Marketing viral Référencement naturel — 07 juin 2012 — 10 commentaires
Comment créer un Buzz avec un article

Je fais suite à mon article sur comment positionner un mot clé concurrentiel en première page de Google en 10 étapes. Celui-ci était présenté avec un titre accrocheur, une image originale et un contenu qui incite à réagir. La recette miracle pour créer un Buzz. L’article était tellement simpliste et puéril que beaucoup de personnes l’ont partagé.  J’ai été surpris de voir tant de Buzz en seulement quelques jours : plus de 260 tweets, plus de 270 partages sur Facebook, 39 Google +1…

Tout cela pour un article très basique, qui n’apporte rien de nouveau mais avec un titre très accrocheur qui a su suscité l’intérêt de beaucoup. Les résultats de mon article semblent simples à atteindre, mais il est clair que le référencement est très complexe et qu’il demande beaucoup de travail.

Dans mon cas, j’ai pu travailler entres autres sur les mots clés logiciel immobilier et le mot clé création site immobilier. Mais comme certains l’ont dit le site internet a été crée en 2002 et il dispose déjà de plusieurs milliers de backlinks. La tâche était facilitée mais de l’autre côté les requêtes sélectionnées sont très concurrentielles donc le combat n’était pas gagné d’avance.

Mon objectif était de rappeler les bases du référencement, mais il est clair que les étapes doivent se faire progressivement et qu’il ne faut pas sur-optimiser un site internet surtout si celui-ci est récent.

Mais vous avez raison je n’ai pas parlé de Panda ni de Penguin ainsi que les pièges de la sur-optimisation. Ainsi, mon article peut d’une part donner l’impression que le référencement est un travail facile, d’autre part inciter des webmasters à sur-optimiser leur site internet, au risque de se faire sanctionner par Google Penguin.

Enfin, l’article aura eu le mérite de montrer la force du marketing viral et également de rappeler l’importance de la non sur-optimisation des sites internet afin d’éviter les sanctions de Google.

En conclusion, voici les points à retenir :

  • Ne pas sur-optimiser un site internet (Titre, H1, densité des mots clés trop forte etc) ;
  • Varier les ancres (50% d’ancres non optimisées type « cliquez ici ») ;
  • Le « net linking » doit se faire de façon la plus régulière et naturelle possible ;
  • Le référencement demande du temps et du travail.

Évolution du mot clé « Logiciel Immobilier »

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur



10 Commentaires

  1. La relation entre le titre de votre article et son contenu va me laisser perplexe très longtemps…

    • Je suis du même avis que Pierre. Aucun conseil concret n’est apporté ! On sait qu’il faut travailler pour réussir. Pas besoin de publier un post juste pour ça !

  2. Mon article n’apporte rien de nouveau, c’est juste la réponse à mon premier article ^^

    • peut-être mais ce n’est pas ce que laisse entendre le titre. Bien vu en tout cas, j’ai cliqué pour venir voir 😉

  3. Je rejoins les autres comentaires. Au départ j’ai même cru que tu avais fait exprès de créer un article SEO « simpliste » -donc à même de susciter des réactions- pour illustrer ce présent article. Apparemment ce n’est pas le cas, ton titre ne correspond pas à ton contenu mais il est efficace puis qu’on s’est fait avoir 🙂

  4. Jérémie,

    Ecoutes ma foi, j’attendais ton article de clarification avec une certaines impatience et tu me decois encore plus en fait.

    Mon article critique, j’en avais écrit 2 versions, en 1ere écriture je pensais que mon commentaire avait été censuré et a chaud saches que je te taillais en piece l’ami, et puis apres un tweet de Sylvain (je suppose) qui m’annoncait ma sortie des spams, j’ai modéré le propos, je me suis dit « boaf c’est un jeune, il s’est exalté ». J’ai meme fait de méchants efforts de modération de mon propres article a ta demande.

    Et bien tu sais quoi quand je vois une « réponse » telle que celle ci, déja je regrette d’avoir modéré mon propos et mon article (ne t’en fais pas je n’y toucherai plus, c’est modéré c’est modéré…) et je me demande si ils ne devraient pas mettre en place une équipe de rédac chefs chez webmarketing-com parce que franchement bonjour la perte de crédibilité!

    Quant a la raison du buzz de ton article précédent tu peux avant tout dire merci au support sur lequel tu publie – la preuve cet article a 3 sesterces a deja 60 ReTweets ce qui honnetement me fout les jetons grave parce que je me dit qu’il y a un paquet de veaux (y compris des gens qui me retweetent moi ) qui retweetent n’importe quoi sans le lire.

    • Bonsoir Julien,

      Les deux articles de Jérémie auront eu le mérite de prouver l’importance de bien choisir ses titres en trouvant un juste milieu entre accroche et reflet du contenu réel de l’article.

      Pour le reste je te trouve un peu dur, certes les titres sont en décalage avec le contenu mais cela n’enlève pas la valeur des infos présentes. Les articles que l’équipe a publié sur Panda notamment hier et aujourd’hui apportent des compléments et remettent en place les malentendus suscités par le précédent post.

      Bref beaucoup de vague pour pas grand chose 🙂 Bonne soirée.

  5. Bonsoir Sylvain,

    Je ne remets pas cause la qualité d’autres posts que j’ai pu lire ni de la totalité de l’équipe, mais quand tu dis: « Les articles que l’équipe a publié… apportent des compléments et remettent en place les malentendus suscités par le précédent post » encore faut il que les gens aillent les lire, tout en conservant le contexte de l’article en présence – tu avoueras que cela rend l’exercice particulierement difficile surtout pour des novices.

    Je suis dur peut etre mais quand on publie des articles, a fortiori sur ce site, il faut pouvoir assumer un peu son discours derriere.

  6. Je risque d’en surprendre quelques un mais de mon côté je trouve ses articles intéressants. Il a fait le point sur les bases du référencement dans son premier article et par la même occasion il nous a donnée une bonne leçon de web marketing sur le buzz. Et ça, c’est justement grâce aux réactions démesurées que l’article a suscité.

  7. c’est vrai qu’il a réussi à faire parler de lui.
    Sur les réseaux sociaux, c’était l’effervescence, entre ceux qui s’en offusquaient et ceux qui remontaient simplement l’info qu’ils considéraient comme intéressante.

    Finalement, le plus important c’est quoi ? D’avoir faire découvrir le site à ceux qui ne le connaissaient pas, de ramener des gens donc du trafic.

    Good Game comme on dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *