E-commerce — 09 novembre 2012 — 2 commentaires
Tendance marketing : la folie des « box » !

Qui n’est pas passé à côté du phénomène des « box » qui a émergé il y a maintenant un peu plus d’un an ? Les pionnières en France, les « box beauté » telles My Little Box ou Jolie Box, ont été suivi par les « food Box » tel Gastronomiz ou encore, la dernière en date, « Ma Box d’amour » spécialisée dans le mariage…

Un concept simple mais un RP 2.0 efficace

Si vous n’avez pas eu vent de cette nouvelle tendance, ce paragraphe est fait pour vous. Les « box » sont des boîtes surprise à thème que l’on reçoit en échange d’un abonnement mensuel (environ une vingtaine d’euros). A l’intérieur, on y trouve, selon le thème, 5 à 8 produits miniatures, échantillons, accessoires, magazines ou même mini-canette de Coca-Cola.

Pour l’exemple, la dernière My Little Box axée sur la couleur contenait : un vernis et rouge à lèvre rouge Calvin Klein, un book de photos sur les couleurs, deux petits cahiers de notes, une bouteille VitaminWater, trois petits scotchs trop rigolos et une petite carte où il y ait inscrit « I know a girl, she puts the color inside of my world » à transmettre à notre « bestfriend ». Bref, un beau méli-mélo de petits produits sympathiques !

Grâce à un RP 2.0 efficace auprès des blogueurs (euses) influents dans les secteurs dédiés et à un relais dans tous les magazines de la presse féminine, les « box » ont fait leur bout de chemin jusqu’à l’oreille de leur cible.

Du côté des distributeurs, ce n’est pas vraiment un nouveau canal de vente qui s’est développé mais plutôt un véritable nouveau canal de communication, décalé et original. Exit les opérations de street-marketing où l’on distribue des échantillons en sortie de métro et où la cible n’est pas toujours bien visée, les « box » constituent une façon moderne d’atteindre sa cible dans un environnement où il est plus réceptif (à la maison).

Le secret marketing: jouer sur du vieux pour faire du neuf et faire appel à la nostalgie

En ces temps de crise, les Français ont un besoin permanent d’être rassuré notamment en se replongeant dans les souvenirs d’enfance si roses et simples.  Les marketeurs l’ont bien compris et ont donné naissance à la tendance du marketing de la nostalgie appelé aussi retromarketing. Tous les secteurs d’activité ont droit à leur produit « évocateur de souvenirs » : exemple de l’automobile (Fiat 500) ou de l’alimentaire (Bonne Maman).

Les consommateurs sont en quête d’authenticité et souhaitent retrouver les plaisirs d’autrefois en retraduisant dans le monde actuel les produits et services d’antan. C’est exactement sur quoi joue la tendance des « box » : souvenez-vous quand vous étiez petit et que vous piquez une grosse colère pour avoir votre pochette surprise du marchand du coin ? Aujourd’hui, à l’âge adulte, ce souvenir est réactualisé avec les « box » que l’on reçoit chez soi et dont on ne sait pas jusqu’à la dernière seconde ce qu’elle contient. L’effet de surprise vient appuyer le côté nostalgique pour créer un véritable levier d’achat.

Une bonne idée cadeau pour Noël ?

Les « box » inondent la toile et cette tendance ne va faire que s’accroître à l’approche des fêtes de fin d’année. C’est une idée cadeau plutôt originale avec possibilité d’offrir les « box » sur une durée de trois à six mois pour un prix défiant la concurrence (le prix de la box est généralement moins chère que les produits qui y sont réunis). Cependant, outre les problèmes de livraison qui peuvent exister (surtout durant la période des fêtes), le contenu des box peut s’avérer être une déception pour le destinataire (pas adapté, produits que l’on possède déjà, faible quantité…).

Pour finir, l’impact sur l’achat des produits des marques présentes dans les « box » en magasin ou sur leur site e-commerce n’a pour l’heure pas été prouvé. De plus, l’explosion du nombre de « box » peut conduire à un effet de lassitude de la part des abonnés.

Modèle durable ou pas ? Qu’en pensez-vous ? Avez-vous testé ?

Articles similaires

L'auteur

Roxane Favier

Community Manager freelance, j'accompagne les entreprises dans leur développement sur les médias sociaux et je bâtis avec elles une stratégie digitale efficace. Je suis également blogueuse sur le cinéma/série et le digital, mes deux grandes passions : lacinematech.fr. Au plaisir d'échanger :).

 

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    Très bon article récapitulatif de ce phénomène de box ! Personnellement je trouve que c’est un format très intéressant du côté commerçant mais également consommateur.

    Du côté commerçant : la box peut servir de levier de découverte grâce aux échantillons puis amener sur de la vente de produit. Il peut donc être judicieux de mettre en place une boutique en ligne permettant d’acheter les produits par la suite pour réaliser des ventes additionnelles aux abonnements.

    Du côté consommateur : cette formule permet de découvrir des nouveaux produits sur des thèmes que l’on affectionne et tout cela sans se déplacer. La qualité des box est un élément déterminant pour sa réussite car le bouche à oreille et le système de recommandations sociales jouent de plus en plus sur les consommateurs.

    Avec un bon RP 2.0 est des produits de qualité je pense que la box a un bel avenir ! Les nouvelles adaptions du concept vont fleurir très prochainement, j’ajouterais à la liste de l’article les box pour animaux faisant découvrir des accessoires, de la nourriture etc.

  2. Avez -vous entendu parler d’un nouveau concept de box: « Spycadeau » propose des coaching personnels sur différentes thématiques au format d’une box (couple, adolescence, gestion du stress… ). Une psychothérapie en cadeau. (Retrouver tous les détails sur la fan page spycadeau)

 

Laisser un commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>