Best Of E-Publicité — 11 juin 2012 — Aucun commentaire
La coregistration : quelles solutions pour l’intégrer de façon pertinente sur son site ?

C’est en lisant l’article « Tout savoir sur la coregistration » et surtout les commentaires que m’ait venu l’idée de cet article. Je ne vais pas revenir ici sur l’explication de ce procédé marketing devenu aujourd’hui un levier de collecte d’adresses indispensable dans une stratégie E-marketing. Je ne vais pas non plus revenir sur la nécessité de recruter une base de données qualifiée pour un annonceur marchand qui souhaite développer ses ventes. Je vais plutôt m’intéresser à l’intérêt pour un site éditeur de relayer des offres de coregistration et surtout où et comment intégrer un module de co-abonnement ?

La problématique pour tout responsable webmarketing est double : comment générer du trafic vers mon site à moindre coût et comment monétiser ledit trafic ? Je sais, ma vision est assez binaire. J’aurai pu également citer l’importance d’apporter un contenu pertinent pour les internautes ou encore bien d’autres choses car effectivement le rôle du webmarketeur est multiple. Cela étant l’ajout de contenu est tellement évident que je fais volontairement le choix d’occulter cette étape non moins essentielle pour vous parler de gagner de l’argent. Oui nous adorons tous notre merveilleux travail mais autant mêler l’utile à l’agréable et faire en sorte que ce beau métier nous permette également de payer les factures !

Cette petite introduction faites, entrons dans le vif du sujet…

Où intégrer la coregistration sur mon site ?

Sur ma newsletter pardi ! Plus sérieusement sur tous les formulaires d’inscription de mon site internet du moment que je collecte l’email de l’internaute (et accessoirement la civilité, le nom et le prénom, rares étant les annonceurs aujourd’hui qui ne collectent que l’email). De fait si sur votre inscription newsletter vous n’avez prévu que le champ mail, j’aurai tendance à vous conseiller de faire une rapide modification de votre formulaire pour ajouter la qualification civilité, nom, prénom. Non seulement vous allez qualifier votre propre base de donnée (et ultérieurement pouvoir personnaliser vos envois et cibler selon la civilité de l’internaute les informations que vous leur enverrez par la suite) mais surtout, vous aurez ainsi accès à 80 % des campagnes actives sur le marché. Cet aparté étant pensez également aux autres formulaires de votre site : création de compte, jeu concours, demande de devis, demande de catalogues et post-achats (pour les sites marchands).

Dernière recommandation sur l’emplacement mettre le plus en avant l’espace d’inscription à votre site (éventuellement par le biais d’une pop up d’inscription). Cela vous permettra de recruter davantage d’opt’ins pour votre propre site (et donc faire grossir votre base de donnée) mais surtout cela amènera davantage de trafic vers la page de co-registration et donc générera d’autant plus de CA.

Quel prestataire de coregistration choisir ?

Difficile pour moi de rester neutre mais… on va essayer. Première remarque, il vous est tout à fait possible de vendre directement à un annonceur vos espaces de coregistration. Cela étant cela nécessite de développer son propre module de coregistration, de démarcher des annonceurs et éventuellement de gérer l’aspect « technique » de la campagne et notamment la livraison des adresses au client. Bien que la création d’un webservice puisse paraître relativement simple pour un développeur un tant soit peu expérimenté, je ne saurai que vous conseiller de passer par une agence spécialisée. Passer par une agence vous permettra notamment de bénéficier de conseils d’experts dans le domaine mais aussi et surtout de rentabiliser au mieux l’espace publicitaire. En effet l’agence vous « alimentera » toute l’année avec de nombreuses campagnes sans que vous ayez besoin de faire d’efforts de prospection commerciale.

Autre conseil, orientez-vous vers l’agence qui saura le mieux répondre à vos demandes. Certains prestataires ont des solutions relativement inflexibles, d’autres au contraire essayeront de vous fournir une approche (et donc un script) personnalisée.

Pensez également à interroger un maximum de prestataires notamment sur :

  •  le nombre d’annonceurs qu’ils relayent par mois en moyenne. Plus l’agence a de campagnes à vous proposer, plus vous aurez de chances de trouver des offres affinitaires à proposer à vos internautes.
  • le montant des commissions qu’ils vous reversent. N’hésitez pas là encore, à faire jouer la concurrence. N’espérez pas obtenir de « minimum garanti », ce modèle est peu/pas pratiqué dans le secteur, le modèle de commissionnement est un modèle au CPL. Cela étant n’hésitez pas à négocier un CPL minimum par inscrit et surtout ne vous laissez pas compter fleurettes ! Certains vous parleront de rémunérations de plus d’un euro par lead mais creusez ce type d’informations. Généralement il s’agira de campagnes soit très ciblées, soient qui collectent des champs complexes comme le numéro de téléphone par exemple. Orientez-vous plutôt vers des agences proposant des annonceurs marchands qui s’adressent au plus grand nombre. Cela intéressera davantage vos internautes et vous permettra donc d’optimiser votre rentabilité. En l’occurrence sur ce type de campagne vous pourrez espérer de 0,17 à 0,25 € par inscrit.
  • Le taux de refus appliqués par les annonceurs. En effet certains annonceurs très connus pourront vous paraître intéressants. Sachez que plus l’annonceur est connu et plus il collecte depuis longtemps, plus sa base de donnée est importante (et donc plus le taux de doublons et donc de refus pour l’éditeur sera important). Pensez donc à privilégier des annonceurs légèrement moins connus mais dont la base de données est quasi-vierge ainsi vous aurez la quasi-totalité de vos adresses collectées qui vous seront validées en fin de mois.
  • La notoriété des annonceurs relayés. Cela peut paraître contradictoire avec le point précédent mais sous-entendu, orientez-vous plutôt vers des agences proposant des annonceurs marchands plutôt que des annonceurs du type « bons plans ».
  • L’accès à une interface de suivi statistiques : essentiel pour suivre vos résultats !

Enfin dernier conseil que je peux vous donner : n’hésitez pas à comparer ! Certaines agences vous parleront d’exclusivité obligatoire. Effectivement à long terme optez pour une agence, elle pourra ainsi mettre en avant votre site auprès de ses annonceurs et ainsi vous obtenir des deals privilégiés. Cela étant avant d’arrêter votre choix n’hésitez pas à mettre en place les modules de coregistration de deux agences simultanément par exemple et ainsi calculer à la fin du mois, laquelle des deux vous aura rapporté le plus de CA et vous aura proposé le service le plus personnalisé.

Articles similaires

L'auteur

Aurore Gary

Forte de plusieurs années d'expériences dans l'Internet, j'ai débuté en tant qu'affiliate manager au sein d'une plateforme d'affiliation. J'ai ensuite rejoint l'agence Advertise Me (www.advertise-me.fr) en tant qu'associée pour gérer le développement du pôle diffusion qui compte aujourd'hui 10 personnes. L'agence est spécialisée dans l'e-mailing à la performance (CPL, CPC, CPM) ainsi que la coregistration média et plus globalement toutes les problématiques d'acquisition de trafic qualifié.

 

0 Commentaire

 

Laisser un commentaire via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>