Best Of Facebook — 26 juillet 2012 — 4 commentaires
Entre liker et/ou acheter : Que faites vous face à une pub sur facebook ?

L’efficacité d’une publicité sur Facebook en termes d’achat immédiat des internautes laisse beaucoup songeur. S’il est aisé de mesurer la popularité d’une marque, d’un homme politique, de sa e-réputation par rapport au nombre d’internautes qui cliquent sur une pub et au nombre de fans sur une page Facebook, difficile de dire combien achètent les produits d’une marque… La question avait déjà été émise au dernier  festival de la publicité de Cannes. En effet, lors d’une interview parue dans les Echos le 18 juin, Andrea STILLACI, président de l’agence HEREZIE remarque que « les mentalités évoluent : les marques comprennent que le fait de liker un produit n’implique pas nécessairement un achat immédiat ».

Au fondement de l’efficacité de la publicité sur les réseaux sociaux

La publicité occupe une place cruciale dans la promotion d’une marque, service, ou d’une célébrité… Nul doute que les réseaux sociaux sont efficaces pour une large visibilité et un ciblage « plus ou moins précis » d’une catégorie de prospects. Peut-on alors imaginer un réseau social sans publicité ? Impossible, la publicité demeure le cheval de Troie de tout réseau social. Entre création pub et achat d’espaces, le principe d’une campagne publicitaire reste le même sur l’ensemble des médias et sur les réseaux sociaux. Une différence (tout de même!). Sur les réseaux sociaux, le rapport des internautes à la publicité est « immédiat, voire provoqué par une publicité plus ciblée » et leur sensibilité issue de la facilité à « cliquer » est mise en avant.

Bien qu’il faille relativiser selon zdnet, vu les campagnes réussies de Nutella, l’efficacité « réelle » d’une publicité sur les réseaux sociaux reste problématique. Le marketing transactionnel semble de plus en plus rattraper et remettre en cause le marketing relationnel et les stratégies d’e-publicité développées par les réseaux sociaux. Il y’a peu de temps encore, General Motors annonçait le retrait de ses investissements publicitaires du réseau en mettant en doute leur efficacité en termes de résultats immédiats. Bien que ces derniers temps, révèle le Wall Street Journal, des garanties sur l’efficacité des campagnes publicitaires sur Facebook sont apportées en vue du probable retour du constructeur américain, la question intéresse toujours les marques.

Quel type d’internaute êtes-vous : un likeur, un acheteur… ou les deux?

Avant tout, il est essentiel d’essayer de comprendre à quoi renvoie le fait de « liker ».

  • Liker =  s’intéresser au produit ou à la publicité sur le produit ?

La publicité n’est pas le produit. Alors, pourquoi l’internaute « like » et sur quoi like t-il réellement ? Le fait de liker signifie t-il que l’internaute s’intéresse au produit ou service… ou au support publicitaire. N’oubliez pas que le comportement des internautes évolue. Ils distinguent de plus en plus les liens sponsorisés « à droite de leur page facebook » et sont les seuls à vraiment savoir pourquoi ils achètent. D’où, l’apport des experts en marketing via les médias classiques, les boutiques physiques et le travail de relai incontournable des Community managers et Webmarketeurs pour fidéliser les prospects.

En bref, l’internaute pourra liker sur une publicité s’il a déjà connaissance (même en partie) de la marque ou du service soit à travers une expérience personnelle ou par l’intermédiaire d’un ami ou d’un proche. Et, la publicité joue un rôle plus incitatif ou déclencheur du like et potentiellement de l’achat. Travailler la qualité de la publicité et adapter la communication en fonction des cibles est utile pour de meilleurs résultats.

  • Quel est votre profil  face à la publicité?  Êtes-vous :

 Un  Likeur : celui qui « aime » ou est intéressé par la publicité d’un produit, mais qui n’achète pas :

  1. un likeur  autonome : vous likez par vous-même  puisque vous êtes intéressés ;
  2. un likeur par mimétisme : vous faites comme un ami.

 Un Likeur–acheteur :

  1. A l’immédiat: “I like and buy it immediately” ;
  2. votre achat s’effectue bien après:  “I just like it , but I will buy later”.

 Un acheteur : celui qui achète

Etes – vous capables d’acheter un produit sans liker?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Marcel Abanda

Après plus de 3 ans dans le domaine de la rédaction web spécialisé chez Siloas inc, Mondoblog, à l'Organisation internationale de la Francophonie comme assistant de projet et chargé de gestion et de rédaction de contenus web, je parfais mon expertise en communication web en tant que consultant. Pour moi, le web n'a pas de frontière, et il ne faut pas être super doué pour y travailler. En l'absence de projets, je blogue et rédige quelques articles. Ecrire sur le web, c'est avant tout exister...

 


4 Commentaires

  1. Difficile de cibler des pubs sur Facebook, les gens remplissent leur profil parfois avec des infos farfelues, parfois pas du tout. Ça laisse planer pas mal de doute, trop pour ma part pour justifier un investissement dans une campagne sur ce type de média.

    • Bonjour,

      Sur le réseau la pub est ciblée en amont rien de plus normal, mais l’efficacité ‘en aval » comme vous le dites « laisse planer » certains.

      Tout dépend de la cible ou du prospect que vous voulez atteindre. L’action des réseaux sociaux est à mon avis plus complémentaire voire consubstantielle à celle du marketing traditionnelle. C’est le même travail qui continue sur le web… Et il est important de l’adapter à ses supports ou média internet…

  2. Bien sur, personnellement j’ai jamais « liké » une pub de Facebook. Mais j’ai des amis qui le font à longueur de journée sans jamais acheter quoi que ce soit.

    • Merci pour l’expérience partagée

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *