Best Of Facebook Google Plus Réseaux sociaux — 24 août 2012 — 7 commentaires
Inquiétant : 18% des étudiants américains arrêteraient de communiquer sans les réseaux sociaux

AWeber, la société connu pour ses solutions d’e-mail marketing, a publié une étude sur les moyens de communication des étudiants américains. Mail, téléphone mobile, Facebook… On y apprend les services préférés des jeunes pour communiquer entre eux et la façon dont ils ont d’organiser leur journée autour d’eux. L’étude pose également une question intéressante : Comment les adolescents s’en sortiraient si ils n’avaient plus leur moyen de communication favori ?

Et c’est là que l’étude présente des résultats inquiétants puisque selon cette dernière 18% des étudiants américains pensent qu’ils arréteraient de communiquer si les réseaux sociaux n’éxistaient plus.

Plusieurs informations intéressantes sont également mises en relief. Par exemple, 93% des sondés utilisent l’e-mail. Alors que ces dernières années, plusieurs analystes prévoyaient la disparition de l’email sur cette population au profit des réseaux sociaux, le bon vieux e-mail semble encore avoir de longs jours devant lui auprès des jeunes. Il est même plus utilisé que Facebook (utilisés par 90% d’entre eux).

On trouve également la journée type d’un étudiant : levé avec l’e-mail, passant ensuite sur son mobile, puis sur Google+ durant la classe (profiterait-il de son temps de recherche passé sur le moteur pour échanger via Plus ?), un peu de conversation IRL (enfin) durant la pause déjeuner, puis Youtube après l’école, de nouveau son mobile et Skype pour échanger avec ses amis avant de se coucher :)

Retrouvez ci-dessous l’infographie résumant cette étude. Qu’en pensez vous ? Est ce que le comportement des jeunes est similaire en France ? A vous la parole via les commentaires :)

How american teen communicate

Source : Mashable & Aweber.

Articles similaires

L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 

7 Commentaires

  1. Je ne suis pas adepte des réseaux sociaux et cette statistique est en effet tres étonnante. Merci pour ce billet.

  2. Je pensais que le téléphone était utilisé par 100% des jeunes. Je suis étonné aussi de voir l’email en tête du classement. Par contre je ne suis pas surpris par le chiffre de 18%, les relations réelles et directes tendent à disparaitre…Maintenant je serais curieux d’avoir les chiffres concernant les jeunes français!

    • Moi aussi j’aimerai bien avoir ces données pour la France :) J’espère en trouver d’ici peu.

  3. Hello Sylvain

    AMHA c est 18% DE MESSAGES EN MOINS et pas 18% d étudiants silencieux.
    Revoir la traduction, je crois.

    M enfin c est sur que 18% d étudiants réduits au silence ça accroche mieux les clics ;)
    David

    • 18% feel they would stop communicating all together… C’est bien ça, non ?

  4. C’est bien triste, car les réseaux sociaux ont monté d’un cran les relations virtuelles prônées par la nouvelle technologie. 18 % , c’est énorme. Il faut vraiment qu’il y est une prise de conscience de l’impact des réseaux sociaux à travers l’enseignement notamment.

  5. C’est sur que cela a commplètement révolutionné la communication. Je me souviens encore il y a 15-20 ans quand je n’avais ni portable ni internet…. C’etait pas évident pour se donner rendez-vous! Et pourtant on s’en sortait et on voyait beaucoup plus les gens en « vrai »

 

Laisser un commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>