Actualité des Moteurs Best Of Editorial Web — 05 juillet 2012 — 16 commentaires
Les choses à savoir pour réussir sa fiche produit

A l’heure du web 2.0 il est primordial d’avoir des fiches produits impeccables. Elles jouent le rôle de commercial pour vous sur votre site internet ! Dès le début, les questions fusent : Que dire ? Quelle photo ? Vidéo ou non ? Voici les points à savoir pour réussir vos fiches produits, un outil indispensable pour vendre vos produits.

La structure

Avant de commencer vos fiches produits, il est important de faire une charte homogène pour tous vos produits. Ainsi le client n’est pas perdu quand il se promène sur votre site et peut plus facilement comparer les produits.

Pour vous aider, je vous préconise de :

  •  Lister tous les points importants à mettre (nom du produit, description, ingrédients, mode d’emploi, prix, dimensions…) ;
  •  Hiérarchiser ces points avec des titres, sous-titres… ;
  • Choisir une présentation adaptée : une séparation claire des parties ou sous forme d’onglet s’il y a beaucoup d’informations à communiquer.

Quand vous choisissez votre structure, vérifiez qu’elle soit applicable et compatible avec tous vos produits. Surtout restez rigoureux et garder la trame pour tous vos produits. Ainsi vous facilitez la lecture à vos visiteurs qui resteront et commanderont plus facilement.

Le rédactionnel

Le client potentiel n’a que cette fiche pour se faire une idée du produit donc vous devez le séduire. Pour le rédactionnel, utilisez la technique de la pyramide inversée : débutez par les grandes idées puis enchaînez avec le détail.

  • Rédigez un maximum de contenu : vous serez mieux repéré par les moteurs de recherche et par conséquent vous aurez un meilleur référencement naturel ;
  • Utilisez des phrases courtes ;
  • Restez concis ;
  • Partez du principe : un paragraphe = une idée ;
  • Bannissez les fautes d’orthographe, pour cela n’hésitez pas à faire relire vos documents aux personnes de votre entourage.

Pour le rédactionnel, n’hésitez pas à mettre les points importants en gras. Vous pouvez introduire votre fiche avec un titre ou une accroche. Elle permet de faciliter l’entrée dans la fiche, cet exercice est toujours difficile à faire.

Les visuels

Il est primordial d’agrémenter votre contenu de photos. Le client potentiel ne peut pas tester, toucher le produit donc il faut jouer avec les photos pour répondre à ses attentes :

  • Plusieurs vues du produit ;
  • Mise en situation ;
  • Résultats ;
  • Graphique ;
  • Zoom sur les détails ;
  • Photos d’agréments : ingrédients, label, en application…

Il est préconisé de mettre les photos sous forme de vignettes et de donner la possibilité aux visiteurs de zoomer.

Les photos doivent être d’excellente qualité et de préférence détourées. Il est vivement conseillé de faire appel à un photographe professionnel.

Le lecteur va lire mais il va surtout être séduit par les photos en cherchant les détails. Pour certains produits, il est indispensable d’insérer des photos avec des zooms sur des parties précises. Par exemple, un zoom sur une couture d’un sac pour montrer la qualité et la résistance des coutures.

Et la vidéo…

La vidéo encore peu répandue a l’avantage de vous démarquer de vos concurrents. Elle va être un véritable booster de vente.

Elle peut être utilisée, par exemple, comme un spot publicitaire pour un nouveau produit, pour expliquer un mode d’emploi un peu technique.

La vidéo a l’avantage de rendre le produit beaucoup plus accessible, réel et plus ludique.

La 3D : Cette technique permet au client potentiel de s’approprier le produit. Il a l’impression de toucher le produit, de voir les détails.

La vidéo est un outil idéal pour visualiser le montage d’un meuble par exemple. elle est aussi  utiliser pour la démonstration comme on peut le voir dans les émissions de téléachat à la télévision pour un produit de cuisine par exemple.

Les petits plus à apporter et à ne pas oublier

  • La vente additionnelle : à la fin de votre fiche produit n’hésitez pas à proposer un produit complémentaire. Par exemple, associez la lotion démaquillante à un lait démaquillant ;
  • Des lots : constituez des offres promotionnelles. Par exemple, une offre spéciale : une carte mémoire offerte pour l’achat d’un appareil photo ;
  • Avis des internautes : laissez la parole à vos consommateurs qui sont vos ambassadeurs et vont vous permettre d’avoir des retours sur vos produits ;
  • Réseaux sociaux : invitez les visiteurs à partager sur leurs réseaux sociaux vos fiches produits.

Vous l’aurez compris la clé de la réussite repose sur la préparation de vos fiches produits. Quand vous avez trouvé la structure idéale, il vous suffit de faire l’habillage et d’agrémenter le contenu d’accessoires (photos, vidéo, etc…).

Alors à vous de jouer maintenant !

Sandrine HALLER

s.haller@lagence-carre.com

Articles similaires

L'auteur

Sandrine Haller

Depuis 2001 dans le marketing opérationnel, j’ai commencé mon expérience professionnelle dans des entreprises de vente par correspondance. Aujourd’hui je suis consultante en marketing et rédactrice indépendante, je suis spécialisée dans les nouveaux outils de communication que propose le web 2.0. En parallèle, je suis la co-fondatrice du site www.cosmeticinfopaca.com, un webzine de la filière cosmétique en région PACA.

 

16 Commentaires

  1. Très bon article. Il est cependant dommage de ne pas avoir fait un focus sur les aspects intuitifs que la page produit doit disposer : Facilité pour l’internaute d’extraire les informations utiles (ex. donner accès à toutes les informations en dessus de la zone de flottaison, …), Bouton d’ajout panier facilement repérable.
    Un autre point sur lequel je doute un peu : les photos détourées : dans certains domaines, pour les dimensions du produit notamment, des mises en situation me semblent plus appropriées pour booster les ventes :)

    • @ romain : je suis tout à fait d’accord avec toi sur la visibilité des fonctions tel que le bouton panier visible et surtout visible sur toutes les pages notamment.
      Concernant les photos détourées, en effet il y a des situations dans lesquelles elles n’ont as leur place.

  2. Merci pour cet article, il est agréable à lire et donne de bons conseil. Pour les vidéos ou images, ne pas oublier d’ajouter une touche de « mise en situation » si possible.
    Sinon pour le référencement, utiliser les titres et sous titres avec les balises H1 à H6 pour améliorer l’efficacité est un petit plus.

  3. Bonjour Sandrine et merci pour ton article de qualité.
    Je suis tout à fait d’accord sur l’ensemble des points que tu mets en avant et on peut d’ailleurs remarquer que les plus grands succès du web en matière de vente par correspondance ont souvent adopté l’ensemble ou au moins une très grande partie des points que tu évoques.
    Et finalement c’est tout bête mais la qualité apporté à la rédaction d’une fiche, amène vraiment une notion de confiance pour le visiteur, on sent que le service est professionnel. Et c’est vrai qu’en matière de positionnement sur les moteurs de recherche, plus la fiche sera unique et bien fournit, plus ce sera pertinent.

  4. Totalement d’accord avec cet article : la structure de la fiche doit être respectée sur l’ensemble du site et les photos doivent donner envie.
    Et si on conseille souvent de passer par un photographe pour avoir de belles photos, je conseille également de passer par un rédacteur pour obtenir du rédactionnel de qualité ;)

    • Il est vrai que bien souvent on pense au photographe professionnel (et encore…) mais pas au rédacteur professionnel qui lui aussi fait toute la différence. Il est vrai que cela à un coût mais totalement amorti sur le long terme.

  5. De très bons conseils. J’utilise un triptyque qui fonctionne assez bien d’ailleurs :
    Phrases courtes, tirets et aller droit au but.

    J’ai remarqué que ces trois éléments accrochaient le lecteur et servaient donc réellement contrairement aux pavés qu’il est possible de voir sur certains sites.

  6. En effet, comme le dit Louis, certains pavés sont illisibles et ne vont pas droit à l’information.

    Mais avec simplement des tirets, je pense qu’il est possible de donner les éléments essentiels du produit mais qu’on oublie d’autres éléments importants permettant de convaincre et de rassurer l’internaute qui a besoin d’un peut plus qu’une simple suite de caractéristiques du produit.

    J’ai donné ma vision des choses plus précisément dans un article : http://www.deguiz-blog.fr/2012/07/11/redaction-fiches-produits-ecommerce/ et comme je le dis, il y a de nombreux éléments commerciaux et marketing à prendre en compte en plus des critères purement ergonomiques.

  7. Article qui résume l’essentiel, cela dit attention tout de même aux gros pavés, même s’il faut du contenu pour les moteurs de recherche, il faut penser à l’utilisateur et à l’information qui doit être percutante rapidement!

  8. Pour des articles « techniques », ça peut se justifier, par contre il reste des cas où on aura toujours que très peu d’infos produit, ex. si on vend des chaises (à part l’assise, les dimensions, la couleur, la fabrication, éventuellement la marque…), des t-shirts, … il n’y a pas grand chose à renseigner.

    Dans ces cas là, il faut « miser » sur les visuels, éventuellement trouver un moyen de parler du produit mais, comme tu le décris dans l’article, dans une optique de référencement.

  9. Très bon récap, merci, cela méritait d’être dit.
    Je mettrai aussi l’accent sur le fait que la fiche produit doit absolument vendre les bénéfices, et non les caractéristiques (erreur classique).

    • Tout à fait Elise, il ne faut pas perdre de vue que la fiche est là pour séduire le visiteur afin qu’il achète le produit.

  10. La fiche produit constitue un réel outil de différenciation par rapport à ses concurrents. Adopter une trame respectant les éléments cités dans cet article et ajouter des photos de qualité sont une nécessité pour attirer l’attention du prospect qui se sent rassuré quant au professionnalisme de la société. Il est primordial de se consacrer aux fiches produits car malheureusement, certains se méfient encore du e-commerce.
    Or, même les marques de luxe vendent à présent en ligne. C’est le cas de Ralph Lauren qui a commencé il y a plus de dix ans.

  11. Très bon article.

    Ne pas oublier les contenus enrichis microformats pour les moteurs de recherches.

    Ils permettront d’afficher, photo, note, prix, disponibilité, etc… dans les résultats de recherche

  12. Les votes sociaux sur une fiche produit sont dans l’air du temps: faut pouvoir liker et retweeter à donf…
    Et aussi relire ce bel article sur l’aspect fondamental de la fiche produit comme clef de voute d’un site marchand.

  13. Article très intéressant, merci!
    Décrire des produits peut parfois prendre beaucoup de temps et est un peu répétitif.

    Il existe des outils permettant de télécharger des fiches produits et de les intégrer, comme on le souhaite et de façon automatique, à notre site de vente en ligne. Cela représente un gain de temps énorme et n’empèche en rien la personnalisation

    Par exemple, vous pouvez essayer icecat: http://www.icecat.nl/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>