Best Of Référencement naturel — 07 juin 2012 — 44 commentaires
Google Pingouin 1.1 : ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Google ne se laisse pas aller en ce moment en nous sortant des mises à jour en veux-tu en voilà. C’était notamment le cas la nuit du 5 au 6 juin 2012 avec Google Pingouin 1.1. Et il a fait du mal à nouveau après la première mise en place intervenue le 25 avril.

Petit rappel sur Google Pingouin

C’est vrai qu’entre Panda et Pingouin, il est facile de s’y perdre. Pingouin est en fait un filtre contre la suroptimisation. Donc oubliez la triplette URL – Title – H1 avec votre mot-clé préféré, oubliez de temps en temps votre expression favorite dans vos ancres de liens, oubliez les techniques d’acquisition de liens trop faciles et qui n’apportent rien d’autres que du référencement. Il faut passer à la vitesse supérieure en pensant qualité ! On le dit depuis plusieurs années, mais maintenant qu’on se fait bouger dans les serps, il est temps d’agir. D’ailleurs, comme le montre le serpomètre, c’était avis de tempête hier.

Les 5 crimes à ne pas commettre pour ne pas voir le Pingouin s’approcher

Avoir un site trop optimisé

Url, title, h1 bourrés de mots-clés. Pensez d’abord à vos visiteurs lorsque vous rédigez un contenu. S’il plait au visiteur, il plaira à Google.

Ayez une offre attractive avant de penser à la faire connaître. Plus vous ferez d’efforts pour bien présenter vos services, vos produits, et plus votre site sera de qualité. Ca parait simple, n’est-ce pas ? Mais c’est avec de nombreux tests que l’on arrive à optimiser son site : pensez ergonomie et accessibilité notamment.

Ne faire que des liens optimisés

On parle d’une limite à 50% de liens optimisés, mais il n’y a pas de vrai chiffre, le plus important est d’avoir un profil de liens naturel, donc quelques liens optimisés, d’autres sur de la longue traîne, et quelques uns sur des termes tout à fait désoptimisés (url, cliquez ici, voir le site, …).

Ne se servir que des plateformes à faire du lien

Les  communiqués de presse, les annuaires, les digg-likes, c’est bien beau, ce n’est pas difficile (même si ça demande tout de même de plus en plus d’efforts de rédaction). Mais est-ce que ça vous semble vraiment utile pour quelqu’un ces liens ? Pourquoi ne pas rejoindre l’équipe éditoriale d’un blog à forte notoriété spécialisé dans votre secteur d’activité par exemple ? Pour les sites e-commerce, il ne faut pas tout miser sur le référencement, il faut se servir de toutes les techniques d’acquisition de trafic à votre disposition : publicité (bannières, affiliation), comparateurs de prix, liens sponsorisés, …

Sortir de sa thématique

Quel intérêt y a t-il à écrire un article sur un site de cosmétique pour votre activité de diagnostiqueur immobilier ? Aucun ! Alors n’allez pas faire d’échanges de liens avec des sites hors thématique. Essayez de développer de vrai partenariat avec des sites complémentaires au votre : guest blogging, échanges de messages sur la page facebook, rubrique dans une newsletter. Tout cela vous aidera à développer votre notoriété, auprès des internautes dans un premier temps mais également auprès de Google par la suite grâce aux différentes interactions que les internautes pourront avoir à propos de votre site.

Se reposer sur ses lauriers

Si vous vous dites que tout est gagné quand votre site tourne bien, vous reculerez à coup sûr. Qui n’avance pas recule. Vos concurrents ne vont pas attendre eux, donc il vous faudra toujours être sur le pied de guerre et chercher à améliorer votre site, votre offre.

En bref

marketingCe discours a plus à voir avec du marketing qu’avec du référencement vous me direz, et vous avez raison. Mais c’est parceque le référencement ne peut pas être la seule carte que l’on joue, il faut miser sur toutes les techniques à notre disposition pour avancer. Et Google nous aide à le comprendre avec ses mises à jour de plus en plus fréquentes et intenses.

Vous l’aurez peut-être noté, mais les sites qui sont les plus touchés ne sont pas les e-commerce. La raison ? Souvent, ils ne mettent pas tous leurs oeufs dans le même panier eux !

Finalement, cette mise à jour de Google Pingouin 1.1 ne nous apprend pas beaucoup plus de chose que la première, si ce n’est qu’il faut penser plus globalement. Le référencement ne se suffit pas à lui-même.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Matthieu Verne

Matthieu Verne est un auvergnat spécialisé dans le référencement naturel avec son entreprise ReferenSEO. Ayant rencontré des problématiques diverses, aussi bien sur des petits que sur des grands comptes, sur des sites vitrines que sur des sites e-commerce, Matthieu Verne partage ses connaissances SEO et cherche la discussion, l'échange. N'hésitez pas à contacter Matthieu par mail, par son site ou par Twitter pour engager la discussion. Il dispose également d'une boutique en ligne de déguisements : http://www.deguiz-fetes.fr/ et a donc une bonne expérience sur le e-commerce en général.

 


44 Commentaires

  1. Merci pour ces conseils.

    Finalement, ce ne sont que des conseils de bon sens. Mais certains ont voulu être trop gourmands !!!
    Et se sont fait attaquer par le pingouin !

  2. Finalement cette mise à jour, en pénalisant les sites sur-optimisés bourrés de mots clés, rendra la navigation plus agréable pour les internautes.

  3. Très intéressant ton article ! Mais j’ai une question, mettre des liens dans les commentaires, celà reste t’il des liens optimisés ?

    • Je me posais la même question .. Je pense que oui

  4. @ Ismaël : en effet, ce ne sont finalement que des conseils de bon sens, mais il est clair qu’ils sont loin d’être appliqués par tous les sites.

    @Fil : c’est le but en effet. Le problème étant que certains sites référencés de façon très sale restent bien positionnés, sans bonne raison. Et d’autres sites qui ont un contenu, une offre plus intéressante ne sont plus visibles. Donc ce n’est pas que des mauvais sites qui sont repoussés dans les serp, … malheureusement.

    @Image Drôle : tout dépend de l’ancre du lien. S’il s’agit d’une ancre dont tu te sers plus de la moitié du temps quand tu crées des backlinks, ca posera des problèmes oui. Par contre, si tu t’attaches à bien diversifier tes ancres, ça ira.

  5. Le critère chance n’est pas à négliger non plus car on a vu des sites qui n’employaient aucune méthode « blamable » tomber dans les pattes du penguin..Vu que le Penguin ne semble pas très rationnel, il ne leur reste plus qu’à prier maintenant !

  6. Merci pour cet article, en revanche, je ne suis pas tout à fait d’accord avec le conseil « laisser des liens non optimisé du genre cliquer ici ».

    Google veut des sites de qualité, pourquoi subitement demanderaient-ils d’arrêter d’optimiser ? Sauf erreur de ma part, Google demande juste de ne pas avoir que des liens avec des « money keywords » et peu variés. Ca ne sert strictement à rien de faire des liens « cliquer ici », c’est une polémique qui a été lancé par quelques internautes un peu « paniqués ». Pourquoi serait-on pénalisé si on a que des liens optimisés, mais avec une grande variation d’ancre, vers des pages différentes ?
    D’ailleurs, dans 99,9% des cas, les liens « cliquez ici » peuvent être remplacé par un call-to-action du type « recevez un devis gratuitement » ou « rejoignez la communauté ». Si le lien n’a toujours pas de mot-clé (encore que « communauté » peut en être un), il a en revanche le mérite d’inciter à cliquer, car il est plus parlant qu’un simple « cliquer ici ».

    Mais sinon globalement, je suis d’accord avec le point de vue de l’article. Je rajouterais même un conseil supplémentaire:

    – Ne créez pas 50000backlinks identiques en même temps (via des outils de backlink automatique par exemple), car Google trouverait plutôt louche que d’un seul coup autant de lien apparaissent sans raison aussi rapidement.

  7. Très bonne remarque de conclusion ; effectivement il s’agit là plus de marketing que de référencement et c’est beaucoup plus logique de travailler dans ce sens.

  8. Merci pour ce topo de l’avenir du référencement et du Webmarketing. En effet, le référencement va dériver de plus en plus en marketing social et autre, fini le bon vieux temps 🙂 A nous de nous adapter mais ce sera de plus en plus ardu de concurrencer les gros sites qui ont des services dédiés et des moyens considérables. A terme, il n’y aura plus que du Wikipédia, Facebook et consort sur la première page GG…

  9. Est-ce qu’elle est arrivée la mise à jour sur google.fr ou juste en US?

  10. @Christophe : en effet, vous avez raison pour les liens « cliquez-ici », il ne faut pas que cela devienne un mauvaise habitude, et pourtant ça en prend le chemin.
    Mais je suis tout de même persuadé que quand des liens sont créés de manière complètement naturel par un internaute lambda, il arrive couramment que les liens soient de cette forme.
    Donc, c’est un petit plus pour renforcer le côté naturel d’après moi. Mais cela est utile seulement dans le cas où on ne met pas d’autres actions en place que le référencement. Si d’autres actions de communication sont faites, il y a de fortes chances pour que vous gagniez en notoriété et que ces liens « cliquez-ici » & co soient créés vraiment naturellement.

    @kamal : oui la mise à jour est également sur google.fr depuis la nuit du 5 au 6 juin.

  11. Bonjour,
    Il y a du mouvement depuis 2 jours mais vous êtes le seul à parler d’une mise à jour pingouin. Est-ce que cette mise à jour est officielle ?

  12. @Natacha : Bonjour, je ne suis pas le seul à en parler. Pour preuve, je vous invite à consulter le forum WebRankInfo où il y a pas mal de réactions, notamment au travers de ce topic : http://forum.webrankinfo.com/google-penguin-mise-jour-des-donnees-t155084-150.html
    Par contre, il ne me semble pas que Google ait communiqué officiellement à ce sujet.

    • Merci pour la réponse. Je suis justement ce topic où il est dit justement que :
      Matt Cutts a confirmé qu’il ne s’agissait pas de Penguin (ou de Panda) pour les modifs du 5 juin. Vu sur son Twitter :

      @mattcutts is there an update running today ? We’re seeing some penalties today in France

      La réponse de Matt Cutts :

      no Panda or Penguin updates going out recently, no.

      La première mise à jour de pingouin date du 26 avril, du coup il n’est pas certain que tous ces mouvements soient liés à une MAJ.

  13. Pingouin a au moins le mérite de remettre au coeur du ref les « bonnes pratiques » même si le fait de ne pas avoir un site « trop optimisé » est étrange… Cela sous entend que les webmaster ne doivent pas faire trop bien leur boulot, ou faire comme ci ils ne faisaient pas bien, étonnant, mais cela semble fonctionner !

  14. @Natacha : Ah, merci bien pour ces précisions, tout cela est étrange. A quoi est dû tout ce changement si ce n’est pas un des animaux préférés de Google ??? Il va falloir se pencher sur la question.

  15. Comment un site a fort trafic, au contenu pertinent, et n’ayant pas usé de sur optimisation peut il se voir perdre 50% de son trafic suite à une mise à jour du pinguino?

    Pas infaillible la bête..

  16. Google Pingouin 1.1 date du 26 mai, pour ce qui est des changements de la nuit du 5 au 6 juin, Matt Cutts a communiqué pour dire que ce n’étais ni penda ni pingouin.

  17. Ces conseils sont utiles mais il y a encore beaucoup de zones d’ombre autour du manchot, autant dire qu’à raison d’une mise à jour de Panda et de Pinguin par mois, on a pas fini de se faire du mauvais sang!

  18. Salut Matthieu,
    Tu apportes des conseils sympa, mais tout ça est trop simpliste dès l’instant où nous n’avons pas plus de billes pour constater les effets du manchot.
    On parle de rendre le linking naturel, mais de toute façon, c’est la même chose depuis longtemps.
    Là il faut surtout découvrir les limites de ce nouvel algo, comment agir sur un site récent pour être positionné rapidement, comment maintenir un site très ranké. Il y a vraiment matière à creuser.
    Après tu as raison, il faut élargir les sources de trafic, mais ce n’est pas le référencement n’est plus rien seul, ça veut dire des liens « naturels » venant des réseaux sociaux, donnent une forme de bruit et incite Google à penser que tu respectes tout. C’est comme le débat du CP de qualité ou du spin, pour le moment les bots de Google sont plus proche du cochon, que du raffiné, tu peux donc leur livrer du texte de bourrin produit pour un splog et il ne fera pas de différence majeur.
    Mais bon c’est toujours sympa d’ouvrir le débat…

  19. [nota : merci de supprimer mon commentaire n°56180 ci-dessus]

    Merci pour ces conseils.
    Je les partage totalement, d’autant plus que ce sont des conseils de bon sens.

    Cependant, jusqu’à Penguin, les référenceurs disposaient de plans SEO qui fonctionnaient plus que bien (je pense aux plateformes dites de « CP SEO » qui permettaient de faire ranker un site rien qu’avec des liens sur de telles pages.

    Badaboum ! C’est terminé. Maintenant, Google a décidé de sévir et nous renvoie vers les fondamentaux qu’il a édicté.

    J’en parle assez longuement dans ma méthodologie (que j’ai appliquée, après l’avoir rédigé, ça permet d’avoir un guide sous les yeux) : http://www.unpeudeseo.com/2012/05/30/methode-sortie-penalite-google-penguin/

    Bonne journée

  20. Merci pour cet article.

    Mais alors ça veux dire qu il faut enlever les balises h1, h2….. ainsi que raccourcir les balises title ?

    Car si c est ça, j au peur de chuter exposition moi 🙁

  21. Concrètement, appliquer les règles de base de la SEO est la solution. Ces nouveaux filtres comme tous les autres visent essentiellement les techniques borderlines autrement dit tout ce qui concert le blackhat.

    N’oubliez pas aussi qu’aujourd’hui tout miser sur le référencement n’est pas totalement pertinent puisque les réseaux sociaux sont d’excellents apporteurs de trafic.

  22. En fait pour fait du référencement naturel en mode google-friendly, il faut se comporter comme un lambda…ou presque. Et bien sûr mettre le contenu en priorité n°1!!

  23. pinguin a fait mal à mon site, il m’a fallu réorganiser mon site, désoptimiser le site
    donc j’ai beaucoup de travail

  24. C’est vrai que la désoptimisation est clé pour ne pas paraître pour un spammeur. Mais pour les petits sites avec très peu de liens, je pense que c’est toujours bon de bien optimiser et de désoptimiser ensuite avec le temps.

  25. @Dge06 : il ne faut pas supprimer les balises h1, h2, il faut juste ne pas les optimiser sur la même expression exacte. Jouez sur les synonymes, sur des termes secondaires pour les diversifier.

    @Audiofeeline : Google vise les techniques borderlines, d’accord, mais pas uniquement le black hat. Enfin la question est : Où s’arrête le white et où commence le black ? A partir du moment où l’on cherche à optimiser son site pour bien apparaître sur Google, ce pourrait être du black hat finalement.

    Pour les réseaux sociaux, tu as raison, ce sont des leviers importants. Plus ou moins selon le secteur d’activité par contre…

  26. Il ne faut pas non plus tout défaire pour refaire quelque chose.. il faut simplement comprendre les exigences de Google en analysant les différentes mises en place sur votre site.

    Il faut éviter la sur optimisation on-site et off-site. Si vous chargez la mule forcément Google va voir que rien n’est naturel, DONC pas orienté internaute.
    On le dit depuis quelques années qu’il faut varier les ancres, les sources etc…
    Les sites plombés sont le plus souvent des sites qui n’ont pas subit une réelle réflexion durable sur les SERPS.

  27. Le guest bloging j’y pense depuis longtemps le prob lème (outre le temps) c’est qu’une fois un article de qualité rédigé on à tendance à vouloir le poster sur son propre blog plutôt qu’ailleurs.

  28. Article qui a le mérite d’être concis et clair, j’aime 🙂

  29. Idem ici au Canada, mon site de CP autopromotion.ca a aussi connu les foudres de Google.
    À savoir s’il s’agit d’un Panda ou d’un Pingouin, c’est secondaire (pour ma part je trouve que cela ressemble plus à un (Portuguese Man-of-War).

  30. Désolé, mais pour moi l’article ne touche pas le fond du problème, au contraire il ne fait que répéter des choses dont on parle depuis des années.

    Cela fait des lustres qu’on parle de user expérience, donc cela n’a rien de nouveau.

    Aussi pénaliser les sites qui remplissent bien comme il faut le title, le h1 et choisissent la bonne url, n’a aucun sens.

    Ainsi, à encore cet article, si je publie une page sur la recette de la tarte aux pommes, ceci me pénaliserait :

    url : recettes/tarte-aux-pommes.html
    Title : Tarte aux pommes, recette simple et rapide
    H1 Recette pour la préparation de la tarte aux pommes

    Ceci selon vous serait alors de la suroptimisation ? Désolé mais à mon avis cela n’a pas de sens.

    Mais si c’est vous qui avez raison, alors quel url, quel title et quel h1 choisirez-vous ? Voilà une question à laquelle l’article ne répond pas.

    Encore une fois, le problème n’est pas la suroptimisation, les problème est que l’optimisation ne suffit plus.

    Mais l’optimisation reste un élément fondamental de votre référencement, car le pire qu’il peuvent vous arriver est de vous retrouver avec un site qui non seulement n’est pas génial pour l’utilisateur mais en plus qui est sous optimisé 😀

    Ce serait dommage.

    • Je suis convaincu que la triplette ne fait pas pénaliser un site à lui seul donc on est d’accord.
      Mais ça + un nom de domaine ayant les mots-clés, + trop d’ancres optimisées sur ce terme, qui plus est issues uniquement de sites de CPs par exemple, et là je suis convaincu que la pénalité n’est pas loin.
      Donc pour moi je problème est bien la surroptimisation : l’optimisation trop poussée et pas assez naturelle.

      Et pour ce qui est de l’expérience utilisateur, tu as raison, on en parle depuis longtemps, mais as-tu l’impression que c’était toujours mis en application ? Moi non, et je trouve donc utile de continuer à communiquer dessus.

  31. Ah oui, j’oubliais

    il faut quand même dire que je suis d’accord sur certains points, qui eux aussi ne sont pas nouveaux…

    Effectivement le Guest bloging, c’est très bien, mais qui dirait le contraire 🙂

    D’ailleurs, qui serait intéressé pour le faire sur la thématique SEO ?

  32. Tout à fait d’accord avec SeoSpere

    La triplette n’a rien à voir… Je suis un adepte de la triplette et à mon avis cela ajoute à l’expérience de l’utilisateur.

    Si je prends l’exemple de mon propre site, à mon humble avis: Google à simplement mis un filtre avec des mots clés tel que: Rolex Replica par exemple.

    Lorsque ces Spammeurs déposaient leurs merdes sur mon site, WordPress étant performant, un ping était envoyé, le Googlebot passait alors et repérait la merde avant même que je l’aie ramassé (modéré)…

    Mon erreur, fût d’ouvrir à tous la publication, à mon avis il faut modérer chacun des articles.

    L’autre élément qui a dû irriter Google, le fait que les ancres étaient optimisées oui…, mais surtout le fait que ces liens n’avaient rien de commun entre eux.

  33. Je pense qu’un bon netliking sera toujours la meilleur solution, pensez vous que google vois si votre site a de la qualité? moi je n’y crois pas à par la denstité,…. 😉

    • Il y a de multiples facteurs qui peuvent indiquer à Google si un site est de qualité ou pas.
      La densité n’est pas un facteur qui peut prouver la bonne qualité du site, mais elle peut en revanche prouver l’inverse s’il y a trop d’exagération.
      D’autres critères comme l’ajout de nouveaux contenus régulièrement, la reprise de ces contenus dans les réseaux sociaux, … sont des critères qui vont donner du poids à votre site aux yeux de Google.
      Si votre site est aimé par les internautes, Google l’aimera probablement.

  34. Bonjour,

    Pour situer : moi et mon site sommes tombés au combat sur 1 mot clef vital. Nous reculons encore de 20 places en 20 places régulièrement.

    C’est un site de passionnés qui ne fait pas du « fric », qui n’est pas « over référencé » ni spammé.., qui ne parle pas de c.. ou de rencontres, ou d’annuaires ou d’assurances ou de comparateurs…

    C’est un site modeste qui n’est pas pour autant un truc tout fait clefs en mains et c’est, je pense, en partie de là que vient mon problème !…l’artisanat c’est la roulette russe…(imaginez si le bot n’aimait pas les squelettes de Joomla ou phpbb…)

    Historique : à la fin avril, boum badaboum de la 1ère page à la 4…et ainsi de suite depuis…et donc, naturellement, plus de visiteurs depuis. Le vide, désert de glace, la banquise !

    Quelques semaines plus tard, 4kg en moins et plus aucun estime de moi, j’ai enfin découvert « pingouin »… sacrés farceurs les mecs de chez google, ils ont cachés les oeufs en même temps que le pingouin !

    A propos du volatile et de l’ignoble absence de communication de Google, je citerais Coluche : « Écoutes, ne lui dis rien, le mieux c’est que tu lui répètes, mais tu ne dis pas que c’est moi qui te l’a dit surtout !!! »

    Ce que je veux dire qui me fait tristement marrer, c’est que Google demande un référencement « naturel »… ok, c’est quoi ? un référencement naturel ? …qui n’est pas « pensé » pour les bots ?

    …ok, alors qu’est-ce que je fais depuis 3 semaines ? …

    Je mets des nofollow partout, j’enlève les balises title ou alt, je réduis le nombre de lien de ma page d’accueil, j’enlève mon mot clef (qui est quand même LE sujet de mon site)…etc

    C’est vachement pratique, mon site est devenu un truc fade sans infobulles et finalement plus du tout pratique…ah mais non, c’est cool car à force, ça devrait plaire au bot !!!

    Je lis ci-dessus qu’il ne faut pas mettre « cliquer ici »… mais c’est une blague non ? Quand je mets, « cliquez ici pour poster une photo dans la galerie »… j’ai pas bon ?????

    Et les ancres… je ne sais pas ce que c’est une ancre (du moins j’imagine). Mes forums sont « ancrés » en href depuis une courte liste en 1ère page… là aussi il faut que j’enlève les derniers commentaires des gens ????

    Le netlinking, je ne sais pas non plus ce que c’est…je viens de lire ci-dessus…ça doit être encore une pratique de vilains que je me prends dans mon bec

    Bref, je ne comprends rien de rien, c’est NUL !!!

    Google a professionnalisé le web, c’est ce qu’il pouvait faire de pire.

    Je vous laisse j’ai une omelette sur le feu…

    • En effet, pas facile de s’y retrouver.
      Mais il ne faut pas tomber dans le piège de tout changer d’un coup. Il faut faire des essais, essayer de trouver ce qui n’a pas plus à Google dans votre stratégie, sur le site ou en dehors du site (création de liens depuis d’autres sites = netlinking).
      Ce n’est pas parceque vous avez des cliquez-ici que vous avez été pénalisé, ni parcerque vous avez des titles et des h1 étant donné que tous les sites en ont.
      Il faut voir ce qui a pu ne pas paraître naturel à Google et rectifier le tir.

      Bon courage.

  35. pas touchée par Pengouin mais les sites de CP m’inquietent car j’ai beaucoup bossé dessus. Quoi qu’il en soit c’est une manière beaucoup plus agréable de poster plutot que de faire des cp et digg à longueur de temps

  36. Merci Matthieu pour vos encouragements.

    J’ai fait beaucoup (trop) de modifs et je ne sais plus quoi faire : toujours 300ème !!! et plus de nouveau contenu…ce qui est normal 🙁

    J’ai fait une croix sur google.
    Par contre, je me pose une question qui me semble primordiale :

    Est-ce que Google ne serait-il pas tout simplement avec ses pingouins en train de préparer son moteur de recherche sémantique ??????

    En clonant tout le monde sur des gabarits et en imposant un formatage du web, ça lui facilitera la tâche pour récupérer du contenu pertinent sans avoir à adapter de manière complexe son algo.

    Tout dans la page de recherche bien formaté et bien ciblé publicitaire parlant…

    CQFD ?

    • De rien Nat.
      Pour ce qui est de la préparation de son moteur de recherche sémantique, je pense que c’est ni plus ni moins la même chose qu’avant. On s’est toujours aligné aux demandes de Google et il impose son gabarit depuis longtemps. Ca ne change donc pas aujourd’hui.

      Par contre, il met clairement ses services payants bien plus en avant. Si on ne fonctionne plus avec le référencement naturel, nombre de clients vont transférer leur budget sur du Adwords.

      Avec Panda, Google a clairement visé les comparateurs de prix, ce qui laisse davantage de place à Google Shopping qui va devenir payant…

      C’est la loi de Google, et on a pas vraiment d’autres choix que de s’y adapter…

  37. Personne ne parle du facteur temps et pourtant le fait que cela couvait depuis longtemps a été évoqué … Ne vous demandez vous pas pourquoi la montagne de SEO fraichement moulus c’est pris une pelle avec le Manchot ?

    Cela fait quelques années que le SEO est passé du travail isolé de quelques individus passionnés a celui de turbain assumé par des simcards. Faut pas s’étonner si les bourrins de la recette magique du lien a tous crains se sont pris une manchette dans les gencives …

    Il manque un élément essentiel (je pense) à cette liste de recommandations de bon sens c’est le temps que ça prend pour construire un référencement propre. Et là nombre des pénalisés a quelques exceptions près n’ont pas percuté que affubler un site d’un montagne de backlinks en 6 mois était tout saut naturel.

  38. Bonjour a tous et bravo pour cette article.

    Mais comme disait spin, le temps joue pour beaucoup dans un référencement. Plus les liens sont fait naturellement et mieux seront leur poids quand viendra le temps de se positionner. Si un site reçoit 200 backlink par jour, il est très possible de le voir rétrograde dans les résultats de Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *