Best Of Blogosphère — 15 juin 2012 — 17 commentaires
Les blogueurs : 6 stéréotypes assumés

Bien qu’il existe un grand nombre de blog sur tout et, surtout, sur n’importe quoi. Le principe reste en général le même : Etablir un certain nombre de billets sur un thème particulier avec un style particulier et des idées particulières. Mais qui sont donc ces étranges animaux que sont les blogueurs ? Voici un petit billet récapitulatif (et tout à fait objectif) de 6 différents stéréotypes de blogueurs assumés.

Attention, toute ressemblance avec des personnes existantes est totalement fortuite.

Le hipster

Hipster

Le blogueur hipster n’est pas, en soi, un type de blogueur, puisqu’il ne traite pas forcément du même thème en continu. Etre hipster, c’est d’abord correspondre à un style vestimentaire et à un état d’esprit. Par conséquent, le hipster peut partager son point de vue sur n’importe quoi. Il peut être présent dans les différentes catégories ci-dessous (le hipster en a le droit tant qu’il ne tombe pas dans le mainstream). Il aime partager ses photos (publiées au préalable sur Instagram) avec des citations remettant en cause le sens de la vie. Il aime disserter sur des choses qu’il ne connait pas forcément mais qu’il veut que les autres croient qu’il connait parce le fait même de savoir n’égalera jamais le fait de faire savoir aux autres que l’on sait (le hipster peut aussi se permettre des longues phrases comme celle-ci parce que le hipster est hors du commun). Bien sur, il rédige ses articles sous Mac, en jean trop serré, avec des Ray Ban et une coupe de cheveux approximative (mais ça vous le saviez déjà).

Le geek high tech

Geek high-tech

Etre un geek c’est une chose, en parler c’est autre chose… Ce type de blogueur arrive à mêler les deux. Le blogueur geek high tech a la particularité de ne pas voir la lumière du jour car l’ordinateur représente à la fois son outil de travail (un geek travaillant sur un raspberry pi ça existe à votre avis?) et ce sur quoi il rédige (vous suivez ?). Il est généralement sale, mal rasé et porte peu d’intérêt à son look vestimentaire.

On pourrait penser que cet animal introverti n’est pas bien méchant. Mais non, le geek high tech est grincheux et tenace. Car s’il y’a bien une chose que celui-ci n’aime pas : c’est être contredit. Des sujets sensibles, comme le référencement et le community management, peuvent le faire partir au quart de tour et devenir à proprement parlé… un troll. Et s’il y a bien troll dangereux, c’est le troll qui sait s’y prendre.

La cuisinière avertie

Menagere

Ménagère ou jeune femme ayant envie de se lancer. La blogueuse cuisinière avertie partage ses recettes sur son blog. Mais le problème est que, avant de partager une recette (et donc avant d’être sur qu’elle soit valable) la blogueuse est (à son grand désespoir) obligée de gouter l’ensemble des ses petits plats. Par conséquent, elle est bien en chair (ou le deviendra rapidement) et le regrette.

Mais la passion passant avant tout… Elle assume son penchant pour la bonne bouffe et le revendique. Cependant, la prise de poids sera variable en fonction du type de produit cuisiné. Un blog spécialisé dans les salades carotte/persil aura bien sur moins d’impact qu’un blog spécialisé dans la tartiflette au foie gras et à la gencive de porc…

Le jeune attardé

Jeune

Avant d’être blogueur, le jeune est « teenblogueur ». Le problème de la génération Y (car oui, moi-même, lecteurs, j’en fais partie), c’est que l’ordinateur et l’internet : nous sommes tombés dedans quand on était petit. Myspace, Facebook, Msn, les chats (se prononce « Tchate »),… on connait. Par conséquent, nous avons vite pris conscience que « partager » faisait partie de la vie. Et que le moindre évènement pouvait être transmis et vu par la terre entière. Et quand nous parlons du moindre évènement, nous parlons VRAIMENT du moindre évènement. Ce qui donne souvent lieu à des billets complètement improbables de type :

« Je te kiff tro ma besta  (cœur) (cœur) (cœur). Jamé on se kit ! »  accompagné d’une photo de type « Duckface » ou « en bouche de canard ».

Les blogueurs de type « jeune » deviennent rapidement plus âgés et se rendent compte de l’incroyable tâche d’encre que représente leur propre blog sur leur e-réputation. Dans ce cas, il tente généralement de s’en séparer quand vient le jour des entretiens d’embauche. Car, il faut bien l’avouer, peu d’entre eux en conserve la fierté les années passants.

Le journaliste (ou néo journaliste)

Journaliste

Le journaliste (ou néo journaliste comme il peut être défini ici et là), est soit ex journaliste, homme politique ou journaliste en devenir. Il est une nouvelle source d’informations pour tout internaute qui se respecte.  Ce sont souvent des intellectuels en mal de public mais surtout de très bon rédacteurs prêts à débattre de tout.

Cependant, il existe un vrai débat (comme quoi ce billet n’est pas uniquement rempli  de grand n’importe quoi) mettant en doute le fait que les néo-journalistes ont tendance à tuer le journalisme traditionnel (celui-ci ne requérant aucune qualification spécifique). Mais finalement n’est ce pas aussi le découlement d’une certaine forme de liberté d’expression ? On s’interroge…

Le mélomane passionné

Melomane

Le mélomane aime la musique mais il aime surtout la partager. Son blog dépasse rarement le simple cumule de photos et de vidéos avec commentaires synthétiques. Mais il peut parfois également aller jusqu’à s’affirmer en temps que « critique ».  Il rédige bien entendu la musique dans les oreilles pour vivre ses articles en les écrivant.

Mais plus que cela, le blogueur mélomane détient l’aura (ou le « mojo » comme dirait l’autre). Il détient LA musique. Car découvrir un talent c’est se faire connaitre soit même. Et se faire connaitre soit même quand on est blogueur…c’est bien !

Ces différentes catégories de blogueurs ne sont, bien sûr, pas les seules. Il en existe un très grand nombre et ils feront office d’un « Les blogueurs : 6 stéréotypes assumés (2.0) »… Oui parce que le blogueur ne dit pas « 2 », il dit « 2.0 ».

Bien entendu, cet article est à prendre au second degré et représente bien plus une déclaration d’amour qu’un véritable pamphlet. Mais ça, j’espère, bien sur, que votre sens de l’humour de blogueur vous l’aura fait comprendre… et ne vous changera pas en troll compulsif (pitié).

Articles recommandés

L'auteur

Yoann Gilfriche

Dans le marketing depuis le début de mes études, je me suis tourné vers l'international puis progressivement vers le web en général. J'ai appris progressivement les techniques de Search Engine Optimization, le Community Management et enfin le Search Engine Advertising en entreprise, en cours et de mon propre chef ! Je suis également un fervent adepte des jeux vidéos et de leurs marchés.

 


17 Commentaires

  1. Bon je ne me situe dans aucune de ces catégories, c’est grave Docteur ?
    Sans rancune, parce que c’est tout de même vachement drôle (les djeunes disent PTR c’est ça ?) ;D

    • En fait, nous disons PTDR :) Mais MDR c’est mieux ^^

    • Les jeunes disent PTDR effectivement !
      Non ce n’est pas grave car un deuxième article est déjà en cours de rédaction et de nouveaux blogueurs seront passés au crible !
      Content que vous ayez bien rigolé ! C’était le but ! :)

  2. Tres bon article…la preuve je me suis reconnu…et pas mal d’autres aussi…

  3. Pour ma part je me sent plus à l’aise en Geek High Tech, et je l’assume. J’adore ton article, je pense que chaque Blogeur a sa place ici ^^

    • Merci bien ! Un deuxième article est en préparation pour les blogueurs manquants !

  4. Salut Yoann !

    Félicitation pour ce premier article ! :-)

    A quand une typologie sur les utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook Addict; Serial Twitter….)

    A bon entendeur … !

  5. Eh oui la blogosphère est composée d’une faune riche et variée !

  6. Amusant, et plutôt représentatif ! En tant que blogueuse littéraire, je me classe dans les journalistes.
    Les blogueuses littéraires : pas critiques littéraires mais qui se prennent parfois pour… et qui veulent en tout cas à tout prix donner leur avis « personnel, objectif et profondément ressenti » sur leurs lectures ;-)

  7. hihi !jme suis bien marré ! les images sont bien choisies ;)

  8. N’oubliez pas ceux qui bloguent pour être payer, ceux qui rêvent qu’un jour trouverons la potion magique d’Adsence.

  9. Je me souviens avoir eu un blog où je me prenais pour un poète. Ca marchait à l’époque du lycée. A l’époque j’utilisais les plateformes de Skyrock (la honte). Je l’ai rapidement effacé une fois que je l’ai retrouvé, quelques années plus tard.

  10. C’est teeeellement vrai !

  11. boh et les blogueurs politiques?

  12. J’attends avec impatience la blogueuse mode :)

  13. Pour ma part, je crois que c’est « Mélomane passionné » même si la musique que j’écoute est assez trendy, mainstream, tendance… Bref peu importe le terme.
    Il ne faut pas oublier que « hipster » c’est devenu une tendance en soi…
    Oui on est tous plus ou moins des pigeons !

  14. Un fou rire jusqu’aux larmes à la lecture dans le métro. Je like.
    Une plume alerte, vive, efficace. Du talent. Je like
    Je partage. Merci, bravo et un billet comme celui là tous les jours je like 365 X

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>