Social Media — 14 juin 2012 — Aucun commentaire
Steve Jobs ou pas, Apple ne chôme pas: retour sur la conférence

Apple toujours sur le devant de la scène. La première conférence des développeurs de l’après Steve Jobs a donné le coup d’envoi de la WWDC (WorldWide Developers Conference) ce lundi 12 Juin 2012 à San Francisco.

La WWDC est un salon annuel donné par Apple en Californie et dont la cible première est l’ensemble des développeurs sur Mac et iOS. C’est un évènement majeur pour la communauté Apple puisqu’il permet aux développeurs, et utilisateurs de se rencontrer mais aussi et surtout de découvrir les nouveaux produits lors du discours d’ouverture et ce souvent de manière spectaculaire et donc très attendu.

Tout le monde attend toujours avec impatience LA nouveauté de chez Apple qui, on le sait d’avance, fera fureur dans les mois qui suivront sa présentation publique. Nous sommes pourtant loin de l’arrivée d’un produit révolutionnaire comme avait pu l’être l’Iphone ou encore l’Ipad la toute première fois mais autant dire qu’en termes d’innovation, Steve Jobs ou pas, Apple ne chôme pas. Alors, qu’auront les Apple Addicts à se mettre sous la dent? Au programme de nouveaux MacBook Pro – l’ordinateur portable haut de gamme d’Apple – et des améliorations des logiciels des Mac, de l’iPhone et de l’iPad.

Ce qui va changer ou s’améliorer en 5 points

  • Mise à jour Siri: le logiciel de reconnaissance vocal sera mis à jour et amélioré afin d’inclure les infos sportives, les listings de restaurants ou encore de cinémas. Il proposera aussi plus de langues disponibles dans certains pays (le français, l’allemand et l’italien en Suisse, le cantonnais à Honk Kong, le mandarin à Taiwan, etc…)
  • L’intégration de Facebook: en profondeur dans l’iPhone afin de pouvoir facilement partager des informations sur une localisation… Mais aussi un App Store plus aisément partageable avec ses amis Facebook que l’actuel store et ses 650 000 apps dans lequel on pouvait rapidement se prendre pour Alice aux pays des Merveilles dans son labyrinthe!
  • L’amélioration du téléphone: équipé d’iOS6, le téléphone proposera deux options lors de la réception d’un appel impossible à prendre: la première sera d’envoyer un message pré-enregistré au correspondant. La seconde sera d’ignorer l’appel et de bénéficier d’un rappel en fonction du temps ou de l’endroit où l’on se trouve (en quittant le bureau, rappel). L’iPhone proposera également un mode ‘ne pas déranger’ qui empêchera le téléphone de sonner, ou de s’allumer ou encore la possibilité d’autoriser uniquement certains numéros et d’autres pas.
  • L’expansion de FaceTime: actuellement disponible uniquement via le wifi, iOS6 permettra d’ajouter Facetime au réseau du téléphone avec également la possibilité d’unifier son numéro de téléphone et son ID Apple afin d’être en mesure de recevoir sur son Mac ou Ipad  les appels Face Time reçus sur l’iphone. (on ne garanti cependant pas la qualité de l’image sur le réseau 3G!)
  • Un service Map maison: c‘était attendu: Apple rompt son partenariat avec Google pour proposer un système de cartographie maison. Cela permet à l’iPhone de bénéficier enfin d’un système de navigation tour par tour gratuit et de cartes en 3D. En revanche, le système ne supporte pas les itinéraires pour les transports en commun. Pour cela, il faudra passer par des apps. Dommage!

Pour ce qui est du reste…On pourra enfin attacher un document à un email depuis l’app mail; Passbook permettra de centraliser ses billets virtuels (avion, concert, bon d’achat etc.); une mise à jour de Photo Stream Sharing permettra de choisir ses amis avec qui partager ses photos, ces derniers recevront une notification et pourront donc visualiser les photos en utilisant leur Iphone 4 équipé d’iOS6 ou plus tard leur Ipad 2…

Qu’en est-il du positionnement stratégique d’Apple?

1.Cap sur la Chine!

Une place de choix pour ce pays durant la conférence Apple et pour cause: 12,4 milliards de dollars de chiffre d’affaires sur les six premiers mois de l’exercice fiscal de l’entreprise, presque autant que sur l’ensemble de l’exercice précédent.«Il est extraordinaire que nous nous en sortions aussi bien», a confié Tim Cook, PDG d’Apple. Pour rendre l’iPhone encore plus attrayant, le navigateur Internet Safari intègrera le moteur de recherche Baidu, qui supplante Google dans le pays, ainsi que des options de partage vers des sites de vidéos locaux, ou l’ajout de langue asiatique sur Siri. «Préparez vos applis pour la Chine», a lancé Craig Federighi, responsable du développement logiciel d’Apple.

2.Rétina en attendant la télé?

Apple a inauguré le concept de «Retina display» en commençant par son plus petit écran, l’iPhone. L’idée est de ne plus pouvoir distinguer les pixels à l’œil nu et de rendre les couleurs plus intenses. Apple l’a décliné au début de l’année avec un écran sept fois plus grand, sur le nouvel iPad. Lundi, le «Retina» est arrivé sur les Mac, dans l’écran de 15,4 pouces du nouveau MacBook Pro. Suivant cette tendance, des analystes s’attendent déjà à voir arriver un téléviseur Apple reprenant ces caractéristiques dans les prochains mois. Apple bientôt sur tous les fronts?

3.Des portables,surtout des portables

Depuis plus d’un an, les dirigeants d’Apple martèlent que le Mac n’est pas un secteur à l’abandon, même si l’iPad et l’iPhone génèrent désormais six fois plus de chiffre d’affaires. Il est vrai que si l’on pense ‘ordinateurs de bureaux’ on a du mal à se souvenir de la dernière grande avancée que ceux-ci ont connus. L’iMac, le Mac mini et le Mac Pro n’évoluent presque plus et semblent être de plus en plus délaissés. Cependant, selon un dirigeant d’Apple, cité par un journaliste du New York Times, il ne s’agirait que d’un mouvement ‘temporaire’. De nouveaux modèles, et un nouveau design, seraient prévus pour le début de l’année prochaine. Info ou intox?

4.Google & Apple: les ennemis de mes ennemis deviendront mes amis

l’iPad et l’iPhone génèrent désormais six fois plus de chiffre d’affaires

Pas de doute, Apple assume le fait de ne plus vraiment vouloir être associé à Google. La marque a en effet multiplié les partenariats pour isoler Google et mieux se rapprocher de Facebook, avec lequel elle était en froid, dans le but intégrer le réseau social à l’iPhone et à l’iPad, comme ça avait déjà été fait pour Twitter, laissant au passage Google+ sur la touche. Mais Apple ne s’arrête pas là, avec le lancement de son propre système de navigation totalement expurgé des services de Google Maps, au profit d’une solution maison, conçue en partenariat avec le Néerlandais TomTom. On va finir par croire que les ennemis de Google deviennent tous peu à peu les amis d’Apple. Choix stratégique ou ‘émotionnel’?

5.Puissance et rigidité

On l’a vu, les améliorations, les mises à jour ne sont plus aussi grandioses et significatives qu’elles ne l’ont été il fût un temps ! Le groupe fonctionne désormais  plus que jamais par petites retouches. Dernier exemple en date, le MacBook Pro de nouvelle génération, particulièrement cher (à partir de 2279 euros), sera vendu au côté de deux modèles de génération précédente, plus abordables. La stratégie employée par Apple lui permet de limiter les risques tout en profitant d’importantes économies d’échelle. C’est un peu la marque de fabrique de Tim Cook, PDG d’Apple finalement.

Beaucoup d’informations données lors de cette Conférence mais au final rien de révolutionnaire ou auquel on ne s’attendait pas. Aucun doute sur le fait que les fans apprécieront même le plus infime des changements d’un de ces bijoux technologiques . C’est certainement pour cela qu’ils ne perdent pas de leur éclat…

Découvrez l’introduction tant attendue de Tim Cook lors de WWDC:

Image de prévisualisation YouTube

Articles similaires

L'auteur

Laurie Rouy

Etudiante de 24ans en MBA Marketing & Publicité à l'ESG Paris, j'ai toujours été passionnée par l'univers du digital. La créativité et la diversité de ce domaine sont si vastes qu'elles animent et maintiennent ma curiosité permanente.

 

0 Commentaire

 

Laisser un commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>