Best Of Community management Facebook — 21 août 2012 — 3 commentaires
L’impact des JO sur 20 fan pages

A la veille des Jeux Olympiques de Londres 2012, j’ai souhaité analyser pour vous l’évolution des fan pages de quelques sponsors officiels (dont 10 du programme TOP). Vous savez, ces sponsors qui ont dépensé 756 millions d’euros sur 4 ans… C’est ainsi que j’ai relevé le nombre de fans de 20 sponsors entre le jeudi 26 juillet 2012 et le lendemain de la cérémonie de clôture (le 13 août 2012)…

J’en profite d’ailleurs pour saluer les exploits de nos athlètes Français(es) qui ont obtenu 11 médailles d’Or, 11 d’Argent et 12 de Bronze.

A noter que les Jeux Paralympiques se dérouleront du 29 août au 9 septembre 2012 !

Désormais, l’heure est au bilan des investissements pour les « partenaires officiels ».

Les premiers jeux « vert »

Depuis le choix de Londres à Singapour en 2005,  David Higgins (directeur de l’organisation des jeux) a eu la tâche de bâtir le premier site olympique « vert » et « durable dans le temps ». En 2007, 90% des bâtiments existant étaient déjà démolis, les matériaux ont été recyclés et réutilisés sur place. De plus, 85% des sols ont été dépollués et pour 1 euro investi 75 centimes étaient dédiés à des équipements définitifs.

Mais revenons à notre sujet…

Le partage video

Il y a 8 mois, VISA était le premier des TOP Partners à communiquer sur le web en lançant sa campagne « C’est tellement mieux avec Visa » adaptation française de la signature pan-européenne « Life flows better with Visa ».

Pourtant le champion publicitaire du partage vidéo est bien Procter & Gamble avec 2 502 341 partages, suivit de loin par Adidas et Samsung (respectivement 309 496 et 197 564) , selon Unruly.

Les fan pages

Là où une entreprise nationale (EDF) peine à décoller, d’autres sponsors explosent les compteurs (cf. infographie ci-dessous). Dow Chemical a vu ses fans augmenter de près de 120%. A l’inverse, UPS enregistre le plus bas taux (1%). Investissements réussis, objectifs atteints ou mitigés ? Une chose est sûre : les sponsors ne sont pas perdant (ventes, rediffusions, etc.), reste à connaître les différents coûts d’acquisition pour chaque sponsor.

evolution des fan pages facebook

 

 

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Loic Gastard

Bercé dans la communication et l'informatique depuis 5 années par mes différentes formations, je m'intéresse au webmarketing, à ses leviers et je reconnais être particulièrement sensible au référencement, aux outils de veille et d'e-réputation (entre autres choses). Je suis également friand des nouveautés sur les réseaux sociaux.

 


3 Commentaires

  1. Bonjour,

    L’impact du sport sur les réseaux (tout comme sur d’autres secteurs sociaux ) est impressionnant. La France devraient investir et miser un peu plus sur nos sportifs.

  2. Excellente idée cette analyse.
    Il y a des pages, on comprends très bien la quantité du nombre de fan comme mais d’autres comme GE… comment on peut mettre « j’aime »
    Au passage, seulement 5000 fans pour EDF ! Même nous on en a plus !! hiihii

  3. Bonjour

    Très bon article!
    On se rend compte que les JO, en plus d’être l’évènement sportif le plus attendu, sont aussi un support commercial très interressant pour les partenaires. Les sommes engagées sont mirobolantes, mais les retombées le sont encore plus…

    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *