else. You don’t realise you’re doing it. »

En d’autres mots, chaque joueur détruisant des cubes fait également quelque chose d’autre… Mais quoi ? Contribue-t-il à une recherche comportementale ? Fait-il bénéficier de dons à une association ? La réponse sera probablement donnée à la fin du jeu.

A quoi sert réellement ce jeu ?

Peter Molyneux a récemment créé son entreprise « 22 cans » qui, comme son nom l’indique, proposera 22 projets. L’objectif de Peter Molyneux est donc la création d’un jeu (le 22ème) qui sera très élaboré.

Ainsi, Curiosity étant le premier, va permettre à Peter Molyneux de faire des expériences et d’analyser les différents comportements. Lors d’une interview, il a en effet déclaré qu’il n’y avait jamais eu d’expérience de ce type, réunissant des millions d’utilisateurs en même temps. Bien qu’il y ait les réseaux sociaux, réunir autant de personnes en même temps n’a jamais été réalisé par le biais d’un jeu.

« I have to learn about the delicacies of monetisation, of balancing things and of changing the rules. » Ainsi, le but du jeu pour Peter Molyneux serait simplement de réaliser une étude lui permettant de perfectionner son ultime jeu. De quoi se poser des questions sur les 20 autres projets à venir avant le jeu final. (interview de Peter Molyneux)

Et en termes de marketing, quelles en sont les leçons à tirer ?

22cans a établi une stratégie marketing permettant de répondre à plusieurs besoins que les entreprises ont :

  • Attirer l’attention : en créant un jeu qui reste très mystérieux, Peter Molyneux attire l’attention des joueurs, mais également des médias, qui tous se posent de nombreuses questions sans obtenir de réponses immédiates ;
  • Se faire connaître : le mystère autour du jeu a permis de créer un réel buzz permettant à l’entreprise/au jeu d’acquérir une certaine notoriété. Tout le monde en parle !
  • « Teaser » : grâce à plusieurs informations non révélées (le gain, et la fameuse « chose » que les joueurs font en détruisant des cubes), le mystère reste complet poussant de nombreuses personnes à suivre le projet afin d’en connaître enfin toutes les modalités ;
  • Agir dans la durer : le jeu va durer un certain temps (en fonction du nombre de joueurs actifs), permettant ainsi à l’entreprise de rester « présente » à l’esprit du consommateur pendant tout ce temps. De plus, Curiosity n’est que le premier jeu d’une série de 22 ;
  • Mieux connaître ses consommateurs : comme indiqué plus haut, ce jeu va permettre à Peter Molyneux d’analyser plus en détail les agissements d’une large communauté à travers un jeu. Il va ainsi pouvoir mieux connaître les comportements des joueurs et leur proposer des améliorations en fonction ;
  • Faire retenir un message : enfin, si le jeu continu à faire le buzz, si l’attente n’est pas trop longue et si le message final est de taille, il est certain qu’on s’en souviendra tous !

Une belle leçon marketing… Suite au prochain épisode ;)

Et d’après vous, qu’est ce qui se cache derrière tout ça ?

Articles similaires

L'auteur

Laetitia Langella

Passionnée de communication, je souhaite me spécialiser dans la communication digitale et évènementielle. J'aime imaginer, analyser et partager des campagnes qui sortent du commun! J'ai également créé mon propre blog (www.lacomunique.com) qui retrace des opérations de marketing et de communication originales.

 

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>