Actualité du mobile — 09 août 2012 — 2 commentaires
Set’ mobile : une nouvelle étoile dans le ciel de la téléphonie mobile

Après quelques mois d’atermoiements, Eto’o Telecom, la nouvelle étoile brille désormais dans le ciel très protégé de la téléphonie mobile au Cameroun…Le Samedi 21 juillet 2012, date du lancement effectif des opérations de Set’ mobile restera une date mémorable. Symbole du respect des engagements de la nouvelle marque dans le paysage très convoité de la téléphonie mobile au Cameroun et de son positionnement sur le marché ouvert du réseau mobile virtuel en Afrique, l’attente d’Eto’o Telecom témoigne surtout de l’affection et de l’importance qu’accorde le public camerounais aux services de téléphonie mobile et aux nouvelles technologies en général.

Set’ mobile : un opérateur de réseau mobile virtuel

Qu’entend-on par opérateur de réseau mobile virtuel ? De l’anglais Mobile Virtual Network Operators ou(MVNO), un opérateur de réseau mobile virtuel est un opérateur de téléphonie mobile à part entière. En effet, par rapport aux opérateurs privés classiques, il n’obéit pas au régime de la concession. D’où, la nécessité d’un accord sur le partage des infrastructures GSM d’un opérateur concessionnaire de téléphonie mobile existant. En l’espèce, il s’agit d’Orange Cameroun, filiale d’Orange, marque commerciale du groupe France Telecom.

Au cœur du réseau mobile virtuel

La raison d’être d’un opérateur de réseau virtuel obéit à plusieurs logiques.

  • L’encadrement du marché très compétitif et concurrentiel de la téléphonie mobile ;
  • Le positionnement sur un marché émergent ou ouvert : en l’occurrence le marché de la téléphonie mobile virtuelle ;
  • La conquête des segments de marché ou d’un marché de niche d’une cible plus ou moins identifiée, difficile à saisir.

Devenir opérateur de réseau mobile virtuel: qu’est-ce que cela implique ?

  • Un encadrement légal préalable au niveau national

Sous l’égide de la loi sur les communications électroniques, et par-delà la régulation, l’activité des opérateurs de réseau virtuel est aménagée par le décret du 14 JUIN 2012 portant sur les conditions d’interconnexion, d’accès aux réseaux de communications électroniques ouverts au public et de partage des infrastructures.

  • L’existence d’accord sur le partage des infrastructures GSM d’un opérateur de téléphonie mobile concessionnaire

La convention de partage des infrastructures entre l’opérateur de réseau virtuel et un opérateur propriétaire implique « la location des infrastructures techniques d’un opérateur classique » pour l’installation de son réseau.

  • Une  compagnie indépendante de l’opérateur propriétaire des infrastructures louées

Le profil de l’opérateur de réseau mobile virtuel diffère en fonction du marché qu’il entend conquérir ou occuper. Au-delà des profils connus (le Lowcost, le Brand, le Corporate, ou le MVNO classique…), certains considèrent déjà Eto’o Telecom, la nouvelle marque comme un « personal MVNO ».

L’établissement d’un MVNO est conditionné par les caractéristiques du marché. Ainsi, la politique des prix, plus ou moins élevés par rapport à ceux des opérateurs traditionnels de téléphonie mobile et la stratégie marketing d’un tel opérateur nécessitent une bonne connaissance des segments de marché et des besoins des cibles à conquérir.

Set’mobile: 3eme opérateur de téléphonie mobile ou pas ?

Selon la loi de 1998 régissant les télécommunications « qui sera bientôt enrichie eu égard aux évolutions technologiques », l’accès au secteur de la téléphonie mobile obéit à plusieurs régimes juridiques, la concession faisant l’objet de toutes les prévenances. Le marché de la téléphonie mobile, occupé par l’opérateur public CAMTEL, les concessionnaires et opérateurs privés Mtn Cameroon et Orange Cameroun, accueillera bientôt sous la 3G, un troisième opérateur concessionnaire.

En bref :

Eto’o Telecom, premier opérateur mobile virtuel d’Afrique Subsaharienne rejoint le parc mondial des MVNOs actifs. Dans ce parc, on compte Virgin Mobile, opérateur de mobile virtuel lancé avec succès au Royaume Uni en 1999 et bon nombre d’autres opérateurs à travers le monde.

Articles similaires

L'auteur

Marcel Abanda

Après plusieurs formations, notamment en sciences juridiques et politiques, je m'initie à la rédaction web, au webmarketing et au management des communautés. La communication sur le web, c'est mon passe temps. Mon clavier a déjà servi pour plusieurs sites européens et canadiens pour le compte de S. En l'absence de projets, je blogue et rédige quelques articles. Ecrire sur le web, c'est avant tout exister...

 

2 Commentaires

  1. J’attends beaucoup de ce SET’MOBILE,ses offres me paraît intéressant.

    • le concept est nouveau d’où, la résistance du public .Rien de plus normal d’ailleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>