E-commerce — 08 août 2012 — 14 commentaires
3 pièges à éviter lorsque vous lancez votre site e-commerce

Cet article a été rédigé par Thomas Bourghelle l’un des créateur du livre « Comment réussir son site e-commerce » en tant qu’invité. Se lancer dans le e-business engage souvent de choisir les bons partenaires, la bonne organisation ainsi que les bons « outils », et le choix est souvent difficile. Il existe plusieurs pièges à éviter pour ne pas rater votre arrivée sur le web, voici notre Top 3…

1) Il suffit juste de faire un site…facile et pas cher…

Les fameux « packages »  où votre agence vous promet la réalisation d’un site web en un temps record et pour presque rien… Effectivement cela ne coute presque rien…puisque cela ne comprend pas grand chose ! Aucune prise en compte des spécificités du e-business (optimisation au référencement naturel, marquage statistique de votre site, évolutions…) ni adaptation à votre projet. Alléchants, ces packages laissent croire aux clients qu’un succès e-commerce ne repose que sur la création d’un site

Or, un vrai projet e-business se caractérise par une analyse, une étude de potentiel, la définition d’un business-model avant de se lancer dans cette aventure sur le long terme. Si c’est votre souhait, alors il faudra vous tourner vers un partenaire digne de vous accompagner tout au long de votre projet et donc proscrire ceux qui ne vous proposeront aucune réflexion e-marketing en amont (ou alors les conserver uniquement pour le côté réalisation mais ne pas attendre qu’ils construisent la stratégie, ce ne sera pas leur rôle).

2) Demander l’avis des clients ? mais pourquoi faire ?

« Le client c’est bon, je sais ce qu’il veut sur le site », combien de fois peut-on entendre cette phrase de la part des e-commerçants ! Tout comme le fameux « j’y arrive moi donc je ne vois pas ce qui bloque les clients ! »

Certes vous achetez en ligne, certes vous testez votre site encore et encore…mais vous ne serez jamais à la place du client ! Soyez conscient que vous ne pouvez pas tout savoir, tout voir ! Vous utilisez votre site tous les jours, vous avez la tête dans le guidon et par conséquent vous n’avez pas la même utilisation que l’internaute, votre client.

Demander l’avis de l’internaute ? Mais il n’y connaît rien !

FAUX !

Qui navigue sur votre site ? Qui cherche des produits ? Qui les achète ? Qui les utilise ?

Ne restez jamais sur vos idées préconçues ! OK vous avez passé des jours à travailler vos produits, vos offres, parfois lors de réunions, lors de comités de validation, avec votre équipe, la direction ou les responsables produits. Mais n’avez-vous pas oublié un avis ? Qui sans être parole d’évangile et tout aussi intéressant et valable que celui des personnes qui vous entourent : LE CLIENT !

3) SuperWebman : le mouton a 5 pattes !

Les discours du type « Notre agence sait tout faire, nous sommes 360° » sont à prendre avec des pincettes… encore un peu et ils vous feront le café tous les matins pour être sur d’avoir le contrat… Intéressez-vous plutôt à l’expérience des consultants e-commerce que vous avez en face, à leurs références et à leurs compétences. La réelle maîtrise de votre projet e-commerce requiert du temps car il vous accompagnera dans toutes les étapes à franchir, en mettant à votre profit des compétences pointues en e-marketing tantsur la partie avant projet, le pilotage de l’activité que sur l’analyse. De même ne confiez pas la réussite de votre projet e-commerce à une armée de stagiaire ! Ils sont là pour apprendre et votre projet requiert un minimum de connaissance…

Bref le succès sur le web n’est pas automatique (sans quoi nous serions tous sur une île à siroter un cocktail!), réussir sur le web demande du temps et un engagement certain sur le long terme. Vos partenaires devront donc vous suivre, votre collaboration devra aller au-delà des services réalisés pour la pérennité de votre e-business !

Retrouvez d’autres conseils sur le site du livre « Comment planter son site e-commerce » : http://www.observatoire-ecommerce.com/

Acheter le livre sur Amazon :


Comment réussir son site e-commerceA lire : Comment réussir son site e-commerce : 
Aux éditions Kawa, le livre est sorti en 2012 dans la collection « Tout savoir sur… », dirigée par Henri Kaufman. Illustré par des infographies et par de nombreux exemples et témoignages de professionnels du e-commerce (JM Bruneau, Editions Atlas…), il offre les clés et secrets de fabrication pour mener à bien une activité e-commerce. En véritable outil de travail quotidien, celui-ci est complété à chaque fin de chapitre de la check-list des actions indispensables pour réussir son site e-commerce. Commander | En savoir plus

Articles similaires

L'auteur

Invité

Retrouvez ici, les articles rédigés par les invités de Webmarketing & co'm, si vous aussi vous souhaitez nous soumettre un article en tant qu'invité ou co-rédacteur, contactez-nous !

 

14 Commentaires

  1. C’est totalement vrai. Avoir un site ne suffit pas. Il faut que celui soit visible, et il faut savoir s’entourer de prestataires pertinents dans leurs domaines : certains excellent en référencement naturel, d’autres en affiliation et d’autres en liens sponsorisés.

    Le hic, c’est pas mal de nouveaux e-commerçants voient le web comme un eldorado où l’on peut faire de l’argent facilement. C’est entièrement faux car il faut fournir un travail aussi conséquent que celui que l’on doit fournir pour une boutique physique.

    • Exact Daniel, savoir s’entourer et déléguer les parties du projets que l’on ne maitrise pas est fondamental. Bonne journée et bonne lecture avec ce livre :)

  2. Existe il un livre sur comment réussir son site e-commerce avec les bonnes pratiques ?

    • C’est justement l’objet de cet article lien en début et fin de post…

  3. Et pour demander l’avis au client sur le site en lui même, il y a des techniques préférables à d’autres qui ont plus de retours? Moi je ne vois que le sondage, mais peut-être qu’il existe d’autres systèmes plus intéressants?

  4. Bonjour à tous !

    Je n’avais pas vu l’article hier ! Très intéressant Thomas, merci pour ce partage d’informations !

    Je m’adresse à ceux qui ont fait l’erreur d’opter pour un package ou ceux qui ont l’intention de le faire. Les « packages » sites « clé en main » c’est une vraie arnaque !

    Comment pouvez-vous penser qu’en dépensant (on va dire) 600 euros, vous aurez un site de qualité, optimisé pour les moteurs de recherche et pour le référencement?

    Pensez-vous vraiment qu’il aura la même valeur qu’un site créé par une agence web professionnelle ? Non, certes on ne parle pas du même prix, mais, pour utiliser une phrase du livre que j’ai également lu et commenté sur mon blog http://www.miss-seo-girl.com/comment-reussir-son-site-e-commerce/ : « Ce qui n’a pas de prix n’a pas de valeur » !!

    Alors, ne tombez pas dans ce piège ! Vous ne gagnerez rien, absolument rien, au contraire vous perdrez votre argent et votre temps !!

  5. « Il suffit juste de faire un site… » : l’erreur première et la plus importante. L’erreur #2 en découle :-)

    Quid du référencement, de la notoriété, de l’image de marque, … ?

  6. La présentation de la fiche produit, le descriptif et l’expérience de l’internaute sur le site e-commerce (navigabilité, étapes d’achat,..) sont aussi importantes

  7. Un site demande beaucoup de travail. Le référencement devient de plus en plus complexe. Il faut savoir faire évoluer son site, innover. Enfin, on est jamais à l’abri d’un bug ou d’un virus qui ferait tout planter. Il est important de ne pas tout miser sur une seule stratégie web mais de varier, afin de diminuer les risques

  8. Je dirais que si le SEO est au rendez-vous, on a le droit de se tromper ailleurs, sinon, mieux vaut avoir bien étudié le profil client et avoir fait mouche niveau sources d’entrées.

  9. Ah! quelle belle perle (des tropiques): « Bref le succès sur le web n’est pas automatique (sans quoi nous serions tous sur une île à siroter un cocktail!), »
    Et d’ailleurs le succès dans les îles n’est pas facile non plus : être spécialiste du SEO on page et off page, ça laisse peu de place à la bronzette et aux vacances, à moins d’avoir une sacrée agence conseil :-)

  10. Bonjour à tous,

    Voilà déjà un moment que cet article a été publié, mais je le trouve tout à fait pertinent. Effectivement, de nombreuses personnes se lancent trop vite sur Internet en pensant que tout est très simple…mais il est vrai que la concurrence est rude et qu’il faut avancer méthodiquement et prudemment pour réussir à se faire une place.

    Dans le même thème que cet article, je vous conseille ce blog : http://www.upmybiz.com/blog-2/ qui met en ligne depuis le début de l’année une série d’articles sur les erreurs classiques en e-commerce.

    Si vous commencez en é-commerce, cela pourra certainement vous aider.

    Le premier article de la série « Les erreurs classiques en e-commerce : construire la maison sans les plans (1/15) » : http://www.upmybiz.com/optimisation-ergonomique-ecommerce/

    Le second article de la série « Les erreurs classiques en E-commerce : ne pas manger équilibré (2/15) » :
    http://www.upmybiz.com/bien-investir-en-webmarketing/

    Bonne lecture!

    Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>