Best Of Facebook — 12 octobre 2012 — 6 commentaires
Facebook et le luxe : 4 exemples d’opérations marketing réussies

Créer une relation unique avec sa communauté, tel est l’objectif de la plupart des marques ayant pris conscience de l’importance de communiquer sur Facebook. En partenariat avec Tigerlily, je vous propose de découvrir une étude sur les best practices en matière de communication sur Facebook pour les marques de luxe…

Ventes privées, offres exclusives, panel consommateur, ponts entre réseau de magasins et page Facebook… voici 4 exemples d’opérations marketing Facebook luxe réussies.

Ventes privées Facebook luxe : le cas Yves Saint Laurent

Facebook luxe : Yves Saint Laurent

Lancer une vente privée dédiée à sa communauté peut être un excellent moyen de valoriser le lien si particulier qu’une marque peut entretenir avec ses fans Facebook. La marque Yves Saint Laurent a créé un espace vente privée sur sa page Facebook en proposant une palette de maquillage en édition limitée exclusivement réservée à ses 350.000 fans. L’application Facebook proposait aux fans de découvrir ce produit unique qui leur était réservé, de le commander et de témoigner à ce sujet auprès des autres membres de la communauté.

Résultats : Plus de 12.000 visiteurs uniques ont participé et la page a profité de près de 6.300 nouveaux fans et d’un d’engagement multiplié par deux. L’opération a généré un chiffre d’affaires de plus de 80.000€.

Offres exclusives : le cas Shu Uemura

Facebook luxe shu uemura

La marque Shu Uemura a quant à elle ouvert un store digital sur Facebook dédié à sa communauté. Elle proposait notamment à ses fans de commander des échantillons de ses nouveaux produits. Le lancement de la boutique Facebook luxe s’est appuyée sur une campagne de Facebook Ads axée sur le recrutement de nouveaux fans à travers des actualités sponsorisés.

Résultats : Grâce à cette campagne, l’activité de la page s’est accélérée considérablement, 5.000 commandes ont été éffectuées en 4 jours, le nombre de fans à été multiplié par 2 et l’audience a atteint les 300.000 visiteurs.

Panel consommateur : le cas Biotherm

Facebook luxe : Biotherm

Pour appuyer le lancement de son nouveau soin anti-âge, Biotherm a organisé un panel consommateur. 50 panélistes VIP ont été invités à essayer en avant-première ce produit. Après cette première phase, 5 fans ont été invités à tester le serum Blue Therapy et à partager leur expérience en vidéo via une application dédiée.

Résultats : Le taux d’engagement a été multiplié par 4.

Opération on et off line : le cas Amor Amor de Cacharel

Facebook luxe : Cacharel Amor Amor

Cacharel s’est associé à un grand magasin espagnol pour faire découvrir le parfum Amor Amor via une application de Couponing réalisée par Tigerlily. Les fans avait la possibilité d’accéder à un formulaire pour obtenir un coupon personnalisé comprenant un QR code.

Résultats : L’opération a généré du trafic en magasin et le ROI a pu être suivi précisément grâce aux QR Code. 15.000 fans ont été recrutés durant la période et le taux de conversion a atteint les 10%.

Conclusions…

Il est crucial pour les marques de luxe (mais aussi pour les autres marques) de proposer une relation personnalisée avec ses fans Facebook et de leur proposer des offres ou des informations exclusives qu’ils ne pourront pas trouver ailleurs. En ayant cette démarche, la page Facebook luxe prend tout son sens et devient un lieu où les fans se sentent écoutés et ont le sentiment de faire partie d’une communauté exclusive.

Etude Tigerlily : Facebook luxe…

Vous pouvez retrouver l’intégralité de létude “Luxury Experiences on Facebook” en cliquant ici. La plateforme Tigerlily permet aux marques de conduire de façon simple et efficace leurs actions de marketing social. Utilisée pour gérer les conversations et piloter des campagnes dans 60 pays, elle optimise vos actions à grande échelle en offrant des expériences uniques. Rendez-vous sur leur site pour en savoir plus.

Articles similaires

L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 

6 Commentaires

  1. Bonjour Sylvain, c’est très intéressant comme étude mais je note tout de même qu’il faut être une marque connue voir reconnue pour réussir sur Facebook. En tout cas, cela montre qu’il n’est pas impossible de vendre sur les réseaux sociaux.

    • Pas forcément, il y-a d’autres stratégies à adopter pour les plus petites entreprises :)

  2. Je rejoins Vincent, sans une notoriété déjà bien installée, difficile d’organiser ce type d’opérations. Il serait également intéressant d’avoir un aperçu de la rentabilité de ces actions, parce que là on a des chiffres mais on ne sait pas ce que coûte ces campagnes.

  3. Je suis d’accord avec Vincent et Fil, dur pour une petite entreprise de pouvoir lancer une opération marketing comme celles-ci. Pour les grosses entreprises connues c’est plus facile. Mais en tout cas très belles opérations :)

  4. Sylvain,
    Quel est selon toi le meilleure moyen pour une petite entreprise de se faire connaitre au travers des réseaux sociaux ?
    La première idée qui me vient à l’esprit est celle de faire le BUZZ avec une vidéo attrayante que les visiteurs aimeront partager. As tu autre chose en tête ?

    • Une vidéo peut demander un certain budget pour être vraiment efficace. Peu importe les techniques, il faut que l’entreprise soit originale dans sa façon de faire pour sortir du lot sans avoir à dépenser trop de budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>